Algérie-Tunisie-Portugal: le développement de la coopération commerciale examiné à Alger    CHU d'Oran: quatre employés suspendus suite à une erreur sur l'identité de deux personnes décédées    Zitounie: l'Etat déterminé à parachever l'opération de récupération des restes mortuaires des chouhada    Sport-Covid19: les pouvoirs publics rassurent les athlètes bloqués à l'étranger    Barrage de la Renaissance : l'Ethiopie procédera au remplissage du réservoir "même sans accord"    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ouverture du procès de Mahieddine Tahkout    Le général à la retraite Hocine Benhadid honoré    463 nouveaux cas confirmés et 7 décès en Algérie    Tizi-Ouzou: la cerisaie menacée par les maladies cryptogamiques    CONSTANTINE : Arrestation de l'auteur d'une vidéo attentatoire à l'EHU    Maroc: le journaliste et militant des droits de l'Homme Omar Radi arrêté    Le général-major Hassan Alaimia inhumé au cimetière d'El-Alia    Nâama: des projets pour désenclaver les zones d'ombre de Moghrar    Football / Transferts : la FAF veut "assainir" le métier d'agent de joueurs    Le Président Tebboune présidera une séance de travail sur l'élaboration du plan de relance socioéconomique    Tebboune s'exprime pour une dynamique de détente plurielle    «Tous les pourparlers sont reportés à la fin de saison»    Onze personnes tuées dans une embuscade dans le Nord-Est    Feu de forêt à Kef-Essebihi    Près de 700 logements tous types confondus attribués à leurs bénéficiaires    Le RCD plaide pour un «débat adulte et loyal»    Un Pissarro définitivement restitué à une famille spoliée durant l'occupation nazie    Deux ministres évoquent un possible "changement de gouvernement"    LE MAMMOUTH À DEGRAISSER    La campagne de vendanges bat son plein à Aïn Témouchent    L'ADE de Médéa croule sous le poids des créances    "J'espère suivre les traces de Bougherara et Gaouaoui"    Israël accélère sa politique de colonisation en Palestine    Tirs de roquettes en direction de la Zone verte de Bagdad    5 000 ouvrages à livrer aux bibliothèques communales d'Oran    Vulgariser le jargon médical auprès du grand public    La situation sociopolitique et sanitaire décortiquée par un diplomate    Boumerdès : Réseau électrique dépassé    Aïn Témouchent : Le dispositif ANSEJ en question    Annaba : Sondage électronique sur les prestations de la CASNOS    Brèves    Tizi Ouzou : Villages historiques sans lieux de mémoire    Akli Kaci, l'homme des solutions justes    Manque de liquidités: Les explications du ministre des Finances    Un moment historique    Le dérisoire des murs    JSM Béjaïa: Un club complètement à la dérive    Meilleurs joueurs africains (2ème partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Grâce présidentielle pour près de 4.700 détenus    El Tarf: Agressions et drogue, une bande sous les verrous    Les gens de mon douar    Un jour sur la plage    L'infrangible lien...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les lecteurs du versant sud de Tizi Ouzou privés de journaux
La livraison suspendue pour cause de confinement
Publié dans Liberté le 28 - 05 - 2020

Cela fait plus de deux mois qu'aucun journal n'a été distribué dans tout le versant sud de la wilaya de Tizi Ouzou, allant de Tizi Gheniff jusqu'aux Ouadhias. Au lendemain du début du confinement à cause de la pandémie de coronavirus, le 23 mars dernier, le distributeur de la presse nationale a suspendu toute livraison parce que la plupart des buralistes ont fermé boutique.
Cependant, en dépit de l'allègement de ces mesures et de la réouverture des commerces, le journal n'est toujours pas distribué. Et c'est ainsi que les habitués de la presse restent toujours pénalisés et privés de leurs quotidiens. "Nous avons rouvert depuis près d'un mois, mais nous ne voyons rien venir. On dirait que nous sommes oubliés. Nous souhaitons que la reprise soit faite incessamment parce qu'il faut que je vous avoue que notre clientèle a baissé de plus de soixante pour cent. Car, généralement, les habitués de la presse achètent d'autres produits en plus. Nous ne gagnons pas beaucoup en vendant des journaux. Mais c'est un produit d'appel qui fait tourner nos boutiques", se plaint un buraliste à Boghni.
Lors de notre tournée, il nous a été donné de constater que la plupart des buralistes ont, à présent, rouvert leurs portes. De leur côté, les lecteurs s'interrogent pourquoi dans certaines localités la distribution de la presse a repris depuis fin avril, mais pas dans d'autres. "La nouvelle génération maîtrise les nouvelles technologies. Mais nous, nous ne lisons que le journal en version papier. Cela me manque beaucoup. En plus du confinement, nous n'avons pas de presse. Vraiment, je suis entièrement déboussolé. J'ai senti ce besoin de feuilleter la presse nationale surtout durant le mois de Ramadhan quand je ne sortais plus de chez moi.
Nous interpellons tous les responsables de ce secteur à redémarrer cette activité si elle a été bloquée pour les distributeurs", interpelle un retraité des postes et télécommunications, qui confie qu'il lisait jusqu'à trois quotidiens par jour avant l'interruption de cette distribution. Comme notre interlocuteur, ils sont nombreux à réclamer la distribution de la presse. "Il faudrait que les patrons de la presse exigent la distribution de leurs journaux dans toutes les localités du pays", réclame un autre lecteur. Cela étant dit, il est attendu qu'une solution soit trouvée dans les meilleurs délais à cette situation, car l'information est comme le pain, elle est plus qu'indispensable pour tout un chacun.
O. Ghilès


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.