Plus de 356 kg de cannabis et plus de 162.000 comprimés psychotropes saisis à Alger en 2019    L'Algérie présente au Salon international de l'Agriculture de Paris    Ajax : Le successeur de Ziyech a signé    Actes racistes en Europe, inquiétude face à la montée de l'extrême droite    Aviron: le président de la Fédération internationale en visite de travail à Alger    Ligue 1 (Classement des buteurs): Abid revient à un but de Belhoucini    Accidents de la route : 8 morts et 30 blessés en 24 heures    Secousse tellurique de magnitude 3.0 à Sidi Bel-Abbes    Tebboune préside une réunion du Conseil des ministres    Révolution Le nouvel élan    Le chef rebelle Riek Machar investi vice-président du Soudan du Sud    Les discussions sur la Libye reprendront mercredi à Genève    Burkina Faso : plus de 700 000 déplacés en 2019    L'angoisse monte en Italie    La Chine progresse dans le traitement des patients atteints du nouveau coronavirus «Covid-19»    De Yalta au monde unipolaire et à l'avènement d'un nouveau monde multipolaire -1re partie-    Ça se passe ainsi, chez Ali Benhadj    Serment de fidélité au hirak    Gros risques sur les banques    Le Chabab, un leader bien fragile    Le Targui    À tout jamais…    Des potentialités inexploitées    Rencontre algéro-française à Alger    Le bâtonnier violemment pris à partie par les avocats    Le saviez-vous… ?    8 nouveaux syndicats dans l'éducation    L'Algérie en quatrième position    ...sortir ...sortir ...sortir ...    "La poésie d'Anna Gréki répond à notre actualité"    Amour et oppression dans la Chine du VIIIe siècle    Un bon, devenu une brute et un truand !    Mes fausses notes    Le Nigeria réaffirme sa position constante sur la juste cause du peuple sahraoui    Une exposition collective d'arts plastiques sur le patrimoine historique algérien à Alger    Membres de l'ancien Conseil supérieur de la jeunesse: accompagner les initiatives des jeunes pour une Algérie nouvelle    Filière boisson: les préoccupations des industriels passés en revue    Ligue 2 : Pas de boycott de la 20e journée    Mouvements de grèves sauvages: Le ministère de l'Education met en garde    Regards opposés    Le Hirak boucle sa première année    Tébessa: Un mort dans une collision    BARRICADES INOPERANTES    Samsung prépare sa DexBook : Transformer son smartphone en PC    Premier décés en Italie, l'oms tire la sonnette d'alarme    Victoire impérative des Verts    "C'est le peuple qui a sauvé le pays"    Lancement du nouveau Groupement algérien des acteurs du numérique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«L'Afrique ne sera libre qu'avec l'indépendance du Sahara occidental»
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 10 - 2018

Le Vice-ministre sud-africain des Relations internationales et de la Coopération, Luwellyn Landers s'est félicité, samedi à Laâyoune, des relations solides et profondes entre son pays et la République arabe sahraouie démocratique (RASD), mettant en avant l'attachement de l'Afrique du Sud au droit du peuple sahraoui à la liberté et à l'indépendance.
M. Landers, qui effectue une visite d'Etat à la RASD pour célébrer avec le peuple sahraoui le 43e anniversaire de l'unité nationale, «a salué les relations solides et profondes entre les deux pays, concrétisées à la faveur de la visite du SG du Front Polisario, Brahim Ghali à Pretoria», a indiqué l'Agence de presse sahraouie (SPS). À cette occasion, M. Landers a réitéré l'attachement de son pays au recouvrement de la souveraineté dans tout le continent africain permettant au peuple sahraoui de jouir son droit à la liberté à l'image de Timor oriental.
«L'Afrique du Sud se rappelle avec fierté du soutien du peuple sahraoui au combat mené par le peuple sud-africain contre le régime de l'apartheid», a affirmé M. Landers, soulignant que son pays ne cessera de soutenir la cause sahraouie juste et de contribuer à la libération de l'Afrique. «Nous allons œuvrer à ce que l'on accordé à l'Etat sahraoui le statut de membre observateur au sein de l'ONU en attendant la proclamation complète de son indépendance et de sa liberté», a indiqué Lluwelyn Landars. Remerciant le peuple sahraoui pour l'accueil chaleureux, le responsable sud-africain a exprimé son souhait de voir les efforts internationaux contribuer à mettre un terme à l'occupation du Sahara occidental, précisant : «Nous sommes attachés à notre histoire commune, et nous n'avons d'alternative que de vous apporter notre plein soutien moralement et matériellement».
Lors de son allocution, M. Luwellyn a souligné que, à maintes reprises, «l'Afrique ne peut se considérer comme libre que si le peuple sahraoui se libère, par fidélité aux principes et à l'esprit de Mandela». Le membre du secrétariat national du Front Polisario et wali d'El-Ayoune, Mohamed Yaslem a passé en revue «une histoire riche de solidarité avec l'Afrique du Sud qui s'est lancée dans un militantisme juste pour le peuple sahraoui», a indiqué SPS. Le vice-ministre sud-africain des Affaires étrangères, accompagné d'une délégation, a effectué une visite à nombres d'infrastructures au niveau de la wilaya d'El-Ayoune, à l'instar de l'hôpital régional et d'autres centres, a-t-on appris de même source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.