Sahara occidental: une délégation américaine arrêtée par les autorités marocaines à l'aéroport de Laâyoune occupée    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes et El Bakari    Industrie: Zeghdar reçoit le président du Médef    Tindouf: les postes frontaliers entre l'Algérie et la Mauritanie réceptionnés octobre prochain    Lutte contre la spéculation illicite: 53 délits enregistrés durant les quatre premiers mois 2022    L'université est un important allié pour réaliser la transition écologique et le développement durable    OMS : la transmission de la variole du singe peut être stoppée dans les pays non endémiques    Présentation à Alger du bilan du projet des parcs culturels    Akim Zedadka confirme son départ de Clermont Foot    Rio Ferdinand évoque "une honte historique" au sujet de Mbappé    Real : Valverde n'a pas apprécié les déclarations de Salah    MC Oran: Le Mouloudia pas encore sauvé    USM Khenchela: Un retour au premier plan    Des mentalités à formater    Naftal: Appel à la révision de la marge bénéficiaire de l'entreprise    Tlemcen: Le changement climatique fait sa formation    Risques d'incendies: Branle-bas de combat pour éviter le pire    Météo: Des températures «au-dessus des moyennes saisonnières»    Non, l'ennemi de l'homme n'est pas le singe !    Tebboune met fin aux fonctions du Gouverneur de la Banque d'Algérie    Figure incontournable du cinéma algérien: Chafia Boudraâ tire sa révérence    La première règle de l'investissement    Le Palais des sports fait peau neuve    Les Verts sans forcer    Amman condamne la décision de l'entité sioniste    Le Bénin se prépare à retirer ses troupes de la Minusma    La 3e guerre mondiale n'aura pas lieu    Oran n'aura plus soif    Les moteurs de la débrouille    «Les grandes firmes attendent de la visibilité»    Les directeurs des CEM se rebellent    L'ex-ministre de la Justice vide son sac    La société civile en question    Les dernières retouches    Prestation de l'association «Mezghena» d'Alger    «Tant de féminicides...»    Chanegriha se rend à la Base navale principale de Mers El-Kebir    Tribunal: 10 ans de prison ferme requis contre Tayeb Louh    L'importance de la société civile dans le développement global soulignée    Tizi Ouzou: 2e Salon du livre "Mouloud Mammeri" d'Ath Yanni du 24 au 28 mai    JM Oran-2022: cinq manifestations culturelles internationales prévues    Le prisonnier sahraoui Lamine Haddi soumis à des traitements "cruels et inhumains" dans les geôles marocaines    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Un réseau de prévention mis en place    L'armée s'engage    «sauvegarder un pan de la Mémoire de la nation»    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



"Il va falloir finir le job dimanche au 5-Juillet"
Denis Lavagne, entraîneur de la JSK
Publié dans Liberté le 22 - 06 - 2021

Mais c'est fou ce que cette belle victoire de la JSK, remportée haut la main contre Coton Sport de Garoua, a suscité comme ambiance et allégresse en Kabylie, et un peu partout à l'étranger aussi, où les fans kabyles ont tenu à saluer, dans la ferveur et la fierté, ce nouvel exploit des Canaris réalisé dans la lointaine Yaoundé.
Si ce grand coup d'éclat a donné lieu à de multiples scènes de liesse à Tizi Ouzou et dans de nombreuses localités de Kabylie où les chants du club kabyle et les concerts de klaxon et de pétards ont agrémenté cette belle soirée footballistique à la gloire des Lions d'Afrique, voilà que les réseaux sociaux avaient aussitôt répercuté de belles scènes de joie au sein de la communauté kabyle à l'étranger, principalement en France, au Canada et aux Etats-Unis, où les milliers de fans de la JSK auront chanté et dansé dans les parcs et les bistrots au rythme des airs bien connus du terroir.
C'est dire que ce succès éclatant des Canaris n'a laissé personne indifférent en Algérie comme à l'étranger, où cette nouvelle "saga africaine" de la JSK aura engendré un véritable vent de folie aux quatre coins du pays mais aussi au-delà de la Méditerranée.
De leur côté, les héros de Yaoundé ont fait la fête, eux aussi, dans la capitale camerounaise durant toute la soirée qui avait suivi le match, surtout que de nombreux supporters, qui avaient accompagné leur équipe favorite dans ce périple africain, s'étaient joints à leurs idoles de toujours pour faire la fiesta à l'hôtel La Falaise et ce, au moment où la radio du club kabyle assurait, en direct de Tizi Ouzou, les moments forts de cette soirée mémorable.
Et si les Canaris avaient repris l'avion peu avant minuit pour regagner Alger, au petit matin, tout exténués mais visiblement ravis par de tels moments de bonheur, il n'en demeure pas moins que les dirigeants du club, à leur tête le président Cherif Mellal et le coach Denis Lavagne, n'ont pas cessé d'appeler leurs joueurs au calme et à la retenue.
"Félicitations à tous les joueurs qui ont réalisé une superbe prestation à Yaoundé pour réussir à prendre une sérieuse option pour la finale, mais il faut savoir garder la tête sur les épaules car il reste un match retour à disputer qui s'annonce tout aussi difficile. Il va falloir le préparer tel qu'il se doit pour assurer notre billet qualificatif pour la finale", dira Mellal qui, au demeurant, avait pronostiqué d'avance une victoire pour ses poulains à Yaoundé.
De son côté, Denis Lavagne n'a jamais été aussi exubérant depuis le début de cette belle aventure africaine, lui qui estime que "tous les joueurs sont à féliciter pour cette grande performance face à une équipe de Coton Sport qui reste très solide.
Et si nous avons franchi un grand pas vers la qualification, il nous reste tout de même à finir notre job de fort belle manière, ce dimanche au stade du 5-Juillet, tout cela pour confirmer ce succès arraché de haute lutte à Yaoundé et composter ce précieux ticket pour la finale du 10 juillet à Cotonou".

Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.