L'ancien député Tliba jugé en appel    Droits de l'Homme: Alger condamne la résolution du Parlement européen    Talaie El Hourriyet: «La crise économique est antérieure à la crise sanitaire»    300 médicaments en rupture de stock: Le syndicat des pharmaciens accuse les distributeurs    Décès du Professeur Tarek Bouktir, enseignant-chercheur à l'université Sétif 1    Détresse dans les airs    Aïn El Turck: Des bouchers dénoncent la concurrence des revendeurs de viande de l'abattage clandestin    DROIT DE VIVRE ET DE RESPIRER    110 civils tués dans une attaque terroriste au Nigéria    Football - Ligue 1: Des promesses et des imperfections    JSK - Youcef Bouzidi nouvel entraîneur: Retour à la case départ !    Education: Grève aujourd'hui dans les écoles    Décès de 4 personnes à l'intérieur d'une voiture à Skikda: La mort causée par asphyxie au dioxyde de carbone    Tebessa: Ils détournaient l'argent d'une personne décédée    Quand la société néglige son autre moitié    Les journaux absents chez les buralistes    L'Algérie remet les pendules à l'heure    L'Intersyndicale monte au créneau    Le nombre reste au-dessus de la barre des 1.000 cas    La France face à ses contradictions    Le Dinar poursuit sa dégringolade    Schalke : Bentaleb indiscipliné à cause de ses origines selon un ex international allemand    Covid-19: Djerad préside un conseil interministériel consacré à l'évaluation de la situation épidémiologique    Le PA rejette la résolution du PE sur la situation des droits de l'Homme en Algérie    L'armée sahraouie poursuit ses attaques contre des positions de l'armée marocaine    Sahara occidental : l'ONEC réitère son soutien à la lutte du peuple sahraoui    AADL 2 : plus de 63.000 souscripteurs dans 33 wilayas ont fait le choix du site    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur d'Italie en Algérie    Plus de peur que de mal pour Aribi    L'APN prend part à un workshop régional sur le rôle des Parlements arabes dans la protection des droits des personnes âgées    Electricité: l'ouverture du réseau national aux producteurs indépendants du solaire recommandée    TRIBUNAL DE TIPASA : Report du procès d'Abdelkader Zoukh au 8 décembre    Le procès en appel d'Ould Abbas et Said Barkat reporté    Zelfani limogé    Le Mouloudia aurait pu faire mieux    Ligue 1 : la JS Saoura et l'ES Sétif affichent déjà leurs ambitions    Le Chabab à la conquête de l'Afrique    Un protocole sanitaire pour une reprise universitaire sécurisée    La scène artistique bataille pour survivre au confinement    YouTube, le CNC et Arte s'allient pour promouvoir la culture en ligne    La demande d'appel de Johnny Depp rejetée    Montée de tensions entre Téhéran et Tel-Aviv    Malek, un jeune chanteur en "vogue"    LSDA de Sidi Abdellah lourdement impactée : «Un calendrier de paiement est proposé aux abonnés»    Tiaret : 2322 logements attribués    L'APW-Jeunes de Béjaïa : Une expérience unique à l'échelle nationale    LE DECOMPTE DES MORTS    Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Haftar s'engage à rouvrir l'ensemble du secteur pétrolier libyen
Après un blocus de plusieurs mois
Publié dans Liberté le 14 - 09 - 2020

L'Armée nationale libyenne (ANL), dirigée par Khalifa Haftar, s'est engagée à lever le blocus sur l'ensemble des installations pétrolières du pays, a indiqué, samedi soir, un communiqué de l'ambassade des Etats-Unis à Tripoli.
"Le maréchal Khalifa Haftar s'engage personnellement à rouvrir l'ensemble du secteur de l'énergie au plus tard le 12 septembre", lit-on dans le document de l'ambassade américaine.
Cette décision devant permettre à la Libye de relancer la production et l'exportation de ses hydrocarbures intervient après que les Etats-Unis ont mené les efforts pour mettre fin à la fermeture des installations pétrolières, dans le cadre d'un effort diplomatique accru pour renforcer le cessez-le-feu et parvenir à un accord politique entre les deux camps rivaux à l'est et à l'ouest du pays, mentionne le communiqué.
Le général à la retraite Khalifa Haftar a imposé depuis janvier dernier, à la veille de la Conférence internationale de Berlin sur la Libye, un blocus sur les champs pétroliers du pays, réduisant la production libyenne de plus d'un million de barils par jour à moins de 100 000, ce qui a conduit le pays à l'effondrement économique.
Lors de récentes discussions avec plusieurs dirigeants libyens, l'ambassade américaine à Tripoli a déclaré qu'elle approuvait un nouveau modèle financier en Libye qui fournirait "une garantie fiable que les revenus pétroliers et gaziers soient gérés de manière transparente", a indiqué hier l'agence de presse Reuters.
Selon ce média, citant une source proche de Haftar, ce dernier "s'est engagé également à remplir la condition de répartition équitable des revenus (pétroliers) pour la première fois dans l'histoire de la Libye", ajoutant qu'une déclaration officielle serait publiée prochainement.
La société d'Etat libyenne nationale pétrolière (NOC), basée à Tripoli, a dénoncé à maintes reprises le blocus imposé par Haftar sur le pétrole libyen, en s'alarmant des répercussions extrêmement graves sur les populations libyennes et les revenus du pays.
Après un accord sur un cessez-le-feu durable entre les belligérants, la Libye a franchi cette semaine une nouvelle étape dans le règlement de sa crise, avec l'annonce par les belligérants, réunis à Montreux en Suisse, d'une "phase préparatoire de 18 mois", précédant l'organisation d'élections présidentielle et parlementaires devant clore la page sombre d'une guerre qui secoue ce pays depuis 2011.

K. Benamar


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.