Algérie-Tunisie-Portugal: le développement de la coopération commerciale examiné à Alger    CHU d'Oran: quatre employés suspendus suite à une erreur sur l'identité de deux personnes décédées    Zitounie: l'Etat déterminé à parachever l'opération de récupération des restes mortuaires des chouhada    Sport-Covid19: les pouvoirs publics rassurent les athlètes bloqués à l'étranger    Barrage de la Renaissance : l'Ethiopie procédera au remplissage du réservoir "même sans accord"    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ouverture du procès de Mahieddine Tahkout    Le général à la retraite Hocine Benhadid honoré    463 nouveaux cas confirmés et 7 décès en Algérie    Tizi-Ouzou: la cerisaie menacée par les maladies cryptogamiques    CONSTANTINE : Arrestation de l'auteur d'une vidéo attentatoire à l'EHU    Maroc: le journaliste et militant des droits de l'Homme Omar Radi arrêté    Le général-major Hassan Alaimia inhumé au cimetière d'El-Alia    Nâama: des projets pour désenclaver les zones d'ombre de Moghrar    Football / Transferts : la FAF veut "assainir" le métier d'agent de joueurs    Le Président Tebboune présidera une séance de travail sur l'élaboration du plan de relance socioéconomique    Tebboune s'exprime pour une dynamique de détente plurielle    «Tous les pourparlers sont reportés à la fin de saison»    Onze personnes tuées dans une embuscade dans le Nord-Est    Feu de forêt à Kef-Essebihi    Près de 700 logements tous types confondus attribués à leurs bénéficiaires    Le RCD plaide pour un «débat adulte et loyal»    Un Pissarro définitivement restitué à une famille spoliée durant l'occupation nazie    Deux ministres évoquent un possible "changement de gouvernement"    LE MAMMOUTH À DEGRAISSER    La campagne de vendanges bat son plein à Aïn Témouchent    L'ADE de Médéa croule sous le poids des créances    "J'espère suivre les traces de Bougherara et Gaouaoui"    Israël accélère sa politique de colonisation en Palestine    Tirs de roquettes en direction de la Zone verte de Bagdad    5 000 ouvrages à livrer aux bibliothèques communales d'Oran    Vulgariser le jargon médical auprès du grand public    La situation sociopolitique et sanitaire décortiquée par un diplomate    Boumerdès : Réseau électrique dépassé    Aïn Témouchent : Le dispositif ANSEJ en question    Annaba : Sondage électronique sur les prestations de la CASNOS    Brèves    Tizi Ouzou : Villages historiques sans lieux de mémoire    Akli Kaci, l'homme des solutions justes    Manque de liquidités: Les explications du ministre des Finances    Un moment historique    Le dérisoire des murs    JSM Béjaïa: Un club complètement à la dérive    Meilleurs joueurs africains (2ème partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Grâce présidentielle pour près de 4.700 détenus    El Tarf: Agressions et drogue, une bande sous les verrous    Les gens de mon douar    Un jour sur la plage    L'infrangible lien...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les travailleurs des communes réinvestissent la rue
Tizi Ouzou
Publié dans Liberté le 27 - 06 - 2019

Malgré la forte chaleur enregistrée hier, les travailleurs des communes de la wilaya de Tizi Ouzou étaient encore plus nombreux à venir prendre part à la marche qu'ils tiennent tous les quinze jours au chef-lieu de la wilaya, et ce, depuis le mois de mai dernier. Organisée à l'appel de la fédération des travailleurs des communes affiliée au Snapap/Cgata, la marche des communaux s'est ébranlée depuis l'université Mouloud-Mammeri, en passant par la rue Lamali-Ahmed et le boulevard Abane-Ramdane, pour prendre fin au monument des Martyrs, à la sortie ouest de la ville des Genêts.
Tout au long de leur parcours, les manifestants ont exprimé leur rejet du système en scandant : "Pouvoir assassin", "Doula madania machi askaria", "Mazalagh d'Imazighen", "Justice du téléphone : libérez les détenus", "Chaâb yurid tetnahaw gaâ", "Les Algériens d'Imazighen". Des slogans mêlés, par intermittence, aux youyous des nombreuses femmes qui ont pris part à la manifestation. Les communaux ont aussi exhibé des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Gaïd Salah dégage", "C'est l'avenir de nos enfants qui est en jeu", "Libérez les manifestants et les détenus d'opinion", "Pour une Algérie meilleure", "Nous n'avons plus de slogans : dégagez", "Les Algériens khawa khawa" et "Non à la justice par téléphone".
Accostée durant la marche, la coordinatrice locale du Snapap/Cgata, Mme Faroudja Iabaden, a réitéré le rejet des travailleurs des communes du système actuel en déclarant : "Nous sommes là pour accompagner le peuple dans sa démarche et sa révolte qui a débuté le 22 février dernier. Le départ du système est d'ailleurs notre principale revendication, et nous espérons qu'à travers son départ la situation des travailleurs algériens va nettement s'améliorer !" Notre interlocutrice dénoncera, par ailleurs, "la dégradation du pouvoir d'achat des travailleurs et la précarité de l'emploi qui s'installe de plus en plus dans les communes par le recours abusif aux recrutements précaires dans le cadre du pré-emploi".

K. Tighilt


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.