Juventus: le constat sans appel de Capello    La pandémie a fait plus de 1.182.000 décès dans le monde    Amendement/ constitution: plus de 24 millions d'électeurs appelés aux urnes ce dimanche    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Chikhi: le lancement effectif du travail sur le dossier de la Mémoire retardé par la pandémie    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Référendum sur l'amendement de la Constitution: début du scrutin dans les zones éloignées de la wilaya de Nâama    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    Le Président Tebboune reçoit des messages de vœux de prompt rétablissement    L'ouverture de "consulats" dans les territoires sahraouis occupés, une violation de toutes les lois    Covid-19: 306 nouveaux cas, 184 guérisons et 8 décès    Neuf nouvelles wilayas concernées par les mesures de confinement    Mawlid Ennabawi: extinction de 7 incendies domestiques et feux de forêts dans 3 wilayas    Référendum, les jeunes, le FLN, Seif al-Hadjadj...    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Plus d'un demi-million de cas de malnutrition aiguë    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    L'ONU appelle les Libyens à tenir leurs engagements    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    Soumana prêté une saison au NC Magra    «Considérer les joueurs de l'Unaf comme des étrangers»    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    "Je suis un athlète propre !"    Sonelgaz sponsorise l'équipe de handball IR Boufarik    La défense pointe du doigt de nombreuses irrégularités    Blocage    Pôles d'excellence    «Réduire la facture des importations est une de nos priorités»    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    Perpétuer la tradition malgré le Covid-19    Des classes de huit élèves divisées en groupes    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    Triciti tueur de chroniques!    Qui est Malek Bennabi ?    Le monde du cinéma proteste contre une nouvelle fermeture des salles    IL Y A 31 ANS, DISPARAISSAIT KATEB YACINE    L'engagement d'un poète    Le Conseil d'Etat français sous pression    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    GICA: début d'exportation de 40.000 tonnes de clinker vers l'Etat Dominicain    LDC : Sans Ronaldo, la Juventus chute à domicile face au Barça    LDC : Man United balaye le RB Leipzig. Triplé pour Rashford    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour la première fois, des classes expérimentales sport-études
DJIAR À CHLEF
Publié dans Liberté le 16 - 09 - 2008

Le secteur de la jeunesse et des sports à Chlef qui compte pas moins de 88 associations sportives et 49 autres de jeunesse, dont 8 678 adhérents outre 14 ligues de proximité, a bénéficié, ces dernières années, de plusieurs nouveaux projets de développement à travers l'ensemble du territoire de la wilaya.
Certains de ces projets sont actuellement en cours de réalisation, alors que bon nombre d'autres sont sur le point d'être achevés et seront bientôt livrés. Cela concerne, entre autres, des stades de football, des complexes sportifs de proximité, des salles omnisports, des aires de jeux, des piscines, ou encore des maisons de Jeunes.
Ces mêmes projets ont fait l'objet, samedi et dimanche, d'une visite de travail et d'inspection effectuée par M. Hachemi Djiar, ministre de la Jeunesse et des Sports.
Accompagné des autorités locales de la wilaya et de quelques députés, il s'est rendu d'abord à Ténès où il s'est enquis de la situation actuelle du stade de football se trouvant à quelques kilomètres à la sortie ouest de la ville.
Le stade en question, l'unique dans la commune de Ténès, a coûté à l'Etat une enveloppe financière qui avoisine les 40 milliards de centimes. Sa réalisation intervient en remplacement de l'ancien qui se trouvait au centre de la ville et qui a laissé place à de nouvelles constructions dans le cadre de la réalisation d'une zone d'expansion touristique (Zet).
