POURSUIVI POUR « TRAFIC FONCIER » : Abdelkader Zoukh placé sous contrôle judiciaire    JSK : Belaïli : «Je suis doublement content»    MCA : Bakir tranchera son avenir avant la fin de la semaine    Ma réaction de citoyen au dernier discours du « Guide Suprême de la Nation », AGS !    TRIBUNAL DE BIR MOURAD RAIS : Ali Haddad écope de 6 mois de prison ferme    MASCARA : Un dealer arrêté à Tighennif    Entre incohérences et absence de stratégie    Vers une conférence nationale en septembre    Des troupes de la Royal Navy déployées dans le golfe d'Oman    L'armée veut imposer sa feuille de route    Serraj prépare la contre-offensive à Tripoli    Biden devance Trump dans les sondages    La société civile pour une transition de «rupture»    La procédure de levée de l'immunité parlementaire de Talaï enclenchée    Une victoire pour se mettre au vert    Le cas Ounas divise les Verts    Amical : Le Sénégal s'impose face au Nigéria    Autopsie d'un complot    Les réseaux sociaux bloqués pour contrer la fraude    Résultats de l'examen Cinquième à Sétif : un taux de réussite de 85,08 %    Ouverture de six plages et 700 agents de la protection civile mobilisés    3 hectares de blé et d'orge détruits par un incendie    Sassel-plage abrite le lancement de la saison estivale    Approvisionnement en eau de puits non contrôlés : L'APC de Sétif tire la sonnette d'alarme    Remise des prix de la meilleure photo    ACTUCULT    Inas célèbre ses dix ans d'enseignement de tamazight    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine    606 retraits de permis de conduire au mois de mai    Théâtre régional d'Oran : Les hurlements d'Léo ce soir au théâtre    Ils revendiquent toujours le départ du nouveau directeur: La protesta des travailleurs du Complexe financier d'Algérie Poste se poursuit    Régularisation foncière à Sidi Maarouf: 125 familles de la cité Kaibi Abderrahmane interpellent le wali    ALGER N'EST PAS L'ALGERIE    USM Alger: Un champion dans l'impasse    GC Mascara: Une AGO décisive demain    La crise, c'est eux!    Kamel Daoud hôte de la nouvelle librairie «Abdelkader Alloula»: « Ouvrir actuellement une librairie est plus courageux que d'écrire un livre »    Hocine Achiou : "En un an, Boudaoui a eu une progression extraordinaire"    Chine - Russie : Elever leurs relations au niveau d'un partenariat de coordination stratégique global    Hommage à Ahmed Kellil    Quelques scénarios de sortie de crise    Dialogue… ?    Des noms communs devenus des toponymes composés    Forum de la mémoire : Violation continue des droits de l'enfant sahraoui par le Maroc    Connexion perturbée et silence des autorités    La campagne présidentiellebat son plein    Renault : Le Maire et Senard jouent l'apaisement, se tournent vers l'avenir    "El faqir", premier spectacle de rue pour enfants à Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Apprenons à gagner et à perdre en toute sportivité»
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 05 - 2019

«A la lecture du communiqué de l'USM Alger, notre déception est encore plus grande... La rencontre était télévisée, des millions de téléspectateurs avaient suivi ce duel. Avez-vous remarqué des jets de pierres, des accrochages entre supporters dans les gradins, des jets de fumigènes ou des situations qui puissent favoriser des disputes entre joueurs ? Y a-t-il eu des erreurs d'arbitrage ? Rien de tout ça. Alors dites-nous, où sont ces agissements anti-sportifs qu'évoquent les dirigeants de l'USMA dans leur communiqué ?», a déclaré Mouloud Iboud dans Pour comprendre ce qui s'est passé, Mouloud Iboud, ancien joueur international très apprécié par ses paires, a accepté de répondre à nos questions.
La Nouvelle République : l'USM Alger dénonce dans un communiqué le mauvais traitement réservé à sa délégation lors de la rencontre jouée le jeudi 16 mai au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, et ce, dans le cadre de la 29e journée du championnat national de Ligue 1 Mobilis. Que s'est-il passé exactement ?
