Importation des véhicules neufs : « une approche alliant simplification et efficacité est nécessaire », selon le Président (communiqué)    Barça : Les joueurs font la queue pour une photo avec Messi (Vidéo)    Man United : Greenwood signe un doublé face à Burnley    Responsable sahraoui : "Nous saurons faire face aux drones israéliens utilisés par le Maroc"    La Conférence de Bandung, début de la participation algérienne dans les fora internationaux    DGSN : installation de nouveaux chefs de Sûreté de wilayas    La phase de déploiement de la stratégie Sonelgaz-horizon 2035 sera bientôt entamée    Coronavirus: 156 nouveaux cas, 111 guérisons et 3 décès    Législatives du 12 juin: dernier délai pour le dépôt des dossiers de candidature, jeudi à minuit    Coupe de la Ligue : les matchs de mardi avancés à 15h30    Tribunal de Tipaza : Kamel Chikhi, dit «El Boucher», condamné à deux ans de prison ferme    Fédération algérienne de football : la passation de consignes Zetchi – Amara mardi    Vaccins anti-Covid : Les risques dus aux effets secondaires sont «négligeables», selon le Pr Mahiaoui    Enseignement supérieur : le recrutement direct des diplômés de doctorat «impossible », selon le ministre    Dangereuses menaces sur la Mosquée d'Al-Aqsa    «La présence de 1 588 containers en zones de stockage n'est pas logique»    Chranou explique les raisons du départ de l'entraîneur Sahraoui    Agressions contre le foncier public    Tadjine aux épinards    Les restaurants Errahma sont de retour    «Le Printemps berbère n'était pas venu spontanément»    Sale temps pour le Mouloudia    Des citoyens bloquent le centre-ville    Le scénario du groupe bancaire Crédit Agricole    Marche à Montréal pour célébrer le Printemps berbère    Forte mobilisation malgré le jeûne    L'Ahaggar, la bataille des territoires    Le Conseil de sécurité approuve le déploiement d'observateurs    Les Kabyles mettent le cap sur Garoua    Coronavirus: plus de 3 millions de morts dans le monde, course à la vaccination    Béchar : La pénurie du lait en sachet réapparaît    Théâtre régional de Mostaganem : Riche programme artistique et culturel    Fin de mission ou redéploiement ?    Dossier de la mémoire: «La pandémie est venue retarder les pourparlers»    Quand la vie se résume à un poème    El Tarf: Un riche programme culturel et artistique    L'Abef allège le recours au Credoc    À quoi joue la Turquie?    Plusieurs responsables américains interdits d'entrer en Russie    Le pic de l'inconscience    L'appareil sécuritaire toujours prêt face à la menace terroriste    «Les législatives sont un objectif stratégique»    Tebboune préside la réunion périodique    Renouvellement du bâtonnat de Boumerdès    «Nous souhaitons aller vers de nouveaux services»    Le premier martyr du Mouvement national    «El Aqaïd» de Abdelhamid Benbadis    Un cocktail culturel varié    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Le Mouloudia est victime d'un conflit d'intérêt"
Conférence de presse du MCA
Publié dans Liberté le 29 - 10 - 2020

Le DAG, Aizel, le porte-parole, Aouf, le directeur sportif, Bourayou, et le membre du conseil d'administration, Belkhiri hier une conférence de presse à l'OCO du complexe Mohamed-Boudiaf pour évoquer l'affaire Rooney et d'autres dossiers ayant trait au club algérois.
Aizel a affirmé à ce titre que "Rooney a signé un contrat au Mouloudia à l'époque de l'ancien bureau. Or, les instances du football national devaient vérifier l'authenticité des documents présentés par le joueur camerounais. La FAF et la LFP ont tout authentifié. Le nouveau bureau a en quelque sorte tout encaissé dans cette affaire. Heureusement que notre secrétaire Hamidouche a eu des doutes par rapport aux documents présentés par le joueur en question.
Or, même la fédération camerounaise (Feccaf) a assuré que les documents et la lettre présentés par le joueur qui prouvent soit-disant que c'est un joueur international sont falsifiés. Que doit-on prouver plus que ça ? Cette erreur du joueur est partagée aussi par la LFP et la FAF. Pourquoi n'ont-elles rien fait pour régler cette affaire et nous ont laissé batailler seuls ?", s'interroge Aizel. Et d'ajouter : "les règlements sont clairs. Pour le cas d'une fraude de contrat d'un joueur, l'article 92 du code disciplinaire stipule que les instances du football procèdent à l'annulation de la licence du joueur.
Or, rien de cela n'a été fait. Bien au contraire, le cas du joueur Rooney n'a toujours pas été réglé et le MCA n'a pas pu qualifier El-Ghorbal, car la licence de Rooney n'est pas annulée, c'est absurde". Aizel ajoute que "le joueur a piégé tout le monde, la FAF, la LFP et le MCA. Pis encore, avec tout ce qu'il a fait, il a trouvé le moyen de solliciter la FIFA. A notre niveau, on a déposé une plainte et la justice traitera cette affaire et toutes les personnes qui ont un lien de près ou de loin avec ce dossier seront impliquées. Nous sentons que notre club est visé et qu'il est victime d'un conflit d'intérêt. Si la FAF ne peut pas défendre les clubs, quel est donc son rôle ?", s'interroge encore le DAG des Vert et Rouge.
Dans le même sillage, Tahar Belkhiri est revenu sur l'autre dossier brûlant, à savoir celui d'El-Ghorbal. "Ce qui s'est passé dans cette affaire est une vraie mascarade. La LFP nous a promis de faire qualifier le joueur et de l'inscrire (TMS). On est resté jusqu'à 2 h du matin, dans la nuit de mardi à mercredi. Ils nous ont demandé d'autres documents pour pouvoir compléter le dossier d'El-Ghorbal, finalement, la LFP nous a posé un lapin ! Le MCA est un grand club et mérite plus de respect. Zetchi et Medouar ont voulu humilier le MCA mais je leur dis que le Mouloudia est plus grand que tout le monde.
Celui qui n'est pas à sa place ou ne peut pas gérer les instances du football doit partir!", s'insurge-t-il. Le contrat du joueur soudanais El-Ghorbal n'a pas été finalement homologué à cause justement de Rooney, dont la licence n'a pas été annulée, puisque l'affaire du joueur camerounais n'est pas encore réglée.
À propos de l'affaire du gardien de but Toual et du milieu de terrain El-Ouertani qui ont été libérés par la direction du MCA, Aizel a expliqué que "la CNRL a libéré les joueurs contre une somme d'argent. La CNRL nous a donné gain de cause. Concernant le cas Toual, ce joueur a exigé qu'on lui paye toutes les mensualités qui lui restent de son contrat (une année) pour la résiliation du contrat. Or, ce que ne sait pas ce joueur, c'est que dans le contrat qu'il a signé, il y a bel et bien des clauses portant sur la réduction du salaire lors de la période d'inactivité, du niveau du joueur.
On n'a absolument pas lésé Toual", dira-t-il. Pour ce qui est de l'attaquant Dahlal qui était inclus dans la transaction du joueur El-Ghorbal avec le CABBA, Aizel a confirmé que le joueur est de retour au club, puisque le transfert d'El-Ghorbal a échoué.

Sofiane Mehenni


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.