Militaires et sécuritaires, au niveau de la région, urgence pour l'Algérie de résoudre la crise politique    Les dessous du trafic de pièces détachées en Algérie    Deux drones israéliens abattus au Liban    La minute qui qualifie la JSK au prochain tour    Le CABBA crée la surprise à Bel-Abbès, l'ESS piégée à domicile    Avalanche de médailles pour l'Algérie    Une librairie fait la part belle aux fanzines    «Le bélier magique» au Festival international du film pour l'enfance    De bonnes nouvelles pour les étudiants algériens    Le taux d'inflation à 2,7 % sur un an en juillet 2019    Après un 1er semestre plombé par les prix : Eramet abaisse sa prévision 2019    Rencontre entre le ministre de l'Intérieur et les représentants des retraités de l'ANP    Sahara occidental : Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région    Reportage : Un "Drone made in Sénégal" pour lutter contre le paludisme    Guerre commerciale : La Chine riposte aux USA sur le commerce, Trump menace    Dialogue national : Nécessité de mener notre pays vers des lendemains sûrs et prospères    2ème Région militaire : Gaïd Salah entame une visite de travail et d'inspection    Dynamiques de la société civile: Attachement au dialogue et à l'unification des efforts pour sortir de la crise politique    CHAN 2020 (préparation) : Djamel Belmadi convoque 22 joueurs pour un stage    Coupes africaines des clubs : Qualification de la JSK, du CRB et du Paradou    Oum El Bouaghi: La culture écolo fait son chemin parmi les jeunes et les associations    Education : Le ministère publie la liste des fournitures scolaires pour les trois paliers d'enseignement    Réception de 102 établissements éducatifs    Réception de 102 établissements éducatifs    «Gare aux cadres et entreprises défaillants !»    Lait : Aucune mesure prise pour réduire les quantités collectées, rassure Giplait    Réunion interministérielle : Le dossier de l'entretien de l'autoroute Est-Ouest et mesures de péage au menu    L'heure du retour a sonné !    Ordonnances de désignation des administrateurs    Le ministère de l'Intérieur dément    Le "Oui, mais" de Makri    Vingt investisseurs devant la justice    Nouvelle série d'arrestations d'opposants    Abou-Leïla de Amine Sidi Boumediene au programme    PROTECTION CIVILE : 240 interventions enregistrées en 48 heures !    Ligue 1 (2e j) : l'ES Sétif piégée à domicile    Bolsonaro s'appuie sur l'armée …    La politique commerciale de Trump critiquée    Hé ! Oh ! Y a pas écrit poubelle sur mon Front !    Une édition dédiée à Fernand Pouillon et l'Algérie    Une stèle à la mémoire du militant Belaïd Aït-Medri    Le FLN tente de se réapproprier le titre de l'Amenokal    Enfin rêver pour réaliser ses désirs !    Douze villageois tués par Boko : Haram dans la région de Diffa    Jeux africains 2019 : Domination totale des Egyptiens    Mascara: Le cambrioleur d'une école arrêté    Djamel Belmadi convoque 22 joueurs    L'inévitable saignée des parents    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Regain de créativité théâtrale pour enfants
Publié dans La Nouvelle République le 17 - 07 - 2019

La créativité théâtrale pour enfants connaît un bel essor à Oran, en témoigne l'affluence croissante du public aux représentations données au Théâtre régional d'Oran «Abdelkader Alloula» (TRO).
Ce regain d'intérêt s'explique notamment par «l'amélioration qualitative du contenu des pièces proposées au jeune public», a indiqué le directeur du TRO, Mourad Senouci, saluant dans ce sens l'investissement consenti par sa structure culturelle et les troupes artistiques locales. Il a évoqué, à titre d'exemple, l'engouement suscité chez les petits lors de chaque édition de la manifestation «Vacances au théâtre» qu'organise son établissement durant les périodes de repos scolaire. «Un bon spectacle est celui qui interpelle l'intelligence de l'enfant», a observé M. Senouci, également dramaturge comptant de nombreux contes pour enfants dans sa bibliographie.
Dans ce contexte, le TRO est doté, à l'instar des autres théâtres du pays, d'une Commission qualité qui veille au bon choix du texte tout en évaluant sa rentabilité en tant que projet théâtral. Composée d'enseignants universitaires en arts dramatiques et de comédiens, la Commission en question donne son avis «en toute objectivité», sachant que ses membres n'ont au départ aucune connaissance du nom de l'auteur du texte suggéré, a expliqué le directeur du TRO. Dans la catégorie enfance, les critères qui s'imposent reposent essentiellement sur le caractère «plaisant» du contenu qui doit être «porteur de sens» et de «message d'intérêt culturel et pédagogique», a-t-il soutenu.
«Le texte doit, toutefois, répondre aux critères de la dramaturgie et ne jamais être infantilisant, interpellant plutôt l'intelligence des enfants», a fait valoir M. Senouci. L'étape suivante de la démarche qualitative a trait, quant à elle, au choix du metteur en scène qui s'effectue généralement en tenant compte de son expérience dans le domaine spécifique du texte, comme il fut fait pour le spectacle de marionnettes «Pinocchio» monté avec brio par Kada Bensemicha. Depuis la générale donnée en octobre 2018 sur la scène du TRO, «Pinocchio» continue d'afficher complet à chaque représentation, si bien qu'il a été sélectionné pour la cérémonie d'ouverture du dernier Festival culturel national de marionnettes d'Aïn Témouchent (31 mars-4 avril 2019).
Les recettes engrangées au fil des séances permettent d'affirmer que cette pièce pour enfants est «rentrée dans ses frais de production», s'est félicité le responsable du TRO, estimant que «la performance financière encourage la mise en place d'un nouveau plan d'action visant à élargir davantage la diffusion». L'idée, a-t-il précisé, consiste en la programmation de tournées dans les zones rurales, là où les activités théâtrales sont rares, voire absentes, afin de faire bénéficier un maximum d'enfants avec accès gratuit au monde merveilleux de l'imaginaire. S'agissant des prochaines créations, le choix du TRO est déjà fixé sur quatre oeuvres dont l'inscription entre dans le cadre du plan de production de l'année en cours.
Deux numéros de marionnettes, une pièce de théâtre et un spectacle de rue sont ainsi en voie de montage pour être à l'affiche du TRO dès le mois de septembre prochain. Une de ces oeuvres est adaptée de «Qum qum, mared el-koutoub» qui a valu à son auteur, l'algérien Youcef Baâloudj, le Prix du meilleur texte pour enfants de l'année 2018, décerné par l'Instance arabe du théâtre (Sharjah/Emirats arabes unis), rappelle-t-on.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.