Mouloud Iboud : Avons-nous besoin de revenir sur la qualité de l'accueil que nous réservons à nos invités, en l'occurrence aux équipes qui viennent affronter la JS Kabylie au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou ? Devrions-nous revenir sur cette question qui ne mérite pas d'être posée. Cette soirée a permis, à mon humble avis, au football de s'exprimer dans un climat de sportivité exemplaire, c'est d'ailleurs un avis partagé par quelques membres de la délégation usmiste. C'est le football qui en a profité. Des buts, de beaux buts, des occasions et des belles parades, les joueurs étaient à la hauteur de cette rencontre.
Mais alors pourquoi ce communiqué, selon vous ?
Il faudrait poser la question aux auteurs de ce communiqué. Nous pouvons vous assurer que l'accueil était irréprochable, c'est moi-même qui était à l'accueil de la délégation. Nous l'avons accompagné et en plus, nous avons veillé, en ce mois sacré, à ce que les supporters puissent bénéficier de 3 000 sandwichs de qualité tout comme nous avons veillé à ce que les conditions soient réunies pour permettre aux joueurs de bien se préparer pour la rencontre. Maintenant, c'est vrai qu'il y a eu quelques actes condamnables de la part de quelques supporters mais sans gravité, et qui ne méritent pas autant d'alerte avec un contenu loin d'honorer les auteurs du communiqué.
Pour certains, il s'agit d'une revanche par rapport à ce qui s'est passé en novembre 2018 au stade de Omar-Hamadi lors du match aller... L'USMA avait infligé à la JSK sa première défaite de la saison…
La JSK s'élève au-dessus de toutes ces considérations. Maintenant que vous évoquiez ce qui s'est passé lors de ce match, permettez-moi de vous rappeler que Cherif Mellal, Benabderrahmane et moi-même étions dans les gradins et non à la tribune officielle. Nous n'avions pas eu droit à la tribune officielle. Nos supporters avaient été très mal accueillis que ce soit à l'intérieur du stade ou à l'extérieur. Il faut aussi rappeler le geste de Rabie Meftah qui avait giflé Mekkaoui et insulter Asselah... Je laisse plutôt les supporters usmistes répondre en toute conscience à la qualité de l'accueil dont ils ont eu droit.
Le communiqué fait état d'infiltration de voyous…
Quelques altercations ont lieu, ce que nous condamnons. Cela n'est pas une stratégie de la JSK. On ne peut pas nous accuser d'être derrière ce type de réactions, parce que nous ne sommes pas les faiseurs de ce type de situations. La JSK respecte et respectera l'ensemble de ses invités, c'est une tradition connue chez nous.
L'USMA restera malgré, ses attaques contre notre équipe, un club que nous respectons, mais pas au point d'aller chercher des motifs qui font ternir leur image, c'est malheureux, c'est une attitude mesquine, notamment en nous accusant d'avoir utilisé des voyous. La JSK n'appartient pas à ce monde. Elle est, et restera, une équipe qui laisse le rectangle vert décider. Ces accusations sont très graves, pour reprendre les propos du président Mellal «il est clair que le retour sur la scène footballistique du club au 14 titres nationaux fait peur, et titiller un 15e fait paniquer à un point inimaginable. Faire dans le prétexte et le faux-fuyant pour justifier une défaite ou peut-être un ratage final, est l'arme des faibles et de ceux incapables à faire face à leurs propres supporters…» Nous connaissons le scénario et nous n'avons honnêtement pas le temps pour s'attarder à de vieux jeux en ces temps modernes. Pour conclure, il faut savoir que la famille de la JSK, dirigeants et supporters, n'est qu'une seule, unie et solidaire dans toutes les circonstances. La JSK est une grande école de la vie. Nous ne cesserons jamais, au plus grand jamais, d'appeler à un changement des mentalités pour que ce sort ne soit entaché d'aucun mal qui le salirait. Apprenons à gagner et à perdre en toute sportivité. Il faut élever le niveau...
Enfin, maintenant que l'USMA jure dans son communiqué qu'elle sera championne, et si le terrain lui donnerait raison, qui pourrait le lui retirer ? La balle est encore au centre que le meilleur gagne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.