"Les revendications du Hirak populaire authentique atisfaites, pour la plupart"    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    La défense réclame la présence des accusés    Relaxe pour le maire d'Afir    Alliance Assurances se dote d'un nouveau siège régional à Blida    Le Siol d'Alger revient après plusieurs reports    Déstockage d'importantes quantités    Le poulet coûtera désormais cher !    Le débit Internet 2 Mbs passe à 4 Mbs    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    175 personnes infectées et 4 décès en 24h    Le président sous les verrous    Les députés jusqu'au bout de leur... immunité    Protesta des fonctionnaires du secteur de la jeunesse    Sanhadji soutient le maintien des frontières fermées    Le M.A.R.W. appelle à accomplir Salat El Istisqa samedi prochain    Macron reconnait la torture et l'assassinat d'Ali Boumendjel par l'armée coloniale    La 2A devient GIG-Algeria    Une Fédération pour les énergies renouvelables    Une femme égorgée à son domicile    Fin de cabale pour les cambrioleurs de la poste de Bouhamza    10.000 logements à la clé    Bétonnage tous azimuts des terres agricoles    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    Vendue à plus de 8 millions d'euros    Digital Gate International Film Festival: le court métrage algérien "Mania" primé    Les clubs algériens dans la tourmente    Le CRB dos au mur    ONU: le Polisario dénonce la description "ambiguë" et "incohérente" de la situation au Sahara occidental    PM Lesotho: "Nous poursuivrons la lutte pour libérer le peuple sahraoui du colonialisme"    Beldjoud préside l'installation du wali de Timimoune    Coronavirus: 175 nouveaux cas, 143 guérisons et 4 décès    Bechar: enregistrement audio de chansons et musiques du patrimoine Korandji    FC Barcelone: Griezmann serait bien sur les tablettes de Man U    Quinze associations font front commun contre la normalisation    Le Président Tebboune appelle au changement des mentalités et met en garde contre la contrerévolution    Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison    Un corps sans vie retrouvé au bord d'une falaise de la plage Cap Rousseau    Le CRB, le MCA, l'ESS et la JSK exempts du tour préliminaire    Mahious passera sur le billard    Le principal opposant retire sa candidature    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    "Les œuvres inachevées sont celles qui aboutissent le mieux"    Du verbiage et des actes    Ce nuage rouge sang entre l'Algérie et la France    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Six mois de prison ferme pour cinq hirakistes
Adrar
Publié dans Liberté le 20 - 01 - 2021

Le tribunal correctionnel d'Adrar a rendu, hier, son verdict dans les procès d'Abdellatif Bensalah, El-Azzaoui Laïd, Laroui Hassan, Boughnissa Benaouda, Abderrahmane Boufarès, tous jugés pour "outrage et violence sur fonctionnaires et institutions de l'Etat", "offense au président de la République" et "publication d'informations de nature à porter atteinte à l'ordre public".
Abdellatif Bensalah et Abderrahmane Boufarès ont été reconnus coupables et condamnés à six mois de prison ferme, tandis que les trois autres hirakistes ont écopé d'une amende pour "offense au président de la République".
Interpellés entre juin et septembre 2020, les cinq accusés ont été jugés le 5 janvier dernier dans des procès individuels au cours desquels, le parquet avait réclamé des peines variant entre 3 et 4 ans de prison ferme et une amende de 200 000 DA.
À la barre, les inculpés ont rejeté les charges retenues contre eux en expliquant avoir simplement exercé leur droit d'exprimer leur opinion. Les 13 avocats de la défense, qui ont fait le déplacement depuis différentes wilayas du pays, ont plaidé la relaxe pour des faits qui, ont-ils affirmé, n'avaient aucun caractère délictueux.
El-Azzaoui Laïd, Laroui Hassan, Boughnissa Benaouda devaient être relâchés hier, alors qu'Abderrahmane Boufarès et Abdellatif Bensalah devraient être libérés en février et mars prochains. Rappelons que les trois autres hirakistes du Sud, Yasser Gadiri, Khelil Kheyi et Zeggar Saïd, avaient été condamnés à la prison ferme, la semaine passée, par le tribunal de Timimoun.
Ils avaient été jugés le 6 janvier pour "outrage et violence à fonctionnaires et institutions de l'Etat", "offense au président de la République", "atteinte à l'unité nationale" et "publication d'informations de nature à porter atteinte à l'ordre public".

S. OULD ALI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.