Explosion de gaz à El-Bayadh : 1 à 3 ans de prison ferme à l'encontre de 12 accusés    Lourdes peines pour Oulmi et Ouyahia    Prison ferme, relaxes et condamnations avec sursis    "Les alertes de l'ONS auraient dû interpeller Sonatrach"    "La dévaluation du dinar est inévitable"    "LE RECUL DU MULTILATERALISME A FAVORISE LA MULTIPLICATION DES CRISES" Aujourd'hui, dans    Donald Trump a un compte bancaire en Chine    Nouvelles législatives en décembre    Football / Classement Fifa : l'Algérie gagne cinq places, désormais 30e    Banouh libéré de la JSK à moindre coût    Le stage de l'EN interrompu à cause de la Covid-19    Vers une dérogation pour le club amateur    Chanegriha : le peuple algérien fera entendre sa voix souveraine le 1er novembre    Une rentrée presque normale à Alger    Atelier scientifique sur les glissements de terrain    LES VERITES AMÈRES D'UNE ENSEIGNANTE    Benfodil, Bensayeh et Zimu, lauréats    Des actrices unissent leurs voix contre les féminicides    Lire délivre    Amendement constitutionnel : renforcer la liberté de la presse et d'expression    La liberté dans le respect de l'autre    Macron et l'arabe    Une rentrée adaptée au contexte sanitaire    Le grand bond en arrière, Tuchel contesté    L'AC Milan et Tottenham de retour    Le port de Skikda renforcé    Le mur, la blessure du Sahara s'invite au Festival de Lugano    Disney ajoute un avertissement à ses classiques contenant des clichés racistes    Prix Marcel Duchamp à l'artiste franco-canadienne Kapwani Kiwanga    Le RAJA interdit de quitter le Maroc pour cause de Covid-19 : Menace sur la demi-finale retour de la LDC    Equipe Nationale : U20 Bensmaïn satisfait du stage    Le projet d'amendement constitutionnel contribuera au renouvellement de la classe politique et au changement escompté    Djerad plaide pour une réelle ouverture dans le domaine de l'industrie    Musulmans de France, tous coupables ?    El Tarf: L'attribution des aides au logement rural fait des mécontents    Centre anti-cancer Emir Abdelkader: Plus de 5.000 hospitalisations en huit mois    Bouira: Le ministre met en garde les commerçants spéculateurs    Qui veut juger Aboubakr Benbouzid ?    Le projet révision de la Constitution, le CNDH et les Principes de Paris    La déclaration de patrimoine enfin constitutionnalisée ?    Partenariat université-industrie pharmaceutique: Vers la création d'un «Hub biotechnologie»    L'ambassadeur de France à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Oranie: Les intérêts réciproques réaffirmés    Complaisances    LES CHEMINS EPINEUX    Plaidoyer pour alléger la pression fiscale    La CNEP-Banque prête à commercialiser ses produits    Libye: l'ONU relève des signes d'apaisement quant à un règlement définitif de la crise    Une journée d'étude sur le droit à l'expression des peuples en lutte pour l'indépendance à Tindouf    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Réalisations dans le théâtre algérien : questionnements, réflexions et enjeu"
Le symposium s'est déroulé à la bibliothèque nationale d'El-Hamma
Publié dans Liberté le 29 - 09 - 2020

Plusieurs experts ont communiqué durant la journée de dimanche autour des problèmes qui touchent ce secteur, tout en tentant d'apporter des solutions. Parmi les propositions, encourager l'investissement et la formation.
Universitaires, artistes et metteurs en scène se sont donné rendez-vous dimanche à la Bibliothèque nationale d'El-Hamma, afin d'échanger et faire un état des lieux du 4e art algérien. Dans le cadre du symposium "Réalisations dans le théâtre algérien... après 58 ans. Questionnements, réflexions et enjeu...", qui marque le lancement de la rentrée culturelle qui se poursuit jusqu'au 7 octobre prochain, les professionnels ont communiqué tout au long de cette journée sur les divers problèmes qui touchent ce secteur, tout en tentant d'apporter des solutions.
Divisés en trois séances, les ateliers de réflexion ont été donnés simultanément dans trois salles de la BN et étaient inscrits sous différentes thématiques, à savoir "Théâtre algérien : rôle fonctionnel et transformations structurelles", présidée par Dr Leïla Benaïcha ; "Le théâtre, les enjeux et l'avenir de l'Algérie", par Dr Hamid Allaoui ; "Le rôle du théâtre dans l'action culturelle", présidée par Dr Djamila Zeggaï. Parmi les participants (beaucoup n'ont pu assister à cause de la conjoncture actuelle, mais ont quand même envoyé leur communication), on peut citer Lakhdar Mansouri, Rym Takoucht, Ahmed Rezzak, Ahmed Cheniki, Omar Fetmouche, Abdelkader Djeriou, Leïla Touchi, Habib Boukhelifa, Abdelhak Benmarouf... Sur la situation du théâtre, l'accent a été mis sur l'importance de ce secteur qui a connu sa période de gloire et faisait la notoriété du pays à l'international grâce à ses productions et figures légendaires. À cet effet, selon quelques intervenants, les problèmes les plus récurrents sont liés à la production, la commercialisation et la gestion.
"Elles n'ont pas été mises en valeur", car "le théâtre n'est pas seulement un établissement de divertissement, mais un sujet d'éducation, une véritable institution qui mérite une meilleure gestion". Ils ont entre autres relevé que la culture doit s'ouvrir sur de nouvelles expériences qui permettront son "extension artistique et esthétique" ; qu'il faudrait revoir également la stratégie de gestion, de management culturel ainsi que la formation qui reste faible.
Avant d'entamer la séance des recommandations, des intervenants ont proposé des alternatives pour sortir ce secteur du marasme. Parmi les points soulignés : introduire le 4e art dans les écoles à travers une collaboration entre les ministères de la Culture et des Arts et celui de l'Education, et ce, dans l'objectif "de faire découvrir le théâtre aux enfants et de permettre aux jeunes de s'ouvrir sur le monde".
Il est question aussi d'organiser des échanges, des rencontres-débats entre professionnels ; favoriser le théâtre de proximité ; la réhabilitation des salles communales en "faveur de la création pour les jeunes et les associations" ; le lancement d'une saison théâtrale périodique. Après de longues heures d'échanges, le symposium a été clôturé par la lecture des recommandations et celle des conclusions de chaque atelier d'évaluation.
Dans les documents qui seront soumis au ministère de la Culture et des Arts, les professionnels proposent notamment la création de théâtres privés et indépendants dans les wilayas, élargir la pratique théâtrale par les établissements privés afin d'encourager les jeunes comédiens ; encourager l'investissement par les petites entreprises exerçant dans les métiers de l'art ; relancer le théâtre de rue ; renforcer les mécanismes de production ; encourager l'investissement public et privé et développer ainsi une véritable stratégie de commercialisation et de promotion ; soutenir le théâtre universitaire. L'un des volets importants concerne la formation qui doit viser tous les métiers liés à ce secteur et s'ouvrir sur les nouvelles expériences réalisées à l'international.

H. M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.