Feux de forêts: réunion pour indemniser les personnes impactées    551 nouveaux cas confirmés et 13 décès en Algérie    EFFONDREMENT DU TUNNEL MINIER A AIN AZAL : Une commission d'enquête pour déterminer les causes    EXPLOSIONS DE BEYROUTH : Pas d'Algériens parmi les victimes    LE CHEF D'ETAT-MAJOR CHANEGRIHA AFFIRME : La gendarmerie est l'un des piliers de la stabilité    Le Général-Major Meftah Souab n'est pas en fuite    PROTECTION CIVILE DE MOSTAGANEM : 266 interventions les jours de l'Aïd    TIZI OUZOU : Confinement partiel dans deux communes    COLLECTE DES ORDURES MENAGERES A ORAN : La mairie réquisitionne des entreprises communales    Explosion de Beyrouth: entretien téléphonique entre le président Tebboune et son homologue libanais    Premiers essais de Vision-S    Sit-in des supporters pour réclamer la 2e place au classement    Réunion du bureau fédéral lundi prochain    Manchester United et l'Inter : objectif «Final 8»    L'eau, le feu, l'argent et les enquêtes    Lancement officiel de la commercialisation de produits de finance islamique    Mutualisation des compétences et passage de témoin    Le nouveau SUV Enyaq iV se dévoile    Un SUV pour les pays émergents    Les modalités restent à fixer    2 employés morts dans l'effondrement partiel d'un tunnel minier à Chaâba-el-Hamra    La rentrée universitaire semble compromise    Black is King, le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué    La pandémie joue les trouble-fêtes    Controverse sur la «grande Albanie» : Dua Lipa dit avoir été mal comprise    La famille Bouchaoui sans acte de propriété    L'aide humanitaire ne suffit pas    Signature de conventions de partenariat    Les walis sommés de transmettre les registres de doléances à la Présidence    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Infantino "respectera toute décision" de la commission d'éthique    L'ex-roi d'Espagne Juan Carlos serait en République dominicaine    17 morts dans des inondations dans le Nord    Charbel Wehbé, nouveau ministre des Affaires étrangères    Se reconstruire après la tragédie    "Aucun échec n'est une mort définitive"    Karim Younes se livre    Histoire. Lutte du peuple algérien pour l'Indépendance : 1958, une année charnière    Décès du Pr Jean-Paul Grangaud : Condoléances du ministre de la Santé    Décès du khalife général Médina Baye (Sénégal): Condoléances du Président Tebboune    Tiaret: La ville n'aura pas son tramway    USTOMB et Tosyali Holding Algérie: Vers la mise en place de formations professionnalisantes    Lobbyiste américain engagé par Haddad: Le parquet général ouvre une enquête    WA Tlemcen: Le Widad retrouve la place qui lui sied    Pénurie de plus de 200 médicaments    Les clubs ne savent plusà quel saint se vouer    "Sonatrach n'est pas impliquée dans l'affaire du fuel frelaté au Liban"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un jour sur la plage
1re partie
Publié dans Liberté le 05 - 07 - 2020

Il y avait foule à la plage ce week-end. On aurait dit que toutes les familles s'étaient donné rendez-vous dans ce lieu, pour fuir la ville et la chaleur caniculaire de ce mois d'août.
Le thermomètre montait sans répit. 40 °C à l'ombre. La mer, d'un bleu limpide, incitait à la détente. Le pavillon vert hissé en début de matinée par la Protection civile dénotait une mer calme et sans danger.
Cependant, l'espace permis à la baignade est déterminé par une corde blanche retenue par des balises orange. Ce qui sous-entend qu'au-delà de cette "frontière" un fort courant est toujours à craindre. Et puis il y a aussi ces "trous noirs" au niveau des rochers alentour.
Des enfants gambadaient sur la plage, heureux et détendus. Des adolescents jouaient au beach-volley. Sous les parasols multicolores, des "plagistes" devisaient tranquillement ou jouaient aux échecs, tandis que plus loin quelques jeunes filles, soucieuses de leur "look", le corps généreusement enduit de crème bronzante, rôtissaient au soleil.
Samir dépose son sac à dos et jette un coup d'œil circulaire à cette foule cosmopolite. La main en paravent au-dessus de ses yeux, il se cherche un endroit où planter son parasol.
Après une longue hésitation, il se décide à l'installer tout près du groupe qui jouait aux échecs. Ces gens-là avaient l'air sympa, et puis ils sont tellement absorbés dans leur besogne qu'ils ne se rendent même pas compte de sa présence.
Une fois son parasol installé, le jeune homme étale son transat et sa serviette, puis allume sa petite radio, avant de se saisir de quelques revues et journaux. Un passe-temps agréable et instructif, et puis mordu de mots croisés comme il était...
Sur son corps déjà bronzé, il étale une noisette de crème protectrice. Plus tard, il ira piquer une tête dans la grande bleue. Pour le moment, l'envie de paresser l'emporte sur le reste.
Que c'est bon de profiter de son week-end après une longue semaine de labeur ! Il s'étire et somnole, tandis que des rayons rougeoyants jouaient devant ses yeux. Mais où avait-il donc mis ses lunettes solaires ? Il farfouille dans son sac, sans succès. Il a dû les oublier à l'intérieur de son véhicule. Et puis tiens... Son paquet de cigarettes aussi n'était pas là.
Mais où avait-il donc la tête ? Il se redresse et se traite de tous les noms. Il va falloir retraverser la plage et remonter jusqu'au parking. Ses multiples tentatives dans le but de cesser de fumer s'étant avérées vaines, Samir savait que son manque de nicotine va le transformer en une boule de nerfs tout juste bon à créer une atmosphère tendue...
Il pousse un long soupir, avant d'enfiler un bermuda et un tee-shirt. D'un pas léger, il traverse la plage et se dirige vers le parking. Fort heureusement, son véhicule n'était pas garé trop loin de l'entrée.
Il s'y dirige, ouvre la portière et retire de la boîte à gants son paquet de cigarettes, son briquet et ses lunettes.
Mission accomplie. Il s'apprête à rejoindre la plage et son parasol lorsqu'il perd l'équilibre et tombe de tout son long sur le sol rugueux du parking.

Y. H.
[email protected]
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.