L'eau et l'exigence de prosternation    Appartenant à des hommes d'affaires condamnés pour corruption: Six sociétés nationalisées par l'Etat    L'été des émigrés    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Origine à déterminer    Impropres à la consommation: Plus de 120 kg de viande et produits alimentaires saisis    Oued Tlélat, Gdyel et Bir El Djir: 45 personnes interpellées par la police    Chute mortelle du 7ème étage d'un immeuble    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    Quand la maintenance va, tout va durablement    GUERRE(S)...ET AMOUR    Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    L'heure de la convergence patriotique    Loin d'être un discours de consommation    «Seul le droit international doit primer»    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Riche programme en perspective
Publié dans La Nouvelle République le 09 - 01 - 2018

Un programme riche en couleurs et saveur amazighes a été mis au point dans la wilaya de Ouargla pour célébrer le nouvel an amazigh (12 janvier 2968), et la semaine culturelle amazighe, a-t-on appris dimanche des services de la wilaya.
Peaufiné avec le concours de plusieurs secteurs et associations culturels locaux, ce programme prévoit dès demain lundi l'organisation, dans les différents établissements culturels, juvéniles et sportifs, d'une série de manifestations culturelles et artistiques et des jeux traditionnels. Au volet culturel, il est prévu l'animation de conférences et communications sur l'histoire amazighe, le vieux patrimoine matériel amazigh, notamment les vieux Ksour de Ouargla, en sus de l'animation de soirées littéraires, récitals poétiques et contes et romans amazighs. Le public Ouargli aura également à apprécier, lors de cette semaine culturelle amazighe, des expositions-vente de livres traitant de la culture amazighe, d'autres d'arts plastiques, d'habits, de joaillerie et bijoux traditionnels berbères notamment. Des soirées artistiques seront animées par des troupes et vedettes de la chanson amazighe, dont le Karkabou, Sidi Ahmed, Ness Diwane d'Othmane Tefna, Zin-Guedah de Slimane Boughaba. Le programme de ces festivités prévoit également des concours d'arts culinaire, des randonnées touristiques au niveau de certains sites, dont les Ksour de Ghamra, Tala, région de Mégarine, wilaya de Touggourt et celui de N'goussa et l'antique ville de Sedrata (Ouargla). Des programmes d'activités riches et diversifiées ont aussi été élaborés à Boumerdes par les associations et autres organismes publics de la wilaya concernés par la célébration du nouvel an amazigh et consacré à partir de cette année 2018, journée nationale chômée et payée. En effet, associations et organismes publics se sont mobilisés pour célébrer avec faste cet événement national, par l'ouverture, à partir de ce dimanche, des festivités, dont le coup d'envoi a été donné à la maison de la culture Rachid Mimouni qui accueillera pendant sept jours, la semaine du patrimoine culturel Amazigh, a indiqué à l'APS le directeur de la culture par intérim de la wilaya, Hamid Hamidoua. Cette semaine du patrimoine amazigh est programmée, par la suite, au village de Tiza, relevant de la commune d'Aumale, le village Aâbada, dans la commune d'Afir et la salle du théâtre des Issers, parallèlement à un nombre d'établissements de jeunes, éducatifs et de formation de la wilaya, a ajouté le même responsable. Des expositions multiples mettant en exergue l'art plastique amazigh, son artisanat séculaire (poterie, habits traditionnels, objets en bois sculpté et en cuivre) et sa gastronomie populaire, outre des foires du livre amazigh, et des objets et ustensiles artisanaux utilisés dans les villages algériens sont également prévus en cette occasion. D'autres expositions portées au programme des festivités auront pour thème le patrimoine immatériel, populaire et historique algérien et amazigh. Il est prévu également une série de conférences axées, entre autres, sur la symbolique de Yennayer et sa dimension socioculturelle et sur les efforts de l'Etat pour la réhabilitation de la langue et de l'histoire amazighes à Boumerdes. Les fans de la lecture seront, quant à eux, en rendez-vous avec une caravane mobile de livres historiques, au moment où les amoureux des arts de la poésie, du théâtre et du film, seront gâtés grâce à la programmation de soirées poétiques, de journées du film Amazigh et de représentations théâtrales, outre des activités folkloriques et des danses populaires. Une journée nationale de la littérature amazighe sera, en outre, abritée les 20 et 21 courant à la maison de la culture Rachid Mimouni, en collaboration avec l'Union des écrivains algériens. Pour sa part, l'association Tafath du village Tiza, devant abriter les festivités officielles de Yennayer à Boumerdes, compte contribuer à l'événement par l'animation d'une caravane de l'habit traditionnel amazigh, selon son président Bouldienat Mokhtar, qui fait état également d'expositions sur le patrimoine traditionnel local, outre un cross de wilaya et des exhibitions en arts martiaux. La maison de la culture «Ahmed Chami» de Naâma abritera, également, des activités culturelles diverses dans le cadre de la célébration de Yennayer, a-t-on appris dimanche des organisateurs. Ces activités, auxquelles prennent part des associations locales versées dans le patrimoine culturel amazigh, comportent des expositions de produits d'artisanat, des lectures poétiques en tamazight et des conférences traitant du legs amazigh, a indiqué le président du comité d'organisation de la manifestation, Hakim Talbi. Au programme de cette célébration de Yennayer, qui se tiendra du 10 au 13 janvier en cours, des expositions de plats traditionnels, de tapis et de couvertures des ksour de la wilaya, dont ceux de Tiout, Asla et Sfissifa, avec la présentation de de robes, bijoux en argent et poterie de Kabylie. L'association du patrimoine de «Bent El Ksour» de la commune d'Ain Sefra sera honorée, à cette occasion, pour sa contribution à la protection et la préservation du patrimoine local à travers l'exposition de ses produits d'artisanat notamment en tissage et se participation au concours de préparation du couscous. Un récital poétique du poète d'expression kabyle, Mouloud Azzoug, est prévu, alors que le chercheur Ifri Fayçal de l'association "Tnanet" de Sfissifa animera une conférence abordant l'écriture en tamazight et le poète Bouzar Tahar de la même association aura des lectures de poésie amazighe. L'association «Ighramaouen lekser» de Asla exposera des ouvrages historiques sur les origines et les perspectives du patrimoine amazigh. Le public assistera aussi au monologue en tamazight de l'artiste Abderrahim Hamam. L'association «Aghram Akdim» de Tiout participera à ces festivités par des tableaux en arts plastiques, en plus de la projection d'un documentaire traduit en tamazight intitulé «Yennayer, symbole de la culture amazighe». L'ultime journée de cette célébration prévoit un gala artistique en l'honneur des associations et artisans participants comportant des spectacles en folklore et du chant.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.