La ville d'Akbou s'anime    Anouar Malek arrêté en Turquie    Benabderrahmane au charbon    Le groupe d'amitié Algérie-Arabie saoudite installé    La loi de finances reportée à dimanche prochain    Développement en stand-by    En un combat douteux    Poutine promet la victoire en Ukraine    Buhari s'engage    L'Algérie, un sérieux candidat    Tirage clément pour l'Algérie    Le compte à rebours enclenché    Quand l'huile franchit les frontières    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le Président Tebboune ordonne la création d'une autorité portuaire pour une meilleure gestion des ports    Formation d'enseignants-chercheurs en langue anglaise: Méthode d'enseignement "bien ficelée"    Le président de la Cour constitutionnelle prend part en Indonésie à la 5e Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle    Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Djelfa, Touggourt et Hassi Messaoud: De l'huile, des cigarettes et des psychotropes saisis    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Grazie Meloni !    Une sérieuse alerte    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Russie lorgne le marché algérien du blé
Son ambassadeur à Alger fait le point sur la coopération bilatérale
Publié dans Liberté le 13 - 02 - 2022

L'ambassadeur de Russie en Algérie, Igor Belyaev, a révélé, dans un entretien accordé à l'agence RIA Novosti, que les approvisionnements en blé russe du marché algérien ont "considérablement augmenté" à la fin 2021. Igor Belyaev a ainsi indiqué qu'environ "360 000 t de blé" ont été exportées vers l'Algérie, pour un montant de "plus de 100 millions de dollars", alors qu'auparavant, les livraisons russes variaient entre 10 000 et 15 000 t par an. "Nous prévoyons que la tendance à l'augmentation de l'offre russe en blé et en d'autres produits céréaliers se poursuivra dans les années à venir", a ajouté le diplomate russe. Il a, par ailleurs, souligné que cette hausse découle de "l'assouplissement des conditions d'importation" de blé, introduit par l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC). Celui-ci a, en effet, élaboré des appels d'offres moins exigeants en ce qui concerne la limite des taux de grains punaisés pour le blé à haute teneur en protéines. En révisant ainsi les règles d'éligibilité pour l'importation, définies dans les cahiers des charges, l'Office a ouvert la voie à beaucoup plus de soumissionnaires intéressés par le marché algérien du blé, notamment aux producteurs de la mer Noire.
Dans le secteur de l'aviation civile, l'ambassadeur de la fédération de Russie en Algérie espère qu'Air Algérie manifestera de l'intérêt pour les aéronefs russes MS-21 de nouvelle génération, développés par le groupe aéronautique Irkout, et ce, dans le cadre du renouvellement de sa flotte. "Avant la pandémie de coronavirus, des présentations de l'avion MS-21 ont été organisées pour la partie algérienne, des négociations ont eu lieu, mais le travail n'a pas été poursuivi, en raison de la crise sanitaire", a indiqué l'ambassadeur de Russie. Pour ce qui est du transport par rail, le diplomate russe a fait part de la disponibilité des entreprises ferroviaires russes de fournir des "wagons, notamment de transport de marchandises", à la Société nationale de transport ferroviaire (SNTF), en vue du lancement de "plusieurs projets d'exploitation minière".
Au chapitre des échanges commerciaux, Igor Belyaev a expliqué que l'Algérie est le "deuxième partenaire commercial" de la Russie en Afrique après l'Egypte, indiquant que la valeur des échanges bilatéraux a atteint en "2020-2021 environ 3 milliards de dollars, soit 15% de moins qu'avant la pandémie". Et de préciser que les exportations russes vers l'Algérie pèsent pour 95% dans le volume des échanges, les importations en provenance d'Algérie étant "négligeables". L'ambassadeur de Russie a relevé qu'il existe un certain nombre d'"obstacles objectifs" à l'augmentation des exportations russes vers l'Algérie, expliquant que le "manque de voies logistiques directes complique le transport des marchandises et que le temps d'acheminement est long". Igor Belyaev a également estimé que les échanges sont entravés par des "droits de douane élevés, une forte augmentation des coûts de transport et une certaine difficulté" à acheminer les livraisons vers l'Algérie.
Igor Belyaev a, en outre, évoqué la commission intergouvernementale alégro-russe, rapportant que celle-ci devrait se réunir en "mars prochain à Alger". Il a souligné que la Commission constitue "un outil efficace" devant permettre aux ministères et départements des deux pays de discuter des "questions problématiques" et de "définir des domaines de coopération prometteurs". En règle générale, note-t-il, les représentants des grandes entreprises participent aux réunions d'experts dans le cadre de la Commission, ils formulent des propositions et expriment des commentaires. Le diplomate a cependant mis en exergue le fait qu'un "certain nombre de problèmes juridiques concernant la participation des entreprises russes aux appels d'offres et la fiscalité, doivent être résolus". De son point de vue, ces problèmes "empêchent les entreprises russes de travailler efficacement en Algérie".

Youcef Salami


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.