La société civile, une force active sur laquelle s'adossera l'Algérie nouvelle    EUFA : Les trois nominés pour le titre d'entraineur de l'année    Le ministère de la communication dépose une plainte contre la chaîne française M6    Report de la 1re édition de la Foire nationale des produits de l'agriculture et de l'agroalimentaire    Les frères Kouninef condamnés à des peines allant de 12 à 20 ans de prison ferme    Le directeur de la CNMA plaide pour la réforme de cette assurance    Des agriculteurs de la daïra de M'chédallah demandent le déblocage du périmètre d'irrigation    Un SUV électrique sur les tablettes    Savoir lire les indices d'un pneu    Un look plus agressif    La tribu de Oui-Oui !    Neghiz face à la presse    Levée progressive du gel sur les projets du secteur de la santé    Spectaculaire rebond de l'émigration clandestine    Pascades    Zones d'ombre: l'Etat déterminé à concrétiser les projets dans les meilleurs délais    Accords économiques: L'Algérie prend en compte ses intérêts    Constantine: hommage poignant à l'historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci    Avoir conscience des rêves qui fuient !    L'Odyssée de Hamdi Benani    USM Alger : Le gardien de but Guendouz signe    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'un individu usurpant d'identité    JS saoura : Ferhi s'engage avec le club africain    La LFP lance l'opération    Guterres appelle à éviter une nouvelle guerre froide    La Palestine renonce à son droit d'exercice de la présidence    Le chef de la junte demande la levée des sanctions ouest-africaines    Les souscripteurs AADL protestent    "La France doit aider l'Algérie à nettoyer les sites des essais nucléaires"    STABLE ET DURABLE    Condoléances    La cour d'appel allège la peine de Fouzia Argoub    La fille des Aurès    Les non-dits    Relecteur de "Vivant fils d'Eveillé"    Culture en bref...    Mise au point    Bovins et crocodiles    Algérie Poste: Un nouveau calendrier de versement des pensions de retraite    Equipe nationale: Belmadi annonce beaucoup de changements    Palestine occupée: Le soutien indéfectible de l'Algérie    Chlef: Mener les projets à bon port    Je n'ai pas voulu regarder le reportage de M6 sur le Hirak    PAIX ET SERENITE    "La sanction pourrait aller jusqu' à la peine de mort"    La nouvelle Constitution répondra "aux revendications du Hirak"    La course ouverte par le ministère de l'Industrie    La mesure étendue aux transporteurs de voyageurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un espace pour préserver l'histoire de cette expression populaire
7e Festival de la poésie Melhoun de Mostaganem
Publié dans Liberté le 23 - 09 - 2019

Le commissaire du Festival culturel national de poésie melhoun dédié à Sidi Lakhdar Benkhelouf, Abdelkader Bendaâmache a souligné, samedi à Mostaganem, que cette manifestation culturelle dont la 7e édition s'ouvrira bientôt, est devenue un espace d'expression orale de la poésie mehoun visant à préserver l'histoire et les notions de cette matière littéraire populaire.
Animant une conférence de presse au théâtre régional Djilalli-Benabdelhalim, M. Bendaâmache a déclaré que cette manifestation s'est transformée après 7 ans de sa création, d'une rencontre regroupant des poètes et hommes de lettres de différentes wilayas du pays en une manifestation de recherche scientifique sur ce patrimoine immatériel pour sa préservation de la disparition.
La 7e édition, qui se tiendra du 25 au 27 septembre en cours, verra la participation de 16 poètes du melhoun, 18 chanteurs de bédoui, oranais, chaâbi, hawzi et aroubi outre 11 chercheurs universitaires en patrimoine et culture populaire, a indiqué le commissaire du festival.
La nouveauté de cette édition est la publication des œuvres du colloque national "Poésie melhoun, un patrimoine vivant", organisé l'année dernière, dans un ouvrage de 130 pages, ainsi que la tenue d'un nouveau colloque national sur "La contribution de la poésie melhoun dans l'histoire" le 26 septembre à la bibliothèque principale de lecture publique Dr Moulay-Belhamissi de Mostaganem.
Le programme du festival comporte la présentation d'un montage musical du compositeur Amine Cheikh, la projection de deux films documentaires sur les personnalités honorées cette année, le poète Belkacem Ould Saïd (1883-1945) et Zerrouk Daghfali (1949-2006), a fait savoir le commissaire du festival.
Le public de Mostaganem sera au rendez-vous avec trois soirées artistiques animées par des artistes dont Abdelkader Chaou, Faycal Benkrizi, Abdelkader Cherchem, Amine Houk et cheikhs du bedoui Charef Kebabi, Ould Houari, Bendehiba El-Bouguirati et Ahmed El-Relizani.

APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.