Arsenal - Özil : "c'est toujours de ma faute"    JSK: Les nouvelles recrues seront qualifiées face au Raja    Un enfant évacué vers Alger pour ... extirper une cacahuète    Courbis : «L'Algérie a fait honneur à son statut face à la Colombie, c'était presque un match abouti»    Campagne de solidarité en faveur de Dahmani Nour El-Houda Yasmine    Les préparatifs vont bon train    De nouvelles charges contre Donald Trump    Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif    3 morts et une vingtaine d'enfants blessés dans un attentat    Le véritable maître de DAESH    Bedoui en Russie    Karim Tabbou devant le juge aujourd'hui    Quel sort pour le projet ?    Abdelkrim Zeghilèche de nouveau devant les juges    «On peut faire encore plus mal»    L'Algérie et le Gabon terminent sur une belle note    Hamroune : "Je serai prêt pour le match du CSC"    L'absence du wali inquiète la direction    Le compte facebook du CNLD bloqué jusqu'au 22 octobre    Constantine : quelle scolarisation pour nos enfants ?    Ecole : le sinistre au quotidien    Gâteau fondant aux poires    150 migrants secourus dans plusieurs opérations    4 idées pour pratiquer massages et gymnastique du visage    ACTUCULT    "Derb Cinéma" lance l'appel à candidatures jusqu'au 15 novembre    Lumière sur une terre et ses hommes    Tout en excluant la trêve : Ankara exhorte les Kurdes de Syrie à déposer les armes    Boukhalfa : Huit blessés dans un accident de la circulation    Respect des délais d'achèvement des travaux    Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur    300.000 Algériens ont visité la Turquie en 2018    Sonatrach est le nouvel actionnaire majoritaire de Medgaz    En réaction à l'appel du report des élections    Selon le MSP: « Les autorités responsables de l'échec de la transition démocratique »    Sortie de la 3ème promotion des officiers de brigade: Le DG des douanes insiste sur la probité et la rigueur    Rachid Sekak: Le redressement économique passe par le règlement de l'équation politique    Mila / Céréaliculture: Tout est fin prêt pour la campagne labours-semailles    Pompiers en colère à Paris : tensions avec la police, au moins 6 interpellations    AUTOMOBILE: Le futur patron de Renault ne sera pas forcément français, selon Pannier-Runacher    5ème édition du Prix littéraire " Katara ": Le talent algérien brille de nouveau dans le ciel de Katara    Belmadi et les Verts sur leur lancée    Renault reprendra en 2020    Le MSP hausse le ton    67 % ont moins de 40 ans    Le FMI augmente à 2,6 % sa prévision    Les chrétiens d'Algérie dénoncent    La France garde le secret    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Mouvement El Bina prêt à s'engager dans l'élection présidentielle
Publié dans La Nouvelle République le 15 - 09 - 2019

La position du mouvement El Bina, exprimée par son président, Abdelkader Bengrina, est d'une clarté remarquable : «Toute décision prise par le mouvement El Bina va dans le sens des principes de la préservation de l'indépendance du pays, sa souveraineté et sa composante sociale ainsi que la défense et soutien de l'institution militaire dans l'accomplissement de ses missions constitutionnelles et le projet de la nation algérienne, inspiré de la proclamation du 1er novembre 1954».
Abdelkader Bengrina, cité par l'APS, a appelé vendredi depuis la ville d'Ain Touta (wilaya de Batna), lors d'une rencontre avec les adhérents et les sympathisants de sa formation politique tenue au centre culturel, à la préservation de l'unité du «front intérieur» de l'Algérie, entre l'armée et le peuple. Il considère qu'il s'agit-là du devoir des Algériennes et Algériens. Il a ajouté dans ce sens: «On doit également préserver le Hirak, son pacifisme et ses slogans nationaux». Abdelkader Bengrina a également mis en avant l'importance de «préserver et défendre la souveraineté nationale, la stabilité du pays et son indépendance», car a-t-il dit «le danger guette l'Algérie». Le responsable politique a aussi souligné que «le pays vit une véritable phase de libération pour recouvrer les droits des Algériens, leur dignité et leur bien», affirmant que sa formation politique est «optimiste» puisque, a-t-il appuyé «la commission du dialogue a réussi à préserver la solution constitutionnelle en remettant sur les rails les élections présidentielles». Il a ajouté qu' «une volonté politique sincère était importante pour des élections honnêtes et transparentes». Mettant en avant le rôle de l'Armée nationale populaire dans l'accompagnement du Hirak, Abdelkader Bengrina a relevé que sa formation politique s'est opposée à toute déviation du processus constitutionnel. Il a enfin indiqué que son parti était «prêt à s'engager dans les prochaines élections présidentielles et à contribuer à l'instauration d'une nouvelle République en Algérie». Rappelons que le président du parti El Bina avait annoncé en juillet dernier que sa formation politique accueillait favorablement l'appel au dialogue national, lancé par le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, dans son discours à la nation à l'occasion de la double fête du 5 juillet. Abdelkader Bengrina avait salué la décision du chef de l'Etat de mettre en place une instance indépendante pour superviser les élections sans l'intervention du ministère de l'Intérieur et de l'Administration. «C'est une importante condition pour organiser des élections propres et transparentes», avait-il, alors, estimé.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.