Gouasmia, nouveau commandant de la gendarmerie    Reprise des interpellations    Niveau «yet'karkar» !    Rachad cherche le coup d'éclat    Pas d'Algériens parmi les victimes des explosions survenues à Beyrouth    Le nouveau SUV Enyaq iV se dévoile    Un SUV pour les pays émergents    3 649,5 hectares du massif forestier et arbres fruitiers partis en fumée    9 décès et 532 nouveaux cas en 24 heures    Un pays à déconfiner    La rentrée universitaire semble compromise    Repêchage d'un corps à la plage de Madrid    L'œuvre prodigieuse de l'Association des Oulémas musulmans algériens (2e partie)    À les croire, ils seraient tous victimes !    Décès du khalife général Médina Baye (Sénégal): Condoléances du Président Tebboune    La famille Bouchaoui sans acte de propriété    Les walis sommés de transmettre les registres de doléances à la Présidence    L'aide humanitaire ne suffit pas    Signature de conventions de partenariat    L'ex-roi d'Espagne Juan Carlos serait en République dominicaine    17 morts dans des inondations dans le Nord    La crise des déchets persiste à Constantine    Charbel Wehbé, nouveau ministre des Affaires étrangères    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Infantino "respectera toute décision" de la commission d'éthique    Se reconstruire après la tragédie    "Aucun échec n'est une mort définitive"    Karim Younes se livre    Histoire. Lutte du peuple algérien pour l'Indépendance : 1958, une année charnière    Décès du Pr Jean-Paul Grangaud : Condoléances du ministre de la Santé    Mascara : Le directeur de la laiterie El Emir placé sous contrôle judiciaire    Explosions au port de Beyrouth: Message de condoléances et de compassion du Président Tebboune à son homologue libanais    JS El Biar : Ali Zedek n'est plus    Décès du khalife général Médina Baye (Sénégal): Condoléances du Président Tebboune    Acteurs et écrivains appellent : Le Caire à libérer des prisonniers, dont une militante connue    Tiaret: La ville n'aura pas son tramway    Djerad: La numérisation du système bancaire permettra de régler le problème de liquidités    Lobbyiste américain engagé par Haddad: Le parquet général ouvre une enquête    ES Sétif: L'Entente crie au scandale    WA Tlemcen: Le Widad retrouve la place qui lui sied    Ghardaïa: Sept blessés graves dans une collision    USTOMB et Tosyali Holding Algérie: Vers la mise en place de formations professionnalisantes    "Sonatrach n'est pas impliquée dans l'affaire du fuel frelaté au Liban"    Les clubs ne savent plusà quel saint se vouer    Pénurie de plus de 200 médicaments    Le président Tebboune dépêche Mohamed Arkab sur les lieux    Ligue des champions africaine : La CAF renonce officiellement au Final four    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Installation de la représentation d'Oran
Pacte de l'alternative démocratique
Publié dans Liberté le 19 - 10 - 2019

Les membres du Pacte de l'alternative démocratique (PAD) étaient, hier à Oran, où ils ont installé le comité de wilaya de l'instance, en présence de représentants de la société civile et d'un certain nombre d'animateurs du hirak. Dans leurs interventions respectives, les responsables des organisations composant le PAD (RCD, FFS, UCP, PT, MDS, PST et Laddh) ont unanimement dénoncé la volonté des tenants du pouvoir à organiser une élection destinée à maintenir le régime dont les Algériens exigent le départ depuis huit mois à travers des marches et des manifestations.
Ils ont également rappelé que le refus du 5e mandat, le prolongement du 4e et les arrestations de certaines figures du pouvoir ne représentaient pas les revendications claméees le 22 février, mais bien le démantèlement de l'ensemble du système. Epousant les aspirations populaires, les représentants du PAD, dont Ali Laskri ou encore Ramdane Tazibt, se sont également élevés contre les arrestations arbitraires et ont appelé à la libération des détenus politiques et d'opinion, incarcérés pour avoir exprimé leur rejet du pouvoir.
"J'ai rendu visite à certains détenus, dont Lakhdar Bouregâa ou encore Samir Belarbi, et tous appellent les Algériens à ne pas céder et à poursuivre la lutte", a indiqué Zoubida Assoul dans son intervention. L'avocate s'est, par ailleurs, inquiétée d'un projet de loi en préparation qui affranchirait les services de sécurité de la supervision de la justice. "Si ce texte de loi passe, ils n'auront plus besoin d'un mandat judiciaire pour agir ; ce qui pourrait, selon la juriste, ouvrir la porte à tous les dépassements." Les intervenants se sont, par ailleurs, attaqués au projet de loi sur les hydrocarbures à travers lequel le pouvoir "offre les richesses pétrolières nationales aux puissances étrangères" en contrepartie de leur soutien.
D'où l'empressement à faire passer cette loi en dépit de la levée de boucliers des Algériens dans plusieurs wilayas du pays. Les orateurs ont également appelé les Oranais et toutes les forces démocratiques à porter le Pacte de l'alternative démocratique pour faire aboutir les aspirations des Algériens à une Algérie libre et démocratique, civile et non militaire, fondée, notamment, sur la justice sociale, l'indépendance de la justice et le respect des libertés individuelles et collectives.
Tous les participants à la cérémonie d'installation du comité, qui s'est déroulée au siège local du FFS, dans l'antique Sidi El-Houari, ont scandé des slogans appelant à la libération des détenus, au rejet de l'élection présidentielle et de la loi sur les hydrocarbures. Oran est la troisième wilaya à accueillir le Pacte de l'alternative démocratique après Constantine et Tizi Ouzou, et ses membres ambitionnent l'installation de comités à travers l'ensemble des régions du pays.

S. Ould Ali


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.