USM Alger : La saison n'est pas encore terminée pour les Rouge et Noir    Secousses telluriques à Mila : "l'Etat n'abandonnera pas ses citoyens"    Berraki : pas de dégâts ou de dysfonctionnements au niveau du barrage de Beni Haroun    Les Algériens interdits d'entrée en Suisse    Ounoughi évoque l'affaire de Madjer avec l'Anep    Covid 19 : 529 nouveaux cas, 429 guérisons et 9 décès en Algérie durant les dernières 24 heures    PARTI FLN : Le SG invité à Moscou pour participer à un sommet    EXPLOSION DE BEYROUTH : L'Algérie envoie un hôpital militaire de campagne    JUSTICE : Vaste mouvement dans le corps des magistrats    NOUVEAU CHEF D'ETAT-MAJOR DE LA GN : Le général Yahia Ali Oulhadj installé dans ses fonctions    REUNION GOUVERNEMENT-WALIS MERCREDI ET JEUDI PROCHAINS : Vers un mouvement dans le corps des walis    FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Plus de 40 000 personnes rapatriées depuis mars    POUR NON-RESPECT DES MESURES PREVENTIVES : Fermeture de près de 5400 commerces à Alger    MASCARA : Les personnels de la santé dénoncent le manque de transport    Liban: le bilan de l'explosion du port de Beyrouth atteint 154 morts    Palestine : raids aériens israéliens sur la bande de Ghaza    L'Ogebc se dirige vers une exploitation optimale des sites du patrimoine    Pêche: un décret pour l'organisation des pécheurs artisans en coopératives    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    Explosion de Beyrouth: aides algériennes au Liban    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    Djerrar opéré avec succès    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Deux Algériens légèrement blessés    13 décès et 551 nouveaux cas en 24 heures    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Feux de forêts : Arrestation d'au moins 10 individus    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    FAUSSES SAINTETES    L'apocalypse à Beyrouth    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'APW de Tizi Ouzou dénonce un crime économique et social
Publié dans La Nouvelle République le 23 - 07 - 2019

L'Assemblée populaire de wilaya (APW) de Tizi Ouzou a dénoncé, hier lundi, ce qu'elle a qualifié de crime économique et social le blocage, au niveau du port d'Alger, de la matière première pour la fabrication des climatiseurs, réfrigérateurs et, cuisinières, entre autres, importée par l'Entreprise nationale des industries de l'électro-ménager (ENIEM) de Oued Aïssi dans la wilaya de Tizi Ouzou.
«L'ENIEM, symbole et fleuron de l'industrie au niveau de notre wilaya, est en train de faire face à une situation extrêmement difficile qui menace son existence», écrit le président de l'APW dans un communiqué rendu public hier, à l'issue de son entrevue avec le Président directeur-général de cette entreprise, Djillali Mouazer. Le blocage de ses crédits d'exploitation et d'approvisionnement par la banque depuis le début de l'année, aggravé récemment par un blocage des autorisations d'importation des matières premières a, note Youcef Aouchiche, paralysé complètement sa production et anticipé, par voie de conséquence, des départs en congés de plus d'un millier de travailleurs. « L'entreprise se retrouve pratiquement dans une situation de chômage technique », observe le P/APW de Tizi Ouzou. Pis encore, poursuit le communiqué, cette situation peut provoquer à très court terme la fermeture complète de l'entreprise et mettre au chômage 1.735 ouvriers. « Il s'agit-là d'un crime économique et social », écrit Youcef Aouchiche, non sans exprimer, au passage, son soutien et son entière solidarité avec la direction de l'ENIEM et ses ouvriers et dénoncer, énergiquement, le laxisme et l'inaction des pouvoirs publics et des autorités concernées. L'APW de Tizi Ouzou, écrit-il encore, considère que la préservation des emplois et des entreprises publiques économiques est une ligne rouge à ne pas franchir et n'acceptera jamais de faire payer au peuple et aux ouvriers les conséquences désastreuses d'une gestion mafieuse de l'économie nationale. «L'APW de Tizi Ouzou lance un appel urgent à toutes les parties concernées notamment la banque de domiciliation pour débloquer la situation de l'entreprise qui dispose d'ailleurs d'un carnet de commandes qui avoisine les 200 milliards de centimes », ajoute le communiqué. La direction de l'Entreprise nationale des industries de l'électroménager (ENIEM), implantée dans la zone industrielle de Oued Aïssi, à l'est de Tizi Ouzou, a été contrainte, début juillet en cours, de suspendre carrément la production en raison d'un problème lié au renouvellement de sa licence d'importation des collections CKD. L'indisponibilité au niveau des ateliers de la matière première destinée à la fabrication des climatiseurs, réfrigérateurs, cuisinières, entre autres a poussé la même administration à revoir le planning des congés, contraignant les travailleurs à prendre un congé forcé à compter du début du mois en cours. « Ce blocage dure depuis plus de trois mois. Nous n'avons pas pu obtenir le renouvellement de la licence d'importation et d'exploitation des appareils électroménagers devant nous permettre de récupérer, au niveau du port d'Alger et de l'entrepôt sous douanes, nos pièces, et ce, malgré les démarches effectuées dans les délais auprès du ministère de l'Industrie et des mines », a indiqué le P-dg de cette entreprise nationale de l'industrie électroménager.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.