Ancelotti : "le Barça-Real Madrid a toujours existé et existera toujours"    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'article 184 du code électoral largement contesté    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    Le jeu malsain de Riyad    Sarkozy au TPI, ça tarde    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Défis et espoir    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    Washington lâche Rabat    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Plusieurs œuvres diffusées en ligne
À l'occasion de la Journée nationale du cinéma Mexicain
Publié dans Liberté le 17 - 08 - 2021

L'ambassade du Mexique en Algérie programme un cycle spécial diffusé en ligne du 15 au 22 août, avec la projection de "Un exilio, película familiar" et "Tiempo de lluvia". À l'occasion de ces célébrations, le géant américain Netflix propose également du 15 août au 15 septembre plusieurs œuvres de réalisateurs mexicains comme "Roma", d'Alfonso Cuaron et "Amores perros" d'Inarritu.
À l'occasion de la Journée nationale du cinéma mexicain, l'ambassade du Mexique en Algérie programme un cycle spécial diffusé en ligne du 15 au 22 août. À cet effet, sur le site de la représentation diplomatique ( https://diplomaciacultural.mx), deux films sont diffusés jusqu'à la fin de la manifestation. Il s'agit de "Un exilio, película familiar" ( Un exil, le film d'une famille) un documentaire historique de deux heures du réalisateur Juan Francisco Urrusti, et de Tiempo de lluvia (Temps pluvieux) un long-métrage de fiction de Itandehui Jansen. Le premier revient sur la guerre civile espagnole qui a fait plus d'un million de mort entre 1936 et 1939, plus de 500 000 réfugiés dans le monde dont 20 000 ont été accueillis par le Mexique. "Parmi eux se trouvent les grands-parents, les parents, tantes et amis du réalisateur", lit-on dans le dossier de presse de l'ambassade.
L'œuvre de Urrusti est "une tragédie aux dimensions épiques qui se transforme en histoire de survie et de destin des protagonistes, liés à l'histoire de l'Epagne et du Mexique au XXe siècle et au-delà". Tiempo de Lluvia, sorti en 2019, diffusé en version originale et sous-titré en anglais, est une fiction de 90 minutes qui traite de la migration économique entre le Mexique rural et urbain. Il met en scène les personnages de Soledad, une matriarche et guérisseuse traditionnelle, et Adele, sa fille partie travailler dans la capitale Mexico, laissant derrière elle son fil José. "Des années plus tard, Soledad reçoit un appel inattendu de sa fille qui lui annonce qu'elle se marie et a l'intention de reprendre José avec elle". "Craignant un avenir incertain pour les deux, Soledad se bat pour affronter son angoisse imminente, en attendant le retour de sa fille".
Le géant Netflix a lui aussi concocté un programme spécial cinéma mexicain du 15 août au 15 septembre prochain, où seront mis en lumière plusieurs œuvres et un focus sur les productions en langue espagnole sous le hashtag #QueMexicoSeVea. Durant un mois donc, la plateforme diffuse des films comme Roma, d'Alfonso Cuaron, Lion d'or de la Mostra de Venise en 2018, Midnight Family, un film documentaire mexicain sorti en 2019, écrit et réalisé par Luke Lorentzen, Le Bal des 41, réalisé par David Pablos (2020), et Chicuarotes, un long-métrage de Gael García Bernal. Le premier long-métrage d' Inarritu Amores perros, sorti en 2000, sera également diffusé dans une version remasterisée, annonce Netflix.
Dans un communiqué publié sur le site officiel du service de streaming, Francisco Ramos, vice-président du contenu pour l'Amérique latine, annonce que "cette année, nous voulons dédier tout le mois d'août au cinéma mexicain. Comme vous avez pu le constater sur nos réseaux sociaux, nous le célébrons à travers des vidéos, des GIF, mèmes, et tant d'autres outils, afin d'engager des débats avec nos abonnés, et répandre les œuvres de plusieurs talents mexicains, qu'ils soient derrière ou devant la caméra". Par ailleurs, il a été annoncé l'adaptation du roman Pedro Paramo de l'écrivain Juan Rulfo, publié en 1955.

Yasmine Azzouz


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.