Doté d'un revêtement synthétique “troisième génération” et de gradins ne pouvant contenir que 4 000 spectateurs, ce stade dont la quatrième tranche de sa réalisation a débuté en avril de l'année en cours pour une durée de 12 mois présente beaucoup de malfaçons et ne dispose d'aucune autre installation sportive. Sur place, le ministre n'a pas caché son étonnement à l'égard de cette situation. “Comment se fait-il qu'un stade se trouvant dans une importante région pareille ne compte qu'un terrain de football, et ne dispose pas d'une piste d'athlétisme, ni de salles de musculation ? Pourtant, votre région est un véritable pôle de développement en ce qui concerne cette discipline sportive comme l'ont prouvé, maintes fois, vos équipes lors des différentes compétitions”, a-t-il indiqué aux responsables de son secteur en leur proposant de procéder à la réalisation d'une piste de trois ou quatre couloirs à l'intérieur du stade même, “ne serait-ce que pour l'organisation de séances d'entraînement en faveur des jeunes athlètes”.
Partout à travers les étapes de sa visite, M. Djiar n'a pas cessé de répéter que la prise en charge totale des jeunes talents des différentes disciplines sportives est indéniablement indispensable afin d'élever leur niveau et d'assurer ainsi une relève pour l'ensemble de nos équipes nationales. “Que tous les jeunes talents de l'ensemble de la région et dans toutes les disciplines sportives doivent être sérieusement, voire régulièrement faire l'objet d'une entière prise en charge, notamment en matière d'entraînements, de suivi, d'équipement, de formation et d'encadrement. Nous devons impérativement nous impliquer dans cette affaire, en tant qu'administration, si nous voulons faire de ces mêmes jeunes les grands champions de demain, et garantir ainsi un avenir meilleur et prometteur pour nos équipes nationales”, martelait-il à chaque fois.
À propos des maisons de Jeunes, des piscines et des complexes sportifs de proximité actuellement en cours de réalisation ou de réhabilitation, notamment à Bouzaghia, Aïn Merane, Boukadir, Ouled-Abbès, Oued-Sly et Oued-Fodda, le ministre a insisté auprès des maîtres d'œuvres respectifs sur la qualité des travaux et aussi sur le respect des délais fixés initialement conformément au cahier des charges.
L'ex-centre régional d'éducation physique et sportive, Creps de Chlef, qui s'étend sur une superficie totale qui dépasse les quatre hectares au centre de la ville, et qui dispose d'une importante infrastructure sportive composée d'un terrain de football, de plusieurs autres de sports collectifs, de deux cours de tennis, d'une piste d'athlétisme, d'une piscine, d'une salle polyvalente et d'un bloc administratif à l'abandon depuis plusieurs décennies, a également suscité l'attention et l'intérêt du ministre qui a inspecté les lieux. Sur place, il a décidé de la récupération de l'établissement et donné instruction pour qu'une étude technique soit immédiatement lancée pour sa reconstruction comme un centre de regroupement sportif, qui s'ajoutera à celui déjà existant à proximité de l'Opow, à la sortie ouest de la ville de Chlef. Pour la première fois à Chlef, des classes sport-études viennent d'être lancées par la DJS en faveur des jeunes sportifs de la wilaya, dans différentes disciplines, au CEM d'El-Hamadia non loin du complexe olympique Mohamed-Boumezrag. Dans ce cadre, on a fait savoir au ministre qui visitait cette infrastructure que cette initiative est l'unique du genre à travers le territoire national, “elle est lancée à titre expérimental dans quatre disciplines sportives (athlétisme, football, volley-ball et natation) et ne compte pour le moment que deux classes, à savoir deux groupes de collégiens qui seront soumis à un cycle d'enseignement parfaitement adapté, et à un emploi du temps adéquatement aménagé afin de leur permettre de suivre régulièrement et sans perturbation aucune, à la fois, leurs études scolaires et leurs séances d'entraînement”. Pour sa part, le ministre n'a fait enfin qu'encourager cette initiative tout en demeurant disposé à accorder l'ensemble des moyens nécessaires à son développement.
Ahmed Chenaoui


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.