32e anniversaire de la disparition Dda Lmulud : l'apport de Mammeri à la préservation de la poésie populaire    Qualifications CAN: dates et lieux des matchs Algérie - Zambie et Algérie - Botswana fixés    Goudjil, l'APN, le 24 Février et la Grande Mosquée d'Alger    Une obligation, pas un choix    Cour de justice, délits de la contrebande et moyens de lutte en débat    Il y a 50 ans, les nationalisations des hydrocarbures    Les 12 commandements de la phase transitoire    Tensions à Rangoun où la police disperse une manifestation    Pékin et New Delhi discutent d'une nouvelle désescalade sur leur frontière    Louisa Hanoune dénonce le projet de code électoral    La Saoura passe en tête, l'USMA et le NAHD se rebiffent !    Le Chabab à Dar Es-Salam depuis jeudi    «Les joueurs doivent imposer leur football»    Nice - Gouiri : "Le plus important, c'est le collectif"    Alerte au variant britannique    Plusieurs forêts décimées en février    Un vendredi sans heurts    Report du procès de Saïd Djabelkhir    Rebondissement dans le limogeage de l'ex-directeur de la radio locale    «Les femmes sont présentes dans les combats mais pas dans les acquis»    Intrigant limogeage du directeur de la radio de Jijel    Le hirakiste Karim Ilyès relâché    Neuf militaires tués au Mali    UN DRAME ET DES ZONES D'OMBRE    Défaillance de 12 entreprises versées dans le domaine de la pêche    Les résidents attendent leurs actes de propriété depuis 38 ans    Les litiges fonciers en débat    Un sparadrap sur une jambe de bois ?    Diwaniya Art Gallery représente quatre artistes algériens et étrangers    Focus sur l'insertion professionnelle des jeunes handicapés    AG élective de la FAA : Boukais révèle les irrégularités    Un jeune youtubeur disparu depuis mercredi dernier : La ville d'Oran en état d'alerte    Pénurie d'eau à Boumerdès : Vive tension dans plusieurs communes    Keddara : Création d'un marché de l'artisanat    MOB : Bouchebah tacle la FAF et accuse    Coopération algéro-française : Appel à projets du programme Profas C+    Après une interruption de près d'une année: Retour des marches du vendredi    Le bon grain et l'ivraie    Télécommunications: Les débits minimums vont passer à 4 Mbps    Ligue 2 - Groupe Ouest: Regroupement en tête    Raffinerie de Skikda: Démarrage de la récupération des gaz torchés    Bouira: Un mort et 9 blessés dans 3 accidents de la route    Infortunée sardine    Un gâchis irrécupérable ?    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hausse du chiffre d'affaires et du volume de marchandises au 3e trimestre 2014
Publié dans La Nouvelle République le 24 - 12 - 2014

La hausse du chiffre d'affaire de l'entreprise portuaire d'Alger (Epal) de 8% à 2,045 milliards de dinars et celle du volume global de marchandises traitées dont celles conteneurisées ont marqué l'activité du port d'Alger au 3e trimestre 2014, indique t-on mercredi à la direction générale de l'entreprise.
Selon le PDG de l'entreprise, M. Guerrah Abdelaziz, les objectifs pour 2014 ont été atteint à 98% et, dans l'ensemble, une évolution est observée pour le trafic de marchandises au cours du 3e trimestre 2014 par rapport à la même période en 2013, excepté le mouvement des navires, qui a connu une légère baisse. Le trafic de marchandises au port d'Alger a totalisé un volume de 2 831 788 tonnes durant le 3e trimestre 2014, alors que 565 navires, dont 539 opérants ont touché le port d'Alger au cours du 3e trimestre 2014 sur des prévisions de 550 navires, soit un taux d'atteinte des objectifs de 98%. Une légère baisse (-1,10%) a été relevée par rapport aux réalisations du 3e trimestre 2013 avec l'entrée au port d'Alger de 570 navires dont 545 opérants. Le tonnage de la jauge brute des navires opérants en entrée prévu pour cette période à 5 800 000 tonneaux a été réalisée à 101%, précise t-on de même source. Ce tonnage est passé de 5 766 427 tonneaux au 3e trimestre 2013 à 5 856 037 tonneaux au 3e trimestre 2014, soit une hausse de 1,55%. Par ailleurs, l'objectif fixé pour le trafic global des marchandises à l'embarquement et au débarquement à 2 670 900 tonnes pour le 3e trimestre 2014 a été réalisé à106%, selon le responsable de l'autorité portuaire d'Alger. S'agissant du trafic conteneurs traités par l'Epal, il a été enregistré un nombre total (embarqués et débarqués) de 100 809 conteneurs EVP (équivalent vingt pieds) durant le même trimestre 2014 sur des prévisions de 87 270 conteneurs EVP, les objectifs de début d'année étant réalisés à 116%. Ce trafic conteneurs affiche une progression importante de 20,15% comparé à la même période en 2013, ajoute M. Guerrah. Le nombre de conteneurs pleins, qui a atteint 51 076 EVP durant le 3e trimestre 2013, a progressé à 51 699 EVP durant le 3e trimestre 2014, en légère hausse de 1,22% comparé à la même période en 2013. La part de l'Epal dans le traitement des conteneurs est de 49% sur un nombre total de 207 300 EVP ayant transité par le port d'Alger durant le 3fl trimestre 2014. Trafic passagers en baisse Le trafic passagers a enregistré une baisse durant la même période. Sur des prévisions de 92 000 passagers pour le 3e trimestre 2014, seulement 75 104 passagers ont transité par le port d'Alger contre 91 369 passagers au 3e trimestre, soit une baisse de 17,80%. La même tendance à la baisse a été observée pour le trafic auto-passagers, présentant un total de 26 486 véhicules embarqués, en baisse de 14,07% en comparaison avec la même période 2013. La baisse du trafic des passagers au port d'Alger s'explique par la coïncidence du mois de Ramadhan avec les grandes vacances estivales d'une part, et par les effets de la concurrence en faveur du transport aérien d'autre part, selon des cadres de l'Epal. En matière de rendements portuaires, il y a lieu de noter que comparativement à la même période en 2013, l'attente moyenne des navires en rade et leur séjour à quai sont considérés satisfaisants, «en dépit d'un trafic plus important d'une part, et les contraintes d'enlèvement liées au traitement des navires céréaliers d'autre part», indique-t-on. La durée moyenne globale des navires en rade est passée en moyenne de 2,93 jours en 2013 à 2,02 jours en 2014. Comparé au 3e trimestre 2013, le séjour moyen des navires à quai, qui a connu lui aussi une nette amélioration, est passé de 4,51 jours à 3,92 jours, soit -13%.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.