Affaire Condor : 2 à 3 ans de prison ferme contre les frères Benhamadi et acquittement en faveur des cadres Mobilis    Les banques appelées à augmenter le niveau des crédits destinés à l'investissement et suivre les projets financés    Foncier industriel: une gestion selon une approche purement économique    Affaire Groupe Condor: 2 à 3 ans de prison ferme contre les frères Benhamadi    Tribunal de Sidi M'hamed: le procès de l'ancien wali d'Ain Defla reporté à jeudi prochain    Présentation de chauffe-eau-solaires locaux mardi à Bousmail    Bougherra : "Face à l'Egypte, tout faire pour terminer premier"    Le Barça va faire une nouvelle offre à Dembélé    L'APW dans l'escarcelle du FLN    Importation de véhicules : Le Président Tebboune ordonne la révision immédiate du cahier des charges    Le défi de la qualité    Conseil de sécurité de l'ONU : Lamamra appelle l'Afrique à parler d'une seule voix    Tapis rouge pour Mahmoud Abbas    Les graves accusations de Baâdji    Le procès de Fethi Ghares renvoyé au 12 décembre    "Nos joueurs ont été perturbés par ce confinement"    Météo : Des vents forts continueront à souffler sur plusieurs wilayas du pays ce lundi (BMS)    La tutelle annonce des mesures d'apaisement    Mort d'un septuagénaire par asphyxie au monoxyde de carbone    Lancement de la vaccination à domicile    Le dernier vol du colibri !    CR Belouizdad : Le Chabab sur le podium    ASM Oran : El Djemîa en route vers le purgatoire !    Alger: 16 projets pour fluidifier la circulation    Longue chaîne létale    L'UGTT réclame un «dialogue national»    Haaland peste contre l'arbitrage    L'armée sahraouie cible les forces de l'occupation marocaine    Des signes «positifs» pour le retour du soutien international    Fantasmagorie d'une rencontre déchue    La musique andalouse dans tous ses états    «Soula» de Salah Issaâd en compétition    Les japonais "s'intéressent" au marché algérien    Le FFS fait son bilan    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    Augmentation pénalisante des prix    7 décès et 172 nouveaux cas en 24 heures    Nouvelle panne    Le SOS des étudiants en médecine    Le voleur des 32 kg de cuivre arrêté en flagrant délit    L'Arabie Saoudite court en Formule 1    Washington et ses alliés s'inquiètent d'«exécutions sommaires» d'ex-policiers par les talibans    Les Gambiens élisent leur Président pour oublier la dictature    «J'aimerais marquer plus de buts pour l'Algérie»    A ou A', ces Verts hybrides tiendront-ils longtemps ?    Ouverture aujourd'hui d'un colloque national «Tamazight et l'informatique»    Grand colloque sur Cheikh Bouamama, les 11 et 12 décembre 2021    Rencontre internationale sur l'œuvre de M'hamed Safi El Mostaghanemi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les professionnels appelés à s'organiser
CONCLAVE REGIONAL DES AFFILIES AU SECTEUR DE LA PÊCHE ET DE L'AQUACULTURE À JIJEL
Publié dans Liberté le 20 - 10 - 2021

Outre les problèmes liés aux moyens matériels, les professionnels de la pêche affirment se battre pour avoir un statut digne de leurs durs métiers.
Des associations activant dans le secteur de la pêche et des productions halieutiques ont été conviées à un conclave régional, tenu hier à Jijel. L'objectif retenu est de faire un état des lieux de l'implication du mouvement associatif dans cette filière, à l'effet d'améliorer les conditions socioprofessionnelles des affiliés au secteur. Et pas seulement, puisque la finalité reste la formation des associations professionnelles activant dans le domaine de la pêche et de l'aquaculture. Une quinzaine d'associations issues des wilayas de Sétif, El-Tarf, Guelma, Skikda, Annaba et Jijel ont pris part à cette rencontre. "C'est une journée de formation régionale pour renforcer les capacités des associations professionnelles activant dans le domaine de la pêche et de l'aquaculture des wilayas de l'Est", a précisé le directeur de la chambre de la pêche et de l'aquaculture de la wilaya de Jijel. Selon le même interlocuteur, les associations conviées sont multidisciplinaires et concernent les ramendeurs des filets de pêche, les petits métiers et les marins pêcheurs.
Il reste que le ministère a pour souci d'encourager le mouvement associatif à s'impliquer dans son plan d'action avec la participation de ces associations. Toutefois, des représentants d'associations ont saisi cette opportunité telle une tribune de déballage pour décrire un état des lieux qui n'offre pas les meilleures conditions d'une prise en charge de leurs préoccupations. "Nous avons des problèmes comme partout, moi, j'évoque les préoccupations des ramendeurs des filets de pêche, dont je fais partie, et nous avons pour souci de revendiquer un statut propre à notre métier", a tenu à souligner un membre d'une association à Jijel. Les préoccupations sont nombreuses et se rapportent à une filière qui reste à promouvoir, sinon à structurer dans des associations, d'autant que des professionnels de la filière ont martelé leur désir de se faire entendre. "On veut être entendu par le ministre lui-même", ont-ils clamé à maintes reprises. Le nouveau ministre du secteur est ainsi interpellé pour se saisir des préoccupations de ces professionnels, invités à s'organiser dans des associations qui restent à lancer et à structurer.
Des intervenants ont, à ce titre, disserté sur "L'action associative et son rôle dans la promotion de la pêche et de l'aquaculture" et "Les modalités de création et de gestion des associations selon la loi 06-12 relative aux associations". Les débats ouverts ont porté sur les préoccupations d'un secteur confronté à de multiples problèmes que le département ministériel de la pêche et des productions halieutiques tente de prendre en charge en faisant impliquer le mouvement associatif.
Dans le sillage de la structuration voulue, la création de coopératives de pêche est également à l'ordre du jour. Le chantier est grand ouvert pour faire de cette démarche un objectif à atteindre en collaboration avec des associations dont les représentants sont appelés à apporter leur contribution. "Cet événement est organisé dans le cadre du plan d'action du gouvernement 2020-2025 surtout dans le volet relatif à l'amélioration des conditions socioprofessionnelles des professionnels de la pêche et de l'aquaculture. L'objectif est de les sensibiliser à s'organiser dans des associations", a encore rappelé Mme Hannous Leila, sous-directrice de la promotion socioprofessionnelle au ministère de la pêche et des productions halieutiques.


Amor Z.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.