Le Président Tebboune réitère son engagement à récupérer les restes mortuaires des chouhada    Real : Un rêve d'enfance pour Reinier    Agriculture: bientôt un recensement du cheptel national de vaches laitières    Industrie: vers une révision de la réglementation en faveur de l'investissement    Boukadoum reçu par Fayez Al-Sarraj à Tripoli    "Prétendue réclamation des forces de maintien de l'ordre": démenti catégorique de la DGSN    Ligue 2 (19e j): le RC Arbaâ sur le podium, l'ASM Oran étrillée à Boussaâda    BELHIMER SOULIGNE LES BIENFAITS DU HIRAK : Vers le 22 février, ‘'journée nationale''    COUR SUPREME : Deux anciens walis de Skikda placés en détention provisoire    DEBRAYAGE DANS LE CYCLE PRIMAIRE : Les enseignants menacent de boycotter les examens    ORAN : 10 nouveaux appareils d'analyses médicales pour le CHU    Air Algérie: la Justice ordonne l'arrêt immédiat de la grève du PNC    Amar Belhimer annonce prochainement un encadrement juridiquement    Karim Younès nommé médiateur de la République    Arrestation d'un groupe d'extrême droite qui visait des mosquées    "Opticharge" lance sa plateforme logistique digitale    Une fatalité ou un choix de facilité ?    La course des strapontins s'emballe !    Dortmund-PSG et Atlético-Liverpool pour ouvrir le bal    Hammouche reste confiant pour la suite    «La libéralisation du code des collectivités locales est une priorité»    Cumul retraite et nouvelle activité    Une famille s'en remet au ministre de l'Habitat    Le trafic routier basculé vers la RN5    12 000 foyers concernés à Batna en 2020    Un colis de près de 40 kg de kif rejeté par la mer à Abou-el-Hassan    Tizi Ouzou : hommage à la conteuse et poétesse Djedjiga Bourai    Chidekh Azouz présente ses ouvrages à El-Milia    Des journées dédiées au théâtre révolutionnaire    Il était une fois, la halqa et la waâda    ACTUCULT    Coronavirus : Fin de confinement et aucun cas de Covid 19    Train de vie de l'état : Halte aux excès !    «Je livrais des uniformes et des armes à l'ALN»    En bref…    Syrie : L'armée syrienne libère plusieurs localités    RCA – MOB : Les Crabes visent un bon résultat    France : Les incidences positives de l'immigration    Ateliers d'art-thérapie pour enfants malades à El Oued : Une première dans la région    Plaidoyer pour la conservation et la préservation du patrimoine culturel et artistique africain    USM Bel-Abbès: Les dettes, un casse-tête pour Benayad    La diseuse de choses «vraies» !    Nouvelles opérations de rapatriement: Plus de 70 Subsahariens transférés vers leurs pays d'origine    Ligue 1: ASAM 1 - USMA 1: Un nul équitable    Karim Younes nommé médiateur de la République    Manifestations pro etcontre une nouvelle Constitution    Le Groupe PSA poursuit son projet d'implantation industrielle à Tafraoui    13 harraga algériens secourus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La baguette de pain se fait rare à In Guezzam
L'Association pour la protection des consommateurs Evoque une pénurie inexpliquée
Publié dans Liberté le 11 - 01 - 2020

La baguette de pain se fait rare dans la nouvelle wilaya d'In Guezzam. Une correspondance adressée en fin de semaine par l'Association pour la protection des consommateurs au wali de cette collectivité de l'extrême Sud évoque une pénurie inexpliquée, eu égard au nombre de boulangeries existantes, mais qui demeurent, aussi étrange que cela puisse paraître, hors service bien qu'elles soient subventionnées par l'Etat.
La pénurie frappe également d'autres produits de première consommation, dont la semoule et l'huile de table, selon le président de ladite association, Bassi Tagueda, qui a fait état de 480 commerces et magasins activant au chef-lieu.
Le wali est appelé à ouvrir une enquête sur la flambée des prix qui affecte étrangement les produits subventionnés par l'Etat, mais surtout sur les boulangeries qui bénéficient d'aides en matière de farine et d'autorisation spéciale pour s'approvisionner en carburant chaque 15 jours pour une production fictive.
Dans une déclaration à Liberté, Bassi Tagueda se dit stupéfait devant cette pénurie inexpliquée : "On aura pensé à tous les problèmes sauf à la pénurie de pain. Théoriquement, la production peut satisfaire largement les besoins locaux. Or ce n'est pas le cas malheureusement. On se demande vraiment où sont passées les livraisons de farine et les autres produits subventionnés, car ils ne profitent point à la population d'In Guezzam."
L'association pour la protection des consommateurs sollicite l'intervention de la wilaya pour lever certaines ambiguïtés sur cette histoire de pénurie qui risque de prendre des allures scandaleuses, eu égard au nombre de doléances reçues par l'association, lit-on dans le document dont nous détenons une copie.
Le chef de la daïra d'In Guezzam, le président de l'APW de Tamanrasset et le directeur délégué du commerce ont également été destinataires de cette correspondance, qui sonne comme une mise en garde contre certaines pratiques criminelles et la contrebande qui tendent à se normaliser dans cette région frontalière.

RABAH KARÈCHE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.