Le procès Hamel reporté au 17 novembre    Un scrutin miné ?    Djabelkhir dans l'attente d'un avis du Conseil constitutionnel    Rejet de 77 dossiers de candidature    Des candidats exclus font appel    Renforcement de la coopération policière entre les pays africains    L'économie dans le brouillard    Les remises plafonnées à 50% à compter de 2022    L'impérative réforme du système de protection sociale    Vers un durcissement des contrôles    Large consensus sur les élections du 24 décembre    L'Espagne ouvre la porte aux migrants mineurs    Le Conseil de sécurité de l'ONU débarque chez le colonel Goïta    27 morts dans un attentat à Damas    Prix Nobel algérien ? Tu rêves, mon frère !    Environ 290 transactions enregistrées    Slimani absent à Prague    Amara appelle les clubs à se conformer aux exigences de la CAF    Le Chabab affûte ses armes    Retour du public dès demain sous conditions    Les citoyens ne se vaccinent plus    Entre relâchement et réticences vaccinales des Algériens    2 morts et 7 blessés dans une collision entre un véhicule léger et un bus scolaire    Des maires français réclament "la reconnaissance du crime d'Etat"    Le numérique au placard ! Vive le placard !    Le cartable allégé pour demain ?    El Kerma: Plus de 1.500 nouveaux logements pour répondre à la forte demande    Tlemcen: 350 tonnes de pomme de terre déstockées    Mendicité, la loi existe, il faudrait juste l'appliquer !    Force humaine    L'écrivain Dib et le rapport à la nationalité française    Eric, tu fais honte à tes anciens camarades    «Il faut se mobiliser pour accompagner ces efforts»    Aucun effet sur les prix du poulet    Ces «experts» Algériens    La guerre des spéculateurs    Spéculation sur le livre scolaire    Double meurtre sur l'autoroute    Les dates des compositions fixées    Les colons sionistes volent la récolte d'olive au sud de Naplouse    Griezmann, du paradis à l'enfer    Steve Bruce quitte les Magpies    Mbappé juge son entente avec Messi    35e anniversaire de la mort de Samora Machel    «Barrons la route aux ennemis de la paix»    Cette obsession qui nourrit les amalgames    Une opportunité pour l'émergence de jeunes talents    Des rejets «excessifs et arbitraires»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La solidarité s'organise en France
ACHAT DE RESPIRATEURS AUX MALADES DE LA COVID
Publié dans Liberté le 25 - 07 - 2021

Des associations de la diaspora ont lancé des appels aux dons pour l'acquisition de concentrateurs d'oxygène pour parer à l'insuffisance de ce genre de matériel en Algérie.
Face à la nouvelle flambée de la Covid en Algérie, les Algériens de France se mobilisent. Des appels sont lancés depuis quelques jours sur les réseaux sociaux pour financer l'achat de matériel médical.
L'association Solimed (Solidarité médicale Algérie), très connue depuis le début des années 2000 pour ses interventions dans les situations de crise, comme les inondations de Bab El-Oued en 2001 et le tremblement de terre de Boumerdès en 2003, a lancé la semaine dernière un appel (dans le cadre de l'opération "Solidarité Djazaïr Covid 19") pour l'acquisition de concentrateurs d'oxygène de 10 et 20 litres, indispensables pour les malades souffrant d'insuffisance respiratoire.
Selon Farid Yaker, son président, quelques concentrateurs ont été achetés et sont déjà distribués. "Notre objectif est d'acquérir maintenant une trentaine d'appareils, en sachant que le prix à l'unité est de 1 500 euros", explique-t-il.
Plus économiques que les bouteilles, les concentrateurs d'oxygène permettent d'aspirer l'air environnant et de le canaliser en le faisant passer par un tamis moléculaire. Les appareils sont destinés aux malades qui n'ont pas la possibilité de se rendre à l'hôpital ou qui l'ont quitté face à l'afflux de cas plus graves.
"Notre équipe en Algérie nous adresse des appels de détresse tous les jours. Les contaminations se sont accélérées. Nous devons agir au plus vite", souligne Farid Yaker. "Compte tenu de la gravité de la situation, nous devons acheter le plus grand nombre de concentrateurs qui sont l'urgence absolue", alerte, pour sa part, un communiqué de Solimed.
L'association précise que les appareils seront utilisés suivant un roulement. "Les concentrateurs seront remis à domicile à des malades de la Covid-19 souffrant d'une insuffisance respiratoire grave. Ils sont ensuite récupérés par nos bénévoles dès que la situation du malade s'améliore pour être remis à d'autres", souligne le communiqué.
Au début de la crise sanitaire en 2020, l'association avait financé l'achat de masques FFP2 et KN95, d'oxymètres, de gel hydroalcoolique, de surblouses pour les personnel médical et de médicaments.
L'association Etudiants et Cadres algériens en France (ECAF) a également lancé un appel aux dons pour l'achat de matériel médical. L'opération organisée avec le collectif Algerian Medical Network et Ashifa (deux associations algériennes investies dans l'aide médicale) a déjà permis de récolter près de 40 000 euros.
Avec cet argent, les associations vont également acquérir des concentrateurs d'oxygène, ainsi que du matériel d'oxygénothérapie, comme les débitmètres, les dédoubleurs et les masques de haute concentration.
Les dons seront ensuite confiés à la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), qui se chargera de les distribuer. "Les Algériens de la diaspora ont répondu très vite et de manière massive à notre appel", affirme Fouad Miloudi, président de l'ECAF, en précisant qu'une opération similaire a eu lieu en mars 2020.

Samia LOKMANE-KHELIL


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.