PRISON D'EL-HARRACH : Amar Ghoul rejoint ses partenaires politiques    La tombe de Kamel-Eddine Fekhar profané    Le Harak ne sera jugé que sur les terrains où s'exerce son libre arbitre    STATION REGIONALE DE PROTECTION DES VEGETAUX A MOSTAGANEM : Alerte à la mineuse de la tomate de saison    AFFAIRES SONATRACH ET KHALIFA : Chakib Khelil et Rafik Khalifa seront rejugés    VIGNETTES AUTOMOBILES : La période d'acquittement prendra fin le 31 juillet    ŒUVRES UNIVERSITAIRES DE BECHAR : 31 individus placés sous contrôle judiciaire    GHRISS (MASCARA) : Un accident fait un mort et 2 blessés graves    NAAMA : Des protestataires bloquent l'entrée du FNPOS    (En cours) Algérie 0 - Sénégal 0    22e vendredi : Mobilisation et détermination à Tizi Ouzou    Tipasa : Le peuple de Hadjout marche toujours    Alger, 22e vendredi : La révolution pacifique supplante tout    Jijel. Loin d'Alger aussi, le rêve d'un changement pacifique    LA DIGNITE ET LA FIERTE D'UN PEUPLE    Bac 2019 à Sétif : Plus de 10.000 candidats admis    En Algérie, la Coupe des passions    Liverpool : Cette question que Jurgen Klopp trouve bizarre    Algérie-Sénégal : Historiquement, c'est les Verts qui ont l'avantage    Les Verts se remettent au travail    Des tablettes remises aux quarts-de-finaliste    La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Mesures légales pour relancer la production    Trump accusé de racisme par le Congrès    Printemps arabe et trêve estivale    A la conquête de la seconde étoile !    Vendredi particulier en Algérie et au Caire    Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui    Relogement de 71 familles    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La sonelgaz dévoile un nouveau modèle de consommation    Brèves de Boumerdès    Oran : Un vaste réseau de trafiquants de véhicules démantelé    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Pour une nouvelle gouvernance locale autour de pôles régionaux    Concours Cheikh Abdelhamid Benbadis    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    L'épuration ou le crime d'« indignité nationale »    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Le calvaire des usagers    Les élues démocrates répondent à Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Le Cameroun n'est pas prêt pour accueillir la CAN-2019»
Publié dans La Nouvelle République le 07 - 08 - 2017

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) le Malgache Ahmad Ahmad a estimé que le Cameroun n'était pas prêt pour accueillir la Coupe d'Afrique des nations CAN-2019, alors que le nombre des équipes participantes est passé de 16 à 24.
«Même à quatre équipes, le Cameroun n'est pas prêt. Nous avons décidé que désormais ce ne sont plus les membres du comité exécutif qui vont inspecter les pays retenus pour l'organisation de la CAN. Ce sont désormais des experts qui le feront et la CAF statuera au regard des résultats. Pour ce qui concerne le Cameroun, nous allons envoyer les experts et on décidera à l'issue de leur mission d'inspection», a affirmé le président de la CAF, en marge d'une visite à Ouagadougou (Burkina Faso), cité hier par la presse locale. L'Algérie et le Maroc ont déjà fait acte de candidature au cas où le Cameroun serait dans l'incapacité d'organiser le tournoi, selon leurs présidents de fédérations Kheireddine Zetchi et Faouzi Lekjaâ, dans des sorties médiatiques. Lors de la dernière réunion du Bureaux exécutif de la CAF tenue à Rabat (Maroc), l'instance continentale avait approuvé le passage de la CAN de 16 à 24 équipes à partir de l'édition de 2019 alors que son déroulement va être décalé pour les mois de juin et juillet au lieu de janvier et février. Autant dire que la visite d'inspection prévue à partir du 20 août s'annonce déterminante. De leur côté, les autorités camerounaises multiplient les messages rassurants. «Le Cameroun est assuré d'accueillir la CAN 2019 pour avoir rempli 60% du cahier des charges à 18 mois du coup d'envoi de cette édition», a affirmé récemment le secrétaire général de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) Blaise Moussa. Par ailleurs, le président de la CAF est revenu sur l'attribution de la CAN 2021 (Côte d'Ivoire) et 2023 (Guinée). En septembre 2014, alors qu'elle devait attribuer l'organisation des éditions 2019 et 2021, la CAF avait en effet également attribué celle de 2023, ce qui n'était pas prévu au départ. Certains pays jugent ces décisions «brutales» et s'estiment «lésés». Ahmad Ahmad a dit comprendre leur mécontentement, n'excluant pas d'ouvrir un débat sur le sujet : «Nous n'attribuerons pas de gré à gré les compétitions de la CAN», a rappelé le Malgache face à la presse. La proximité entre le dirigeant et le président de la Zone Cosafa (Conseil des associations de football en Afrique australe), Phillip Chiyangwa, qui souhaite que l'attribution de ces éditions soit revue, pourrait peser dans la balance, selon la presse.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.