Saïd Bouteflika, Mohamed Mediène, Athmène Tartag et Louisa Hanoune, devant le tribunal    Mohamed Charfi rassure les Algériens    Examen demain de la demande de levée d'immunité de Tliba et de Benhamadi    Démission de Salima Ghezali de l'APN    La participation de Karoui évoquée    80 Palestiniens dont un enfant blessé par des tirs israéliens à l'est de Ghaza    Bien négocier la manche aller    Encore buteur, Benzema se retrouve porté en triomphe à Madrid    L'Algérien Youcef Reguigui termine meilleur sprinter    Le Gouvernement tiendra-t-il ses promesses ?    Un espace pour préserver l'histoire de cette forme d'expression populaire    Une fresque murale en hommage au défunt Cheikh Atallah    BACCALAUREAT PROFESSIONNEL : Installation d'une Commission pour l'examen du dossier    MASCARA : 8 individus arrêtés pour vol de véhicule    ELECTION PRESIDENTIELLE : Le parti de Makri garde le suspense    AIN TEMOUCHENT : 3 ‘'harraga'' interceptés à Oulhaça    Vent de contestation au groupe média d'Ali Haddad    Le bilan s'élève à près de 200 victimes    Résultats    Batelli critique le rendement des joueurs    Bouchar risque 4 matches de suspension    Le temps des incertitudes    L'Iran plaide pour un projet régional de sécurité    L'armée envoie des renforts à proximité du plateau du Golan    Près de 300 manifestants arrêtés depuis vendredi    Les travailleurs exigent le versement de leurs salaires    Plus de 16 500 étudiants affiliés    Lancement de la campagne à Naâma    Un Plan national climat pour bientôt    Les magistrats confirment et dénoncent    "Trésor humain vivant" du Sénégal    Blonde ou brune ?    Tinder lance une série interactive qui influencera les rencontres proposées à l'utilisateur    Affaire Kamel Chikhi : Report du procès au 6 octobre prochain    «La classe politique et les personnalités doivent se positionner avec le peuple»    JS Kabylie : Enchaîner par une troisième victoire face au CRB    MO Béjaïa : Nechma remplace Bouzidi    La langue de Molière ou la langue de Shakespeare : «Is that ‘‘la question'' ?»    Aït Ferrach (Bouzeguène) : Un mémorial de chouhada en chantier    Aïn Defla : Abdelkader Chaterbache, un artisan au service de l'éducation    Le spleen du professeur avant la retraite    El-Tarf: Des transporteurs bloquent l'accès d'une base de vie chinoise    Pommades cancérigènes: Les précisions du SNAPO    Le ministère s'explique    Les victimes protestent et réclament leur argent    Téhéran met une nouvelle fois en garde contre une attaque    Présidentielle en Tunisie … La logique arithmétique plaide pour Kaïs Saïed    Brexit : Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une attaque terroriste tue 16 personnes dont quatre Américains
Publié dans La Nouvelle République le 20 - 01 - 2019

L'attaque la plus meurtrière contre les forces américaines de la coalition internationale depuis 2014 dans la zone de conflit en Syrie est survenue ce mercredi 15 janvier 2019 par une attaque terroriste à Minbej en Syrie revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).
L'attentat-suicide a fait seize personnes, dont quatre Américains tués. Le commandement Central de l'armée américaine (Centcom) dans un communiqué a indiqué que «deux militaires, un employé civil du ministère de la Défense et un employé d'un sous-traitant du Pentagone ont été tués, et trois autres militaires ont été blessés lors d'une interaction locale à Minbej, en Syrie,» Une vidéo filmée par une agence kurde locale sur les lieux du drame montre une façade noircie et complètement éventrée, l'endroit dans le quel ont péri douze autres personnes sept civils et cinq combattants d'une force arabo-kurde qui accompagnaient la patrouille américaine-- ont également péri dans cet attentat près d'un restaurant du centre de Minbej (nord), indique-t-on.
L'EI a vite revendiqué, dans un communiqué sur l'application Telegram, l'attentat mené par le frère kamikaze Abou Yassine al-Chami, qui détona sa veste d'explosifs au milieu d'une patrouille comprenant des membres de la coalition croisée. «La Turquie a condamné fermement cet attentat infâme et répète sa détermination à ce que les opérations conjointes avec les Etats-Unis se poursuivent pour conclure au plus vite l'application de la feuille de route de Minbej», a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué.
Elle a menacé de déloger par la force de sa frontière la principale milice kurde de Syrie, les Unités de protection du peuple (YPG), qu'elle considère comme un groupe terroriste. De son coté Moscou, soutien du président Bachar al-Assad, c'est le régime qui devrait reprendre le contrôle du nord du pays après le retrait américain attendu. Le conflit en Syrie, déclenché par la répression de manifestations pro-démocratie, a fait plus de 360 000 morts et poussé à la fuite des millions de syriens hors du pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.