Petites et moyennes entreprises : une conférence nationale mardi sur la garantie financière    Le prisonnier sahraoui Lamine Haddi soumis à des traitements "cruels et inhumains" dans les geôles marocaines    Lutte contre les feux de forêt : Henni appelle les services des forêts à redoubler de vigilance    Grand prix Assia-Djebar du roman: 29 titres retenus par le jury    Forte activité pluvio-orageuse, à partir de lundi, sur des wilayas du Sud    Lutte/championnat d'Afrique : l'Algérie termine avec 48 médailles dont 14 en or    Création de la coordination mondiale des jeunes pour la solidarité avec le Sahara occidental    Chafia Boudraâ, figure incontournable du cinéma algérien tire sa révérence    Man City - Mahrez : "À Liverpool, je sais qu'ils nous détestent, mais..."    MC El-Bayadh: Un authentique exploit    Oran - Omnisports: Emouvantes retrouvailles des sportifs    Karaté-do - Championnat national: La région du Centre se distingue à Tlemcen    Raison politique ou économique ?    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Nouvelle pandémie, nouvelle alerte    Variole du singe: L'Algérie n'est pas à l'abri    Canicule: La Protection civile en alerte    Académie algérienne des sciences et des technologies: Des académiciens expatriés interpellent l'APN    Industrie: Contacts avancés avec des constructeurs mondiaux de voitures    Le RND affiche son total soutien    Saïd Bouteflika jette un pavé dans la mare    Mbappé : La Liga va déposer plainte    De Bruyne «player of the year»    Les Canaris ne lâchent pas la LDC    L'appel de Chanegriha    Une famille italienne et un Togolais enlevés par des hommes armés    35 terroristes neutralisés dans le Nord L'armée burkinabè a neutralisé    Le déficit mondial risque d'être brutal    Paroles d'experts    L'exemple de Constantine    11 décès en 48 heures    Bouira déploie les grands moyens    Combien au premier trimestre 2022?    Youcef Cherfa ausculte son secteur    «sauvegarder un pan de la Mémoire de la nation»    Colloque national sur Anouar Benmalek    «Nassim Essabah» chauffe la salle Ibn Khaldoun    Promouvoir le rôle de la société civile et en faire un partenaire efficient    Le DG de l'ALECSO salue la proposition de l'Algérie concernant le plan arabe d'éducation en temps de crises    Le Président Tebboune reçoit le ministre congolais des Hydrocarbures    Henni prévoit une récolte record en matière de céréales    Chanegriha appelle les Algériens à adhérer "avec force" à l'initiative "Main tendue" annoncée par le président Tebboune    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Situation dans les camps de réfugiés sahraouis: Le Makhzen pris «en flagrant délit d'escroquerie diplomatique»    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    Ministère de l'Intérieur: Le wali de Khenchela démis de ses fonctions    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Le nouveau baccalauréat et l'immense champ des arts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'envoyé britannique a rencontré des chefs talibans à Kaboul
Afghanistan
Publié dans Liberté le 06 - 10 - 2021

L'envoyé britannique pour l'Afghanistan, Simon Gass, a rencontré de hauts dirigeants talibans hier à Kaboul, ont annoncé un porte-parole taliban et le Foreign Office. M. Gass "s'est entretenu avec de hauts responsables des talibans, dont Amir Khan Muttaqi (le ministre des Affaires étrangères) et Abdul Ghani Baradar (le vice-Premier ministre)", a indiqué le Foreign Office dans un communiqué. Il était accompagné de Martin Longden, le chargé d'Affaires de la mission britannique pour l'Afghanistan, qui a été délocalisée à Doha au Qatar après le départ des dernières forces américaines et étrangères d'Afghanistan le 30 août, selon la même source. Ils ont discuté de la crise humanitaire qui frappe l'Afghanistan, de la manière d'empêcher le pays de redevenir un foyer du terrorisme international et de la nécessité de permettre aux Afghans et étrangers souhaitant en partir de le faire, a précisé le Foreign Office.
Un gigantesque pont aérien a permis d'évacuer plus de 120 000 étrangers et afghans désireux de fuir le nouveau régime des talibans entre leur prise du pouvoir le 15 août et le départ des derniers soldats américains le 30. Quelques vols d'évacuation ont ensuite eu lieu, mais plusieurs pays occidentaux ont toujours une liste de personnes qu'ils souhaitent évacuer et n'ont cessé d'appeler le gouvernement taliban à garantir la sécurité de ceux qui veulent partir. Les échanges ont aussi porté sur "la question du traitement des minorités, et des droits des femmes et des filles", a ajouté le Foreign Office. La rencontre a permis de mener des "discussions détaillées sur la relance des relations diplomatiques entre les deux pays", a déclaré Abdul Qahar Balkhi, un porte-parole du ministère afghan des Affaires étrangères.
Aucun pays n'a à ce jour officiellement reconnu le nouveau gouvernement taliban, même si le Pakistan, la Chine ou encore le Qatar, notamment, ont montré quelques signes d'ouverture à son égard. Seuls trois états (Pakistan, Arabie saoudite et Emirats arabes unis) avaient reconnu le premier régime taliban, entre 1996 et 2001.

R. I./Agences


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.