Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Le soutien de Bruxelles au processus mené par l'ONU au Sahara occidental exprimé    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Le Président Tebboune distingué par l'Union arabe des engrais    APN: reprise du débat autour de la Déclaration de politique générale du Gouvernement    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Justice: installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Vous pouvez retirer votre ordre de versement    Verdict confirmé pour Saïd Bouteflika    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Tir d'un missile balistique Nord-coréen: Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Un cas psychiatrique!    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Défis africains de la COP 27    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Revente en l'état: Le nombre des importateurs est passé de 43.000 à 13.000    Sommet arabe d'Alger: Les attentes palestiniennes    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Belaïli met les points sur les «I»    Le CRB confirme    Belatoui espère un véritable départ    Une délégation ouest-africaine à Ouagadougou    Bientôt le dénouement?    Les députés relèvent l'absence de chiffres    Les challenges de 2023    Washington dissipe les nuages    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières et à la préservation de la souveraineté territoriale du pays    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Pour la vulgarisation de l'œuvre d'Assia Djebar
La journée d'étude aura lieu à Tizi Ouzou
Publié dans Liberté le 11 - 06 - 2019

L'Emev (entreprise d'organisation des événements, culturels, économiques et scientifiques) organise le 22 juin une journée d'étude sur l'œuvre d'Assia Djebar. Intitulé "Entre transcription et transmission", cet évènement a pour objectif de "vulgariser en dehors des amphis de l'université l'œuvre de l'académicienne", est-il indiqué par Malek Amirouche (co-organisateur de la journée d'étude). Et de renchérir : "Et permettre aux citoyens des zones montagneuses, notamment de Larbâa Nath Irathen et ses environs, d'en savoir un peu plus sur la production littéraire, intellectuelle et cinématographique de la grande dame, qui a porté la voix de l'Algérie à l'international."
Après les journées dédiées à Mouloud Mammeri, Mouloud Feraoun et Si Amar U Saïd Boulifa, les organisateurs se penchent sur l'œuvre de Djebar, car elle est la 4e écrivaine "à emprunter la voie sinueuse de l'écriture littéraire, et la première Maghrébine à mettre en scène la parole féminine et à mettre en voix les grands discours de sa société". Son œuvre colossale, comprenant 12 romans, 2 recueils de nouvelles, 2 essais, 2 films, 1 recueil de poésie, 1 pièce de théâtre et plusieurs articles, est "un héritage pour la nouvelle génération d'écrivains et de chercheurs ainsi qu'un engagement intellectuel qu'il conviendrait de mettre en valeur et soumettre à une lecture critique productive, ouverte et multidisciplinaire".
Ainsi dans l'argumentaire, Malek Amirouche et Aziz Naamane précisent : "Comment rendre compte d'une œuvre si diverse et singulière ? Nous entendons par cette rencontre rendre hommage à cette icône de la littérature algérienne francographe, comme elle aimait à se qualifier – "Comme tous les écrivains – disait-elle –, j'utilise ma culture et je rassemble plusieurs imaginaires" (Le Figaro, le 16 juin 2005) –, et porter un regard critique sur sa graphie et sa phonie à la lumière des approches multidisciplinaires." À noter que les axes de la rencontre seront portés sur "l'histoire, la mémoire", "la voix féminine, l'oralité", "le corps féminin, l'espace et le mouvement", "l'identité, la pluralité et l'altérité"…
Concernant le déroulement de cette journée à la bibliothèque communale de Larbâa Nath Irathen, elle sera animée par de nombreux universitaires et auteurs. Hacène Helouane reviendra sur "Assia Djebbar et les langues, et sa position vis-à-vis de la langue amazighe", Aziz Naamane communiquera sur "Assia Djebar, une mémoire, une écriture pour exister", Ahmed Bedjaoui évoquera "Assia Djebar et le cinéma" ou encore Kamel Bouchama interviendra sur "Lecture... Assia Djebar dans mon souvenir..." et Djoher Amhis-Ouksel parlera d'"Assia Djebar, une figure de l'aube".

H. M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.