Pétrole: l'Algérie augmentera sa production de pétrole de 16.000 b/j en août    JM/ Tennis de table: Bouloussa éliminé en quart après un parcours honorable    Le Président Tebboune reçoit le Premier ministre égyptien    JM/Volley-ball (messieurs): l'Italie 1ère qualifiée en demi-finale    Infirmières agressées à Beni Messous: le suspect placé en détention provisoire    La mission de l'ONU au Mali prolongée d'un an    Migrants tués par la police marocaine : le Kenya appelle à une enquête "approfondie"    Sonelgaz: l'exportation de l'électricité s'effectue quotidiennement    Zeghdar examine avec son homologue égyptienne les moyens de renforcer la coopération    JM: tableau des médailles    APN: le projet de loi sur la réserve militaire devant la Commission de la défense nationale    Grâce au nouveau gisement de gaz: L'Algérie pourra honorer ses nouveaux engagements d'exportation    L'AUBAINE DU GAZ    L'ennemi n'est-il plus le même ?    L'enjeu des Jeux    L'art subtil du mensonge face aux enjeux de vérité: De la stratégie de l'araignée à la politique de l'autruche (1ère partie)    Affaires religieuses: l'Aïd El Adha célébré le samedi 9 juillet    En attendant des solutions adaptées: 600.000 élèves quittent les établissements scolaires chaque année    22 carrières enveniment le quotidien des habitants de Sidi Ben Yebka: Des élus locaux réclament un changement de l'itinéraire des camions    Cinq personnes arrêtées: Démolition de constructions illicites à Haï Ellouz    L'Algérie pouvait-elle mieux faire ?    Sidi Bel-Abbès: Le Festival international de danse populaire de retour    Les noms de lieux : grands témoins d'une culture plurilingue    Galtier s'est mis à dos le vestiaire niçois    M. Goudjil appelle le nouveau président du Parlement panafricain à consolider l'action parlementaire africaine commune    JM : ouverture de journées du théâtre méditerranéen    Kessié en salle d'attente    Darradji va coûter cher au club    Fin d'aventure pour les Algériens    Une autre victoire pour l'Algérie    Guterres appelle à des efforts pour désamorcer les tensions    Au moins 22 terroristes neutralisés dans le sud-ouest    Les Parlements rivaux tentent l'alibi    Les contractuels maintiennent la pression    La grande vadrouille    Ooredoo au chevet des démunis    À qui profitera l'Aïd?    Alger rebat les cartes    «Les guerres hybrides ont aboli les frontières»    Comment reconstituer le front intérieur    Les vertus de la communication interactive    Adam et les amours contrariés    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes    L'Algérie à l'écran    JM: quatre soirées du festival international de danse populaire programmées à El Bahia    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    Justice: Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison    Facteurs défavorables    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La solidarité s'organise en France
ACHAT DE RESPIRATEURS AUX MALADES DE LA COVID
Publié dans Liberté le 25 - 07 - 2021

Des associations de la diaspora ont lancé des appels aux dons pour l'acquisition de concentrateurs d'oxygène pour parer à l'insuffisance de ce genre de matériel en Algérie.
Face à la nouvelle flambée de la Covid en Algérie, les Algériens de France se mobilisent. Des appels sont lancés depuis quelques jours sur les réseaux sociaux pour financer l'achat de matériel médical.
L'association Solimed (Solidarité médicale Algérie), très connue depuis le début des années 2000 pour ses interventions dans les situations de crise, comme les inondations de Bab El-Oued en 2001 et le tremblement de terre de Boumerdès en 2003, a lancé la semaine dernière un appel (dans le cadre de l'opération "Solidarité Djazaïr Covid 19") pour l'acquisition de concentrateurs d'oxygène de 10 et 20 litres, indispensables pour les malades souffrant d'insuffisance respiratoire.
Selon Farid Yaker, son président, quelques concentrateurs ont été achetés et sont déjà distribués. "Notre objectif est d'acquérir maintenant une trentaine d'appareils, en sachant que le prix à l'unité est de 1 500 euros", explique-t-il.
Plus économiques que les bouteilles, les concentrateurs d'oxygène permettent d'aspirer l'air environnant et de le canaliser en le faisant passer par un tamis moléculaire. Les appareils sont destinés aux malades qui n'ont pas la possibilité de se rendre à l'hôpital ou qui l'ont quitté face à l'afflux de cas plus graves.
"Notre équipe en Algérie nous adresse des appels de détresse tous les jours. Les contaminations se sont accélérées. Nous devons agir au plus vite", souligne Farid Yaker. "Compte tenu de la gravité de la situation, nous devons acheter le plus grand nombre de concentrateurs qui sont l'urgence absolue", alerte, pour sa part, un communiqué de Solimed.
L'association précise que les appareils seront utilisés suivant un roulement. "Les concentrateurs seront remis à domicile à des malades de la Covid-19 souffrant d'une insuffisance respiratoire grave. Ils sont ensuite récupérés par nos bénévoles dès que la situation du malade s'améliore pour être remis à d'autres", souligne le communiqué.
Au début de la crise sanitaire en 2020, l'association avait financé l'achat de masques FFP2 et KN95, d'oxymètres, de gel hydroalcoolique, de surblouses pour les personnel médical et de médicaments.
L'association Etudiants et Cadres algériens en France (ECAF) a également lancé un appel aux dons pour l'achat de matériel médical. L'opération organisée avec le collectif Algerian Medical Network et Ashifa (deux associations algériennes investies dans l'aide médicale) a déjà permis de récolter près de 40 000 euros.
Avec cet argent, les associations vont également acquérir des concentrateurs d'oxygène, ainsi que du matériel d'oxygénothérapie, comme les débitmètres, les dédoubleurs et les masques de haute concentration.
Les dons seront ensuite confiés à la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), qui se chargera de les distribuer. "Les Algériens de la diaspora ont répondu très vite et de manière massive à notre appel", affirme Fouad Miloudi, président de l'ECAF, en précisant qu'une opération similaire a eu lieu en mars 2020.

Samia LOKMANE-KHELIL


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.