L'opposition partagée    Le professeur Laraba présente sa copie    Le RND propose des amendements substantiels    Fin du débrayage, reprise du travail le 31 janvier    Le FMI prévoit un baril à 50 dollars en 2021    6 décès et 262 nouveaux cas en 24 heures    Tinhinane Laceb retrouvée morte    OL : Rudi Garcia calme le jeu pour Benzema    Programmes AADL en difficulté à l'Est : Les VRD traînent et les raccordements en attente à Guelma    Alejandro Gomez n'est plus un joueur de Bergame    Milan AC : Ibrahimovic a présenté ses excuses    L'acte d'accusation de Trump déposé au Sénat    L'engagement de Rolls-Royce    Les ambitions ailées de General Motors    Rappel et excuses de Mercedes    La justice turque émet 90 mandats d'arrêt    Confrontations entre agriculteurs et policiers    La directrice des médias limogée    Le juge menace de "quitter son corps"    Le RND émet quelques réserves    La coupe de la Ligue remplace la coupe d'Algérie    Première défaite du MCA et du MCO    Belmadi inspecte le stade Mustapha-Tchaker de Blida    Le mystère des actionnaires    Le ministre des Moudjahidine hospitalisé en Espagne    Cafouillage paralysant    24 heures antigonflette : chaque boisson a ses qualités    Les croissants    Racines grasses et tiges sèches, deux fois plus d'entretien !    L'automobile tente une "reprise" sur une pente raide    À TRAVERS    Axxam nnegh diffusée sur la chaîne YouTube du TNA    Hafila Tassir doublement primée    Le projet présenté demain à Agouni Gueghrane    Décès du moudjahid Mohamed Guentari    Lecteur d'Apulée de Madaure    Autoroutes à étages et relance du système de régulation du trafic : Des projets réalisables ou simple effet d'annonce    Budget des communes à Bouira : La moitié des PCD pour les zones d'ombre    Mouloudia d'Alger : El Mouaden libéré, Ibara en stand-by    Sidi Naâmane : Une maison historique menace ruine    Le président de la Confédération du patronat citoyen: «La bureaucratie, un vrai danger pour le pays»    Djerad somme les Douanes à faire plus contre la corruption    LE BOUT DU FIL    Selon une étude menée par Sonelgaz- Covid-19 : le tabagisme, un important facteur de risque    Appel à la levée des sanctions économiques contre la Syrie    Mort d'un Algérien en Belgique: Les curieux dérapages de la presse belge    "Les Douanes doivent contribuer à la lutte contre la corruption"    Le consensus impossible?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Algériens ont une image mitigée de l'UE
Sondage d'opinion publié par le projet EU Neighbours South
Publié dans Liberté le 26 - 11 - 2020

Près de la moitié des Algériens (45%) considèrent que leur pays entretient de bonnes relations avec l'Union européenne (UE). 36% des personnes interrogées ont une image positive de l'UE, chiffre inférieur à la moyenne régionale. 42%, seulement, estiment que l'UE a une influence positive sur le développement de l'Algérie. Ce sont là quelques-unes des conclusions du dernier sondage d'opinion annuel réalisé en Algérie, que le projet EU Neighbours South vient de publier. L'enquête, qui fait partie d'une série de sondages d'opinion réalisés dans huit pays partenaires du sud de la Méditerranée, a été menée en Algérie de juin à juillet 2020, auprès de 1 044 personnes interrogées de vive voix.
Les questions posées aux participants portaient sur leur perception générale de l'UE et des valeurs qu'elle véhicule, sur les relations de l'UE avec leur pays et sur l'impact du soutien financier de l'UE, notamment en soutenant la réponse de leur pays à la crise du Covid-19. L'objectif était également de découvrir leurs vecteurs d'information préférés, leur ressenti par rapport à leur situation personnelle et celle du pays, ainsi que leurs attentes. 44% des personnes sondées jugent "assez ou très négatives" les relations entre l'Algérie et l'Union européenne. Interrogés sur l'efficacité du soutien apporté par l'Union européenne en Algérie, 48% des sondés estiment qu'il est "assez ou très efficace", contre 46% qui pensent le contraire.
Les Algériens questionnés estiment que l'Algérie a bénéficié du soutien de l'Union européenne, surtout dans les domaines du commerce (39%), de la santé (29%) et de l'accès à plus de produits et services (25%). Ils souhaiteraient que l'UE renforce encore son rôle dans ces domaines. À l'instar des autres pays de la région, les valeurs les plus souvent associées à l'UE sont les droits de l'Homme, la liberté individuelle et l'égalité des genres, tandis que les valeurs les moins associées à l'UE sont l'absence de corruption et la tolérance. Par ailleurs, 43% des personnes interrogées indiquent que les informations sur les visas constituent leur premier sujet d'intérêt dans leurs recherches sur l'UE. 32% des personnes sondées cherchent des informations culturelles, 29% s'intéressent aux questions économiques et financières et 25% cherchent des opportunités d'emploi.
Les Algériens sont globalement satisfaits de leur vie (63%) et plutôt optimistes pour les 12 prochains mois, puisque 59% s'attendent à une amélioration de leur vie quotidienne (contre 12% à une aggravation). 42% jugent leur situation professionnelle mauvaise contre 41% qui affirment le contraire. 80% des personnes interrogées relèvent que la situation économique est mauvaise. Questionnés sur les problèmes auxquels le pays est confronté, les Algériens interrogés ont cité notamment le chômage, la corruption, la santé et le logement.

M. R.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.