L'Algérie condamne l'attaque terroriste contre le convoi du gouverneur de Borno (Nigeria)    PNJ: une démarche fondamentale pour la promotion de la jeunesse et des sports    Rassemblement de protestation des robes noires : Ils réclament le départ du ministre de la Justice    La révision constitutionnelle a consacré la démocratie participative et le rôle de la société civile dans la prise de décision    Premier League : Chelsea arrache un point face à WBA    Coronavirus: 160 nouveaux cas, 102 guérisons et 4 décès    Arsenal va revenir à la charge pour Aouar    Covid-19: 160 nouveaux cas, 102 guérisons et 4 décès    Le verdict final dans l'affaire Sovac connu mercredi    Le parlement a perdu toute crédibilité    MASCARA : Mise en place d'un terminal de paiement électronique    UN TEXTE DE LOI VA ETRE PROMULGUE : Les enlèvements, nouvelle cible de Zeghmati    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    TIZI-OUZOU : Démantèlement d'un réseau de voleurs de véhicules    Plus de 97 mns DA de marchandises saisies depuis janvier à l'aéroport d'Alger    Libye: l'ONU appelle à l'arrêt immédiat des hostilités en banlieue de Tripoli    Constitution: les droits et libertés consacrés par une vingtaine de nouvelles dispositions    Deux militaires tués dans l'explosion de leur véhicule    Mandat d'arrêt contre 82 personnes prokurdes    L'Algérie exclut le retour aux licences d'importation    Les précisions de la direction de Batimetal    Quid des conteneurs des produits dangereux au port d'Oran ?    Le FFS en rangs dispersés    Messi, prié de rester mais privé de sa garde rapprochée    Zelfani autorisé à entrer en Algérie    La fille des Aurès    Les non-dits    Demande de levée de l'immunité à Mohcine Belabbas et Abdelkader Ouali    Près de 1 270 000 bénéficiaires en 20 ans    Incendie dans un bâtiment de Huawei    Affichage des listes des bénéficiaires    «Pas d'inquiétude, vos enfants seront bien accueillis»    Les bavettes non distribuées dans les campus    Le musée des beaux-arts d'Alger rouvre ses portes aux visiteurs    Une association française demande la reconnaissance du crime par l'Etat    Marche pacifique et arrestations à Tichy    Des sites archéologiques à l'abandon    Tizi Ouzou : Les souscripteurs AADL maintiennent la pression    Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois : «J'ai un peu improvisé avec Sabrina Ouazani»    «C'était un bonheur que de camper le rôle du frère Luc, un philanthrope universel...»    Malek Souagui. Poète : «L'écrivain dans la société est celui qui contribue à créer une transmission»    Tiaret: 20 jeunes chômeurs en formation en entrepreneuriat    Oran: 10 harraga interceptés    Un mort et six blessés dans deux accidents de la route    Importation: Pas de retour aux licences    Marchandise à caractère commercial: Plus de 900 smartphones saisis à l'intérieur d'un car-ferry    M6, La petite chaîne qui «mente» !    L'ennemi extérieur est uniquement dans la tête des dirigeants.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sonatrach et Total renouvellent leur partenariat
Gaz naturel liquéfié
Publié dans Liberté le 27 - 06 - 2020

L'accord entre Sonatrach et Total permet de prolonger pour 3 ans l'approvisionnement du marché français en GNL algérien, en plus d'ouvrir la voie à la réalisation d'autres projets.
Sonatrach et le groupe français Total ont annoncé, avant-hier, avoir conclu un accord renouvelant leur partenariat dans le domaine du gaz naturel liquéfié (GNL). Cet accord permet notamment de prolonger pour trois années supplémentaires l'approvisionnement du marché français en GNL algérien. Les livraisons, à hauteur de 2 millions de tonnes par an, seront effectuées en priorité au terminal méthanier de Fos Cavaou.
L'accord inclut également le sous-affrètement d'un navire méthanier de Total par Sonatrach, précise le groupe français dans un communiqué transmis à notre rédaction. "Cet accord s'inscrit dans la longue histoire de coopération entre Total et Sonatrach. La qualité de notre relation de confiance a permis sa conclusion dans un contexte de marché extrêmement volatil.
Ce nouveau contrat contribue à la flexibilité du portefeuille GNL de Total et conforte notre position de partenaire majeur de Sonatrach", a affirmé Laurent Vivier, directeur "gaz" de Total. Commentant cet accord, M. Toufik Hakkar, P-DG de Sonatrach a indiqué pour sa part que "Sonatrach confirme son statut de partenaire fiable, respectant ses engagements contractuels et jouissant d'une crédibilité certaine sur le marché international de l'énergie".
Sonatrach a ajouté dans un communiqué, que "la qualité des relations entre les deux partenaires historiques a permis la conclusion de cet accord dans un contexte de marché extrêmement volatil". Il ouvre la voie, souligne le communiqué, à l'approfondissement de la relation partenariale entre Sonatrach et Total dans divers domaines dans l'intérêt mutuel des deux parties.Total est un acteur historique du secteur de l'énergie en Algérie depuis près de 70 ans.
Le groupe français est actif dans l'exploration-production pétrolière et gazière (participations dans les champs gaziers TFT II et Timimoun et dans les champs à huile du bassin de Berkine), ainsi que dans le gaz naturel liquéfié à travers les contrats d'approvisionnement avec Sonatrach. Total est également actif dans la commercialisation de lubrifiants et de bitumes.
"De plus, Total et Sonatrach ont lancé les études d'ingénierie pour un projet pétrochimique dans l'ouest de l'Algérie", affirme le groupe français, deuxième plus grand acteur privé de GNL au monde, avec un portefeuille global de près de 50 millions de tonnes par an à l'horizon 2025 et une part de marché mondiale de l'ordre de 10%. "Avec plus de 34 millions de tonnes de GNL vendues en 2019, le groupe bénéficie de positions solides et diversifiées tout au long de la chaîne de valeur du GNL.
Grâce à ses participations dans des usines de liquéfaction au Qatar, au Nigeria, en Russie, en Norvège, à Oman, en Egypte, aux Emirats arabes unis, aux Etats-Unis, en Australie ou encore en Angola. Le groupe "commercialise du GNL sur l'ensemble des marchés mondiaux", souligne Total dans son communiqué.
Cet accord intervient après l'échec du rachat par Total des actifs pétroliers d'Anadarko en Algérie, dans le cadre d'un accord avec l'américain Occidental Petroleum. Le gouvernement algérien s'était opposé à cette acquisition. "Occidental nous a officiellement dit que nous ne pourrions pas acquérir les actifs en Algérie", a déclaré, en mai dernier, le P-DG de Total lors d'une conférence téléphonique avec des analystes, après la publication des résultats trimestriels du groupe.

Meziane RABHI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.