Révision de la Constitution: début dimanche de la révision des listes électorales    Commerce: Rezig rencontre les producteurs et importateurs de fournitures scolaires    Le Président Tebboune installe la Commission nationale chargée de l'élaboration du projet de révision de la loi électorale    Baisse des cas de contamination au coronavirus: Benbouzid se félicite des résultats obtenus    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Référendum sur la Constitution, une "étape cruciale" dans le processus d'édification de la nouvelle Algérie    Coronavirus: 210 nouveaux cas, 105 guérisons et 6 décès    Le parquet général ouvre une information judiciaire sur le transfert de 10 millions de dollars    Pôle universitaire de Laghouat : Benziane inaugure plusieurs infrastructures scientifiques    L'Ansej en mission de sensibilisation    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    Genèse d'un rebondissement des contaminations    Belatoui nommé adjoint de Casoni    Seuls 13 joueurs maintenus    Oukal (MCA) 12e recrue estivale    «L'algérianisation», priorité de Belhimer    Plus de 747 000 dossiers régularisés    Tebboune bannit les lettres de dénonciation anonymes    Sauvetage de 19 harragas près des îles Habibas    Plus de 80 ha de chêne vert consumés près de Tikjda    Une reprise avec une maîtrise des flux d'étudiants    Abdelmadjid Merdaci n'est plus    3 animateurs des cafés littéraires interpellés puis relâchés    Epidémie : annulation de la Fiac 2020, principal rendez-vous du monde de l'art à Paris    Office national des droits d'auteur (ONDA) : Transparence dans la gestion    Ce que prévoit le projet de rénovation    Le recrutement d'Abdelhafid fait jaser    "Je suis soulagé !"    CRB : Aïboud contrôlé positif à la Covid-19    Egypte : Belaïli en route vers Al Ahly du Caire    Abdelaziz Medjahed installé à la tête de l'Inesg    Marches à Djaâfra et à Ras El-Oued    Sept morts dans deux attaques    3300 habitations démolies en six ans par Israël    Erdogan prêt à rencontrer le Premier ministre grec    Niger : L'EI revendique l'assassinat de 8 personnes    Somalie : Accord pour des élections en 2021    Marche symbolique des hirakistes    La tension monte au sein de l'Opep+    Salon de l'agriculture et des industries agroalimentaires : La Safex reprend ses activités    Pour la solidarité avec le peuple algérien et la libération des détenus du Hirak    L'auteur Youcef Laichi Mimoun grand lauréat    "Confilmés", la résistance par l'image    Evénement musical. La rentrée en Nouba : Lila Borsali se digitalise    Agression et trouble à l'ordre public, les auteurs sous mandat de dépôt    Une stratégie de promotion du recyclage en cours de développement: Près de 2 tonnes de déchets en plastique collectées par jour par les CET    Les 4 samedis    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Appel à hâter la désignation d'un nouvel envoyé personnel du SG de l'ONU
Publié dans La Nouvelle République le 15 - 09 - 2019

Le président sahraoui, Brahim Ghali, a appelé le Conseil de sécurité à hâter la désignation d'un nouvel envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU «animé des mêmes convictions et de la même détermination que son prédécesseur».
Dans une lettre adressée au représentant permanent de la Russie à l'ONU et président du Conseil de sécurité, Vassily Nebenzia, le président Ghali a exhorté les membres du Conseil de sécurité à renouveler leur engagement en faveur du processus politique et de la reprise des négociations directes et cruciales entre les deux parties en vue de parvenir à un solution pacifique et durable qui respecte pleinement le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance. Le secrétaire général du Front Polisario a rappelé dans sa lettre, reprise par l'agence de presse sahraouie (SPS), que «trois (3) mois après la démission surprise de l'ex-envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU au Sahara occidental, Horst Kohler, peu a été fait pour la relance du processus de paix supervisé par les Nations Unies au Sahara occidental». Selon lui, «le retard dans la désignation d'un nouvel envoyé personnel a paralysé le processus politique», et ce, a-t-il dit, «en dépit des immenses concessions et des grands sacrifices consentis jusque-là par la partie sahraouie pour aider l'envoyé personnel onusien dans sa mission et faire avancer le processus de paix». Le président sahraoui a fait référence, dans sa lettre, aux rounds de pourparlers menés entre les deux parties à Genève en 2018 sous l'égide de l'ONU et qui «avaient donné une lueur d'espoir au peuple sahraoui qui a cru, après environ trente années de promesses non tenues, que l'autodétermination était enfin à sa portée». «Mais l'inflexibilité manifestée par la délégation marocaine lors des discussions de la table-ronde ont hélas fait voler en éclats toute chance de restaurer la confiance et de faire avancer les questions essentielles», a poursuivi le Président Ghali, appelant le Maroc à assumer son rôle en démontrant une volonté réelle de parvenir à une solution pacifique et durable garantissant le droit inaliénable du peuple sahraoui à l'autodétermination à travers un processus crédible, libre et démocratique. Evoquant les délibérations des membres du Conseil de sécurité, prévues dans les prochaines semaines, au sujet du renouvellement de la Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso), le président sahraoui a affirmé que «28 ans après le déploiement de cette mission de maintien de la paix, aucun référendum d'autodétermination au Sahara occidental n'a été organisé», estimant que «les restrictions inacceptables imposées par le Maroc à la Minurso et l'échec de cette dernière dans sa mission l'ont décrédibilisée aux yeux de notre peuple».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.