Le Front Polisario déplore l'"inaction" et "le silence" du Conseil de sécurité    Conférence Opep+ : une véritable opportunité pour réaliser la stabilité du marché pétrolier    Revue El Djeïch: une cohérence totale entre le Président de la République et l'ANP    Yémen: cessez-le-feu unilatéral pour prévenir une propagation du Covid-19    Real Madrid: le rétropédalage de Kroos sur la baisse des salaires    94 nouveaux cas confirmés et 30 nouveaux décès en Algérie    Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Real : Zidane et Benzema ont poussé pour la baisse de salaire    Coronavirus: mise en oeuvre de mesures exceptionnelles de sauvegarde des entreprises    Foot / Covid-19 : les joueurs de l'Académie de Khemis Miliana passent au E-learning    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Serie A : Le président de la Sampdoria demande la fin de saison    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    L'Adra lance une cagnotte    Lourd impact financier pour Air Algérie    L'Apoce dénonce le chantage des commerçants    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    La FIFA contre les championnats à blanc    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    Renouvellement à distance des contrats d'assurance    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    Suspension de la rotation des Casques bleus    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Test de dépistage du Covid-19 : L'hôpital Mustapha se lance dans le diagnostic    Covid-19, chauve-souris ou pangolin ?    Nassira Benharrats. Ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables : Nous assistons les entreprises agréées pour accélérer la collecte»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    L'ONU condamne les bombardements d'un hôpital à Tripoli    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Apprenons à gagner et à perdre en toute sportivité»
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 05 - 2019

«A la lecture du communiqué de l'USM Alger, notre déception est encore plus grande... La rencontre était télévisée, des millions de téléspectateurs avaient suivi ce duel. Avez-vous remarqué des jets de pierres, des accrochages entre supporters dans les gradins, des jets de fumigènes ou des situations qui puissent favoriser des disputes entre joueurs ? Y a-t-il eu des erreurs d'arbitrage ? Rien de tout ça. Alors dites-nous, où sont ces agissements anti-sportifs qu'évoquent les dirigeants de l'USMA dans leur communiqué ?», a déclaré Mouloud Iboud dans Pour comprendre ce qui s'est passé, Mouloud Iboud, ancien joueur international très apprécié par ses paires, a accepté de répondre à nos questions.
La Nouvelle République : l'USM Alger dénonce dans un communiqué le mauvais traitement réservé à sa délégation lors de la rencontre jouée le jeudi 16 mai au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, et ce, dans le cadre de la 29e journée du championnat national de Ligue 1 Mobilis. Que s'est-il passé exactement ?
Mouloud Iboud : Avons-nous besoin de revenir sur la qualité de l'accueil que nous réservons à nos invités, en l'occurrence aux équipes qui viennent affronter la JS Kabylie au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou ? Devrions-nous revenir sur cette question qui ne mérite pas d'être posée. Cette soirée a permis, à mon humble avis, au football de s'exprimer dans un climat de sportivité exemplaire, c'est d'ailleurs un avis partagé par quelques membres de la délégation usmiste. C'est le football qui en a profité. Des buts, de beaux buts, des occasions et des belles parades, les joueurs étaient à la hauteur de cette rencontre.
Mais alors pourquoi ce communiqué, selon vous ?
Il faudrait poser la question aux auteurs de ce communiqué. Nous pouvons vous assurer que l'accueil était irréprochable, c'est moi-même qui était à l'accueil de la délégation. Nous l'avons accompagné et en plus, nous avons veillé, en ce mois sacré, à ce que les supporters puissent bénéficier de 3 000 sandwichs de qualité tout comme nous avons veillé à ce que les conditions soient réunies pour permettre aux joueurs de bien se préparer pour la rencontre. Maintenant, c'est vrai qu'il y a eu quelques actes condamnables de la part de quelques supporters mais sans gravité, et qui ne méritent pas autant d'alerte avec un contenu loin d'honorer les auteurs du communiqué.
Pour certains, il s'agit d'une revanche par rapport à ce qui s'est passé en novembre 2018 au stade de Omar-Hamadi lors du match aller... L'USMA avait infligé à la JSK sa première défaite de la saison…
La JSK s'élève au-dessus de toutes ces considérations. Maintenant que vous évoquiez ce qui s'est passé lors de ce match, permettez-moi de vous rappeler que Cherif Mellal, Benabderrahmane et moi-même étions dans les gradins et non à la tribune officielle. Nous n'avions pas eu droit à la tribune officielle. Nos supporters avaient été très mal accueillis que ce soit à l'intérieur du stade ou à l'extérieur. Il faut aussi rappeler le geste de Rabie Meftah qui avait giflé Mekkaoui et insulter Asselah... Je laisse plutôt les supporters usmistes répondre en toute conscience à la qualité de l'accueil dont ils ont eu droit.
Le communiqué fait état d'infiltration de voyous…
Quelques altercations ont lieu, ce que nous condamnons. Cela n'est pas une stratégie de la JSK. On ne peut pas nous accuser d'être derrière ce type de réactions, parce que nous ne sommes pas les faiseurs de ce type de situations. La JSK respecte et respectera l'ensemble de ses invités, c'est une tradition connue chez nous.
L'USMA restera malgré, ses attaques contre notre équipe, un club que nous respectons, mais pas au point d'aller chercher des motifs qui font ternir leur image, c'est malheureux, c'est une attitude mesquine, notamment en nous accusant d'avoir utilisé des voyous. La JSK n'appartient pas à ce monde. Elle est, et restera, une équipe qui laisse le rectangle vert décider. Ces accusations sont très graves, pour reprendre les propos du président Mellal «il est clair que le retour sur la scène footballistique du club au 14 titres nationaux fait peur, et titiller un 15e fait paniquer à un point inimaginable. Faire dans le prétexte et le faux-fuyant pour justifier une défaite ou peut-être un ratage final, est l'arme des faibles et de ceux incapables à faire face à leurs propres supporters…» Nous connaissons le scénario et nous n'avons honnêtement pas le temps pour s'attarder à de vieux jeux en ces temps modernes. Pour conclure, il faut savoir que la famille de la JSK, dirigeants et supporters, n'est qu'une seule, unie et solidaire dans toutes les circonstances. La JSK est une grande école de la vie. Nous ne cesserons jamais, au plus grand jamais, d'appeler à un changement des mentalités pour que ce sort ne soit entaché d'aucun mal qui le salirait. Apprenons à gagner et à perdre en toute sportivité. Il faut élever le niveau...
Enfin, maintenant que l'USMA jure dans son communiqué qu'elle sera championne, et si le terrain lui donnerait raison, qui pourrait le lui retirer ? La balle est encore au centre que le meilleur gagne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.