La hausse des prix alimente l'appétit des investisseurs, optimistes    Baisse drastique des réserves de change et dérapage accéléré de la cotation du dinar    Une lettre de Ghali adoptée comme document officiel du Conseil de sécurité    Plus de 100 kg de drogue saisis à Alger et 11 suspects arrêtés    L'Etat œuvre à redonner aux zones rurales un rôle pionnier économiquement    Les meilleures œuvres primées    L'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    Le portier algérien Oukidja suspendu pour cinq matches    «Soulagé d'être réhabilité»    Ligue des Champions: le MCA s'impose au Sénégal face au Teungueth FC    Procès en appel de l'auteur présumé de l'assassinat d'Ali Tounsi : Le colonel Chouaib Oultache condamné à la prison à vie    INESG: ouverture des travaux d'une journée d'étude portant sur la guerre del'information    Une responsable sahraouie appelle les organisations féminines à travers le monde à protéger les sahraouies des exactions marocaines    Le FFS éloigne la perspective de sa participation aux prochaines élections    Arsenal : Le successeur de Lacazette déjà trouvé ?    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres    La rencontre fédérale a failli dégénérer    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Qui s'y frotte s'y pique    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Les matchs amicaux face à la Côte d'Ivoire et la Zambie officialisés    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    Les attaques de l'armée sahraouie contre les forces armées marocaines s'intensifient    Algérie : l'ONU réclame une enquête et la fin des détentions arbitraires    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Imposante mobilisation à Alger    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Crimes commis à l'étranger: Un projet de loi pour la déchéance de la nationalité    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Les rentiers cachés de la République    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Le pape en Irak, hier, pour une visite historique    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La paralysie du transport aérien plombe la demande
Prévisions des cours du pétrole pour 2021
Publié dans Liberté le 16 - 12 - 2020

Alors que les cours du pétrole reprennent des couleurs, dépassant légèrement la barre symbolique des 50 dollars, la demande de pétrole fait figure de rabat-joie en continuant de se ralentir.
En fait, la demande est le ventre mou du marché pétrolier en 2020. Et elle le restera en 2021. Dans son dernier rapport, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a, en effet, revu "à la baisse ses prévisions pour la demande pétrolière mondiale l'an prochain, en raison des difficultés persistantes attendues pour le transport aérien".
En termes chiffrés, le rebond prévu en 2021 a été révisé "plus drastiquement à la baisse, de 170 000 barils à 5,7 millions de barils par jour, principalement en raison d'une nouvelle réévaluation de la demande pour le carburant destiné aux avions".
Les analystes de l'Agence soulignent que la demande en carburant "ne devrait pas reprendre rapidement, alors que les gouvernements ont l'intention de maintenir la fermeture des frontières et de restreindre les voyages jusqu'à ce qu'un vaccin soit largement disponible".
Ils mettent également en exergue d'autres explications pour les sombres perspectives du transport aérien. "Les plus âgés devraient rester prudents, la crise économique pèsera sur les budgets vacances, tandis que les voyages d'affaires pourraient souffrir de plans d'économie et de la généralisation des réunions en ligne."
Selon le rapport dont il est question, les prévisions relatives à la demande en carburant destiné à l'aviation ont ainsi été revues à la baisse de "300 000 barils par jour pour 2021 : elles resteront à 2,5 millions de barils par jour de moins qu'avant la pandémie, même s'il y a un rebond de 720 000 barils par jour par rapport à 2020".
Si la demande pétrolière mondiale totale reste à "3,1 millions de barils par jour inférieure à celle de 2019, l'an prochain, le secteur aérien sera ainsi responsable de 80% de cet écart", est-il écrit dans le rapport. Côté offre, les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés au sein de l'Opep+ ont choisi début décembre pour augmenter prudemment leur production, qu'ils limitent volontairement, afin de soutenir les cours.
Selon l'AIE, cet accord "se fonde sur la reconnaissance du fait que le marché demeure fragile et nécessite un ajustement prudent". La demande totale en 2020 devrait s'afficher en baisse de "8,8 millions de barils par jour (mb/j), soit 50 000 barils de moins qu'estimé" dans le rapport du mois dernier, y est-il mentionné.
Ce dont tous les experts sont sûrs, cependant, c'est que la demande de pétrole restera faible tant que l'économie mondiale n'aura pas retrouvé sa pleine santé et que la pandémie de coronavirus sera toujours parmi nous ! Seule l'efficacité des vaccins contre le Covid-19 sera susceptible de redonner confiance à une économie mondiale sérieusement affectée par la crise sanitaire et aux marchés pétroliers.

Youcef SALAMI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.