Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le marché automobile dévisse encore de 76,3%
IL POURSUIT SA chute POUR CAUSE DE COVID-19
Publié dans Liberté le 27 - 05 - 2020

Pour Xavier Mosquet, expert automobile du BCG, "il est probable que les consommateurs mettent du temps à redevenir acheteurs d'automobiles".
Le marché automobile mondial a poursuivi sa descente aux enfers en avril et début du mois en cours, s'écroulant, en Europe, de 76,3% sur un an. Rien que cela pour un secteur névralgique affecté par la fermeture des concessionnaires à cause du coronavirus dans de nombreux pays.
Sur le marché français, particulièrement touché, les livraisons du groupe Renault (avec Dacia, Lada et Alpine) ont baissé de 79% sur le mois et celles de PSA (Peugeot, Citroën, Opel/Vauxhall, DS) de 81,2%. Selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA), seules 270 682 voitures particulières neuves ont été mises sur les routes de l'Union européenne le mois dernier, contre 1,14 million en avril 2019, alors que le début du mois en cours a continué à connaître la même tendance.
"Cet effondrement est le résultat de la paralysie du commerce automobile. Le premier mois complet de restrictions liées au Covid-19 a provoqué la plus forte chute de la demande automobile jamais enregistrée" en Europe, a déclaré l'ACEA.
Selon les chiffres de cette organisation, tous les marchés ont subi une chute à deux chiffres. "Mais l'Italie (-97,6%), l'Espagne (-96,5%) et la France (-88,8%) ont été parmi les pays les plus durement touchés, pénalisant Renault et PSA, qui réalisent une part importante de leur activité. L'Allemagne a subi un recul un peu moins catastrophique (-61,1%)", a encore indiqué l'ACEA, affirmant que le marché britannique a chuté de 97,3%. En cumul, de janvier à début mai, le recul du marché européen a atteint -38,5%, un retard qui n'a aucune chance d'être rattrapé sur l'année.
"On est sur une crise profonde, comparable à celle de 2008-2009, voire pire. On pourrait avoir en Europe une baisse du marché de 22% cette année par rapport à l'an dernier", a déclaré Xavier Mosquet, expert automobile du BCG.
Pour cet expert, "il est probable que les consommateurs mettent du temps à redevenir acheteurs d'automobiles". Le numéro un européen Volkswagen a subi une chute vertigineuse de 72,7% de ses livraisons en avril et début mai. Parmi les principaux groupes, le plus faible recul a été enregistré par BMW et Mini à -65,3%, alors que Daimler a perdu 78,8% de ses immatriculations ! De même pour Fiat Chrysler, en cours de fusion avec PSA, qui a subi la plus lourde chute avec -87,7%. Plus pessimiste, Bloomberg-NEF prédit que les ventes de voitures électriques baisseront en 2020. "Cette année, les voitures électriques devraient chuter de 18% à 1,7 million d'unités dans le monde.
Toutefois, les voitures essence et diesel plieront davantage à moins de 23%. Au premier trimestre européen, nous avions noté que l'électrique continuait son ascension (+58%), alors que le marché automobile dans sa globalité chutait de 26%. Ainsi, la part mondiale de l'électrique devrait ainsi tutoyer les 3% en 2020", explique Bloomberg-NEF. Pis encore, la motorisation hybride rechargeable sera très minoritaire. "Sa part atteindra à peine 10% en 2040. L'hydrogène, qui sera réservé aux plus gros véhicules, sera visible seulement après 2035, à 4% de parts de marché", ajoute Bloomberg-NEF.
FARID BELGACEM


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.