AS Roma : Mourinho a pris une première décision    Reprise du pompage de l'eau au barrage de Boussiaba    La direction du tourisme table sur une meilleure gestion des plages    Timor oriental soutient, l'alliance des partis sud-africains condamne    Tensions sur fond de corruption    BRÈVES...    Le deux poids, deux mesures de l'Anie !    Le Liberia remplace le Burundi    Cap sur le championnat    Euro 2020 : Le programme du jour    Les textes d'application enfin ficelés    Un réseau de passeurs démantelé    Bengrina au-dessus des lois ?    Ouverture aujourd'hui des «Nuits du cinéma égyptien» en Algérie    Reprise aujourd'hui des RDV pour le visa espagnol    Béjaïa : Difficile d'atteindre le 1% de votants    Des Verts imbattables !    "CETTE SELECTION VA ME BOOSTER"    Tizi Ouzou : 99% des électeurs ont boudé le scrutin    Pétition pour le retrait de confiance au ministre de l'Intérieur    Le hadj autorisé pour 60 000 Saoudiens vaccinés    L'Opep table sur une accélération de la reprise de la demande    Les membres officiellement désignés    Déroulement du scrutin, vote de personnalités politiques et taux de participation à la Une de la presse    L'impératif de l'investissement pour le G7    Chambre de commerce et d'industrie de l'Oranie: Un séminaire pour le lancement de la 2ème promotion MBA Corporate    Arrêtées jeudi et vendredi: Plusieurs personnes libérées    Députés, mécaniciens et plombiers    Pour préserver le cadre de vie et l'environnement de leurs quartiers: Des commerçants revendiquent des lieux pour l'entreposage de cartons    Gdyel: De nouvelles infrastructures pour la prochaine rentrée scolaire    Les Verts entrent dans l'histoire    Djamel Belmadi: «On a eu ce qu'on voulait»    L'Algérie nouvelle, alea jacta est !    Les travaux de restauration des Arènes achevés: Des activités culturelles et sportives après la levée du confinement    La mission du futur gouvernement : Mettre en état un Etat qui était dans tous ses états (1ère partie)    Un casse-tête appelé «salles des fêtes»    Trois Algériens arrêtés    Le Président du Timor oriental réitère le soutien à la cause sahraouie    Un Shopping Maul    93 millions de dollars à économiser    Un adolescent tué par des soldats sionistes en Cisjordanie    L'ONU constate une baisse des attaques    L'abécédaire de l'âme en peinture    Le cinéaste russe ne défendra pas son film    La force du côté obscur des salles!    La pratique et la compétition politiques s'améliorent    Le FLN aspire à contribuer à l'édification des institutions de l'état    Un nouveau gouvernement formé au Mali    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





DJAMILA BOUHIRED "SE PORTE BIEN"
Atteinte de Covid-19 et hospitalisée à l'hôpital Mustapha-pacha
Publié dans Liberté le 02 - 05 - 2021

L'information avait fait le tour de la Toile dès vendredi : Djamila Bouhired, 85 ans, a été hospitalisée au CHU Mustapha-Pacha d'Alger après avoir été affectée par la Covid. Beaucoup se sont interrogés sur le fait que cette icône de la Révolution soit hospitalisée en Algérie et non pas ailleurs. Des interrogations ont également fusé à propos de sa vaccination.
Selon ses proches, malgré son âge, Djamila Bouhaired, diabétique et hypertendue, n'a pas reçu de vaccin anti-Covid, administré en priorité aux personnes vulnérables, dont les plus âgées. La faute incombe aux autorités sanitaires qui n'ont pas pensé à elle, mais également à "ses proches amis qui n'ont pas effectué de démarches", selon des sources de son entourage.
Ce n'est qu'une fois les premiers symptômes ont commencé à apparaître qu'une équipe dépendant de la Direction de la santé de la wilaya d'Alger s'est déplacée au domicile de la moudjahida. C'était déjà trop tard puisque les tests PCR effectués ont confirmé que Djamila Bouhired a contracté le coronavirus. Et dans ce cas, un vaccin est inefficace.
En dépit que son état de santé qui ne s'est pas beaucoup dégradé, elle a été hospitalisée par précaution. Elle devrait quitter l'hôpital probablement aujourd'hui. "Hospitalisée depuis quelques jours pour Covid-19, Djamila Bouhired va mieux. Elle tient à rassurer tous ceux et toutes celles qui se sont inquiétés et leur exprime sa gratitude", a écrit le journaliste Arezki Aït-Larbi, un de ses amis proches. " L'équipe médicale chargée de son traitement ne ménage aucun effort", a-t-il encore écrit.
Une information confirmée par le DG de l'hôpital, Abdeselam Benana. "La moudjahida Djamila Bouhired se porte très bien. Elle est hors de danger et en très bon état", a indiqué le responsable au site TSA. "C'est le professeur Bouali, chef du service interne de l'hôpital et son équipe qui s'occupent de la moudjahida", ajoute-t-il.
Hier, Djamila Bouhired a reçu la visite du ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid et de celui du Travail, El-Hachemi Djaâboub, qui se sont enquis de sa situation.
Un communiqué du ministère de la Santé a précisé, hier en fin de journée, que Djamila Bouhired "a été prise en charge dès l'apparition des premiers symptômes de sa contamination", et qu'"une équipe médicale a été dépêchée à son domicile pour l'ausculter et face à une température élevée, un examen physiologique a été effectué et suite aux résultats positifs, elle a été évacuée à l'hôpital".
Malgré son âge avancé, Djamila Bouhired n'avait pas manqué de se joindre aux manifestants depuis février 2019. Souvent, elle rassemblait autour d'elle des centaines de jeunes qui venaient la saluer. En apprenant la nouvelle de son hospitalisation, c'est toute l'Algérie qui a retenu son souffle. C'est dire tout l'amour et toute l'estime qu'ont les Algérien-nes pour cette héroine nationale. Prompt rétablissement.

Ali BOUKHLEF


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.