Chanegriha préside l'ouverture d'un colloque national sur "l'eau au cœur des conflits internationaux"    Complexe sidérurgique de Bellara: exportation de 100.000 tonnes de produits ferreux en 4 mois    Algérie ferries: ouverture des ventes des titres de transport pour la saison estivale    Position de l'UE sur le Sahara occidental: vaine tentative de Rabat de contourner la légalité internationale    Dimajazz de Constantine: la troupe ONB et Samira Brahmia en clôture    Man City : Grealish prend la défense de Mahrez    Campagne de prévention et de sensibilisation sur les risques liés à la saison estivale    Boxe/Mondiaux féminins 2022: Khelif et Chaïb en lice lundi    Le Président Tebboune poursuit sa visite d'Etat en Turquie    Le Mali annonce son retrait de tous les organes et instances du G5 Sahel    Ligue 1 (30e j): l'USMA s'offre le derby face au MCA (1-0)    Covid-19: une bonne hygiène de vie recommandée    PSG : Mbappé a fait son choix    HCLA : la fierté linguistique n'est pas synonyme de renfermement    Révision des subventions: La commission installée dans les prochains jours    Cour d'appel du Tribunal militaire: Peines confirmées pour Bounouira, Belekcir et Zitout    Ligue 1: Un championnat professionnel dites-vous ?    Tebboune en Turquie: Un nouvel élan à la coopération bilatérale    Poutine et la victoire de l'Ukraine à l'Eurovision    Centre d'enfouissement de Hassi Bounif: Une autonomie financière grâce à la valorisation des déchets    Khenchela: 5 morts et 2 blessés dans une collision    Les plages de la corniche passées au peigne fin: Les constructions illicites, les espaces verts et l'éclairage en ligne de mire    Fluctuations des données    Partenariat: Les raisons de l'abandon du projet « Desertec »    L'école et l'arche sociale mouvante    La culture du vivre-ensemble commence à l'école    Tlemcen: Un «Souk Okadh» avec une touche locale    Brèves Omnisports    La Turquie prête à discuter    Affrontements entre groupes armés à l'ouest de la capitale    Entre l'Eurovision et Marioupol    Le produit national à l'honneur    Coups de théâtre à la cour d'Alger    Un réseau de trafic de psychotropes démantelé    Un test de taille pour l'Exécutif    Le nouveau plan de circulation    «Nous amorçons une nouvelle étape»    L'Algérie assure ses arrières    6 ans de prison pour deux douanières    L'université apporte sa touche    Salah rassurant avant la finale    Chams Eddine Djebassi en concert    Sortie à Alger    Comment valoriser le legs ancestral    Ouargla/Tamanrasset: large affluence du public aux portes ouvertes sur la santé militaire    Chanegriha installe le nouveau DGDSE    A quels scénarios s'attendre ?    Biatour annonce sa candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le prix "Halli-Ali" décerné à Mohamed Yadadène
Clôture de la 2e édition du burnous d'Ath Voughardane (Boghni)
Publié dans Liberté le 24 - 01 - 2022

Après trois jours d'intenses activités, le rideau est tombé sur la deuxième édition d'Avernous (burnous) d'Ath Voughardane, organisée par le comité du village d'Ath Dahmane en collaboration avec l'APC, l'APW de Tizi Ouzou, Tajmaât n'l'ârch n'Ath Voughardane et l'association Taghza de France. En effet, cette édition a permis aux artisans venus des quatre coins de la wilaya d'écouler leurs produits surtout en cette période de vaches maigres à cause non seulement de la crise sanitaire, mais aussi de l'érosion du pouvoir d'achat des ménages. "C'est une occasion pour nous de faire connaître nos produits. De telles initiatives devraient être multipliées dans toutes les localités de notre Kabylie. Je remercie les organisateurs pour leur parfait accompagnement durant ces trois jours sur tous les plans. Je souhaite revenir l'année prochaine avec d'autres produits", déclarera Samia, une participante à ce festival.
À l'occasion de la cérémonie de clôture, le jury a également décerné le prix Halli-Ali à Mohamed Yadadène, un octogénaire, très connu dans la région pour son engagement dans la chanson kabyle et sa participation à la guerre de Libération nationale. "C'est une personne très respectable dans toute la région. Puis, c'est un maquisard et fils de maquisard. Et encore, c'est un grand chanteur de la trempe de Athmani, Taleb Rabah, Lounis Ait Menguellet et bien d'autres. Nous lui souhaitons longue vie et d'autres activités au sein de notre village", dira M. Ahcène Idja, membre organisateur et initiateur du festival dans lequel un hommage a été rendu à Halli Ali, auteur de la célèbre chanson qui a bercé tant de générations et qui est toujours d'actualité , Yadjayed Jeddi avernus, en d'autres termes "mon père m'a légué un burnous", qui, nous dit-on, n'est pas une simple allusion à ce vêtement traditionnel que nous portons toujours, mais dont la signification est autre, c'est toute une culture, dont la langue amazighe.
À noter que la remise de ce prix a été rehaussée par la présence des autorités locales, dont le chef de daïra de Boghni, et de nombreux artistes et écrivains. Juste après la remise de ce prix, l'assistance a été conviée à une waâda préparée à l'occasion, servie et dégustée sous un protocole sanitaire strict afin d'éviter la propagation du virus. Le rendez-vous est pris pour la troisième édition. "Nous vous donnons rendez-vous pour l'année prochaine. Nous souhaitons l'organiser dans de meilleures conditions, avec la disparition de ce maudit virus. Je dirai aussi que nous espérons donner à ce festival un caractère régional et pourquoi pas national avec la participation des régions du pays notamment les Mozabites, les Targuis, les Chaouis et d'autres", a souhaité dans son intervention un autre organisateur.


O. Ghilès


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.