Fête de l'indépendance: le MAE rend hommage à ses diplomates et cadres décédés en fonction    JM: programme des athlètes algériens    Transport: programme spécial pour l'Aïd el Adha    Agriculture: convention Gvapro-Anade pour soutenir les projets de production    Saïd Chanegriha promu au grade de général d'armée (Vidéo)    JM/Handball - dames (match de classement) : l'Algérie s'incline face à la Macédoine du Nord (31-23) et termine 8e    Man United : Ronaldo absent de la reprise de l'entrainement    Transport: métro, tramway et téléphérique gratuits à travers le pays le 5 juillet    Mali: les sanctions de la Cédéao levées, le nouveau calendrier électoral dévoilé    Plate-forme "Glorious Algeria": vitrine du 60e anniversaire de l'indépendance par excellence    60e anniversaire de l'indépendance : une série de mesures adoptées pour permettre aux citoyens d'assister au défilé militaire    ANP: Saïd Chanegriha promu au grade de Général d'armée par le Président Tebboune    Saison estivale: 21 décès par noyade durant la période allant du 16 juin au 3 juillet    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain dans les secteurs de Mahbes et Hawza    Migrants africains tués par la police marocaine : le président colombien parle d'une "barbarie"    JM (8e journée) : tableau des médailles    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Géostratégie en gestation    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    Tebboune à coeur ouvert    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    «Vous avez une bataille à mener»    En dents de scie    «Nous revenons par la grande porte»    Contacts établis avec Ziyech    10e place pour Reguigui en course en ligne    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Israël est devenu membre observateur à l'Union africaine
Des relations diplomatiques avec 46 des 55 pays du continent
Publié dans Liberté le 24 - 07 - 2021

Israël va devenir membre observateur de l'Union africaine (UA), a indiqué jeudi son ministère des Affaires étrangères. L'ambassadeur de l'Etat hébreu à Addis-Abeba, Alaly Adamso, a soumis jeudi dernier la charte d'Israël en tant que membre observateur à l'Union africaine, qui a, de son côté, entériné ce statut d'observateur.
Cette adhésion est le résultat de 20 ans d'énormes pressions exercées sur de nombreux pays africains par la diplomatie israélienne, depuis 2002. Israël, qui était jusqu'alors un membre observateur de la défunte Organisation de l'unité africaine (ONU), a perdu ce statut en 2002 à la dissolution de l'instance panafricaine et son remplacement par l'Union africaine.
Ayant été exclu suite au lobbying de l'ancien leader libyen Mouammar Kadhafi, l'Etat hébreu n'a cessé de déployer des efforts par de multiples moyens de pressions diplomatiques et économiques pour regagner le statut d'observateur au même titre que l'Autorité palestinienne qui l'a acquis depuis 2013 . En 2017 déjà, Israël était proche d'un retour à l'UA grâce au forcing exercé sur nombre de pays africains pour l'organisation d'un sommet Afrique-Israël. Bien qu'officiellement reporté suite à l'intervention de plusieurs pays africains, dont l'Algérie, la Mauritanie, la Tunisie et l'Afrique du Sud, Israël a récolté le soutien de plusieurs pays, notamment le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Zambie et le Malawi. L'Ethiopie avait même fait la promesse de lui accorder un statut d'observateur au sein de l'UA.
Mais il fallait attendre la fin du mandat du président Donald Trump pour voir la diplomatie israélienne récolter les dividendes des accords d'Abraham, signés sous la houlette de l'Amérique, pour la normalisation des relations diplomatiques avec le Soudan et le Maroc. Ces accords ont permis à Israël de gagner davantage de soutiens inconditionnels au sein de l'UA, quelques années seulement après avoir renouvelé ses relations diplomatiques avec le Tchad et la Guinée. "Cette adhésion corrige une anomalie qui perdurait depuis des décennies", indique un communiqué du ministère israélien des Affaires étrangères, qui rappelle qu'Israël entretient des relations diplomatiques avec 46 des 55 pays de l'Union africaine.
L'Etat hébreu et beaucoup de pays africains entretiennent d'étroites relations politiques et économiques, via son agence de coopération internationale, en apportant une assistance dans les domaines de la formation agricole et la santé, notamment.
La coopération avec les pays africains s'étend aussi aux domaines de la technologie et de la sécurité, notamment à la vente d'armes qui intéresse nombre de régimes du continent dont les pays sont en proie aux questions sécuritaires et des activités des groupes djihadistes.
La diplomatie israélienne estime que ce nouveau statut d'observateur au sein de l'UA permettra de "coopérer, entre autres, dans la lutte contre la Covid-19 et dans la prévention de la propagation du terrorisme sur le continent".
A. R.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.