Chaînes humaines devant les bureaux de poste et les GAB: Force publique et huissiers face à la grève    Des citoyens protestent à Tizi-Ouzou    A l'instar des précédents ramadhans: Tension sur le lait en sachet    Fin de mission ou redéploiement ?    L'ASELCT, une association SDF !    MC Oran: Une copie à revoir pour Madoui    ES Sétif: Une Entente en demi-teinte    MARMELADE DES TEMPS NOUVEAUX    Fruits et légumes: Les prix de la pomme de terre et la tomate continuent leur flambée    Adrar: 90 étudiants victimes d'une intoxication alimentaire    Dossier de la mémoire: «La pandémie est venue retarder les pourparlers»    El Tarf: Un riche programme culturel et artistique    Quand la vie se résume à un poème    Tebboune préside la réunion périodique    Renouvellement du bâtonnat de Boumerdès    «Nous souhaitons aller vers de nouveaux services»    Mbappé préféré à Haaland    Brèves Omnisports    Tirage au sort mercredi    L'Abef allège le recours au Credoc    13 Tonnes de pain jetées à la poubelle    «Les législatives sont un objectif stratégique»    Le rêve inachevé    Les mesures de Rezig invisibles    Le chiffre «insolite» de la vaccination    Les spécialistes s'y opposent    163 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Le Conseil de sécurité de l'ONU soutient le mécanisme    À quoi joue la Turquie?    Plusieurs responsables américains interdits d'entrer en Russie    Le premier martyr du Mouvement national    «El Aqaïd» de Abdelhamid Benbadis    Témoignage inédit et émouvant sur Matoub Lounès    FAF : La Commission de passation de consignes entrera en action dimanche    Algérie Poste : La direction annonce des mesures    Moins nombreux, mais toujours déterminés    Tebboune s'en prend aux partisans de "la duperie"    Le gouvernement allège la procédure    119 organisations saisissent le Conseil de sécurité de l'ONU    L'observatoire Euro-Med des droits de l'Homme épingle Rabat    La libération des détenus d'opinion réclamée    Le derby de la Soummam en haut de l'affiche    Qaâdat et sonorités chaâbi au pays du froid    Epilogue d'une vive controverse autour de la nouvelle mosquée de Strasbourg    Raul Castro va quitter le pouvoir à Cuba : Une page d'histoire qui se tourne ?    Malika Chitour Daoudi. Romancière : «Mon roman parle d'âmes qui se lient et d'empathie...»    De la circonscription administrative, en particulier, à l'administration territoriale, en général, ou l'urgence d'une doctrine d'emploi (Suite et fin)    Le processus électoral est inéluctable    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Régulation de la distribution du son de blé
Elevage à Oum El-Bouaghi
Publié dans Liberté le 07 - 12 - 2020

La direction des services agricoles de la wilaya d'Oum El-Bouaghi procèdera dans les tout prochains jours à la régulation de la distribution du son de blé pour les éleveurs, a-t-on appris du Service organisation de la production et appui technique (Sopat). Cette régulation se fera par l'application de mesures décidées lors d'une réunion ayant regroupé la DSA, les responsables des minoteries et des coopératives agricoles et des représentants de la direction du commerce, de la direction des impôts, de la Chambre d'agriculture, des deux CCLS (Oum El-Bouaghi et Aïn M'lila) et du conseil interprofessionnel du lait.
La première mesure consiste à transmettre la liste nominative des éleveurs adhérents dans le dispositif du lait cru, établie par la DSA, aux minoteries et aux coopératives agricoles et sera actualisée chaque mois. Les éleveurs recevront la quantité désirée en fonction du nombre de vaches laitières qu'ils possèdent, quantité, précise la même source, qui est définie par une correspondance du ministère de l'Agriculture (n° 1140 du 30 septembre 2015), soit 4 kg par tête et par jour. La deuxième mesure concerne l'opération de distribution du son de blé aux éleveurs concernés au niveau des minoteries et des coopératives qui sera chapeautée par la DSA, en ce sens que les minoteries et coopératives doivent, au préalable, informer la DSA des dates.
Cette dernière désignera alors un cadre pour assister à la distribution.
Il est aussi question d'une commission technique qui effectuera des visites aux minoteries, a expliqué le chef du service organisation de la production et appui technique à la DSA. "Une commission technique de wilaya formée de représentants de la direction du commerce, de la direction de l'industrie et des mines, de la DSA et de la CCLS effectuera des visites aux minoteries pour définir la quantité exacte de son de blé produite par ces minoteries et faire respecter l'engagement signé entre elles et les CCLS", a-t-il expliqué, avant de poursuivre : "Il s'agit aussi de veiller à l'application du tarif, 1 500 DA le quintal, par les minoteries privées qui ne mettent pas à la disposition de nos éleveurs la totalité de la quantité de son de blé produite sous prétexte qu'elles doivent honorer leurs engagements vis-à-vis des opérateurs économiques. Notre problème au niveau de la commission est de connaître la traçabilité de la quantité de son mise à la disposition des opérateurs économiques."
De son côté, M. Mouloud Boudjerda, chargé des fonctions de directeur des services agricoles de la wilaya, a déclaré : "On essaiera de satisfaire l'ensemble des éleveurs adhérents au dispositif du lait cru et de veiller, avec nos partenaires, sur la destination de toutes les quantités produites, la traçabilité, afin d'éviter la spéculation." "Il y a actuellement une nouvelle circulaire ministérielle qui renforce l'organisation de cette opération par la création d'une commission de wilaya chargée du suivi et de l'évaluation de l'opération d'approvisionnement en son pour les éleveurs", a-t-il ajouté.

B. NACER


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.