El Hachemi Djaaboub, nouveau ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale    Barça : Koeman réclame un attaquant    Rencontre entre Benbouzid et Chitour: L'utilisation des énergies renouvelables dans le secteur de la santé au menu    Lyon officialise l'arrivée de Paqueta    Le transport urbain collectif autorisé à circuler durant les week-ends    Finance islamique: accompagner et appuyer les banques par les lois nécessaires    L'Algérie a amorcé une étape de "changement positif"    Real Madrid: Hazard encore blessé !    Coronavirus : 162 nouveaux cas, 111 guérisons et 8 décès    Le Président Tebboune reçoit les lettres de créance de trois nouveaux ambassadeurs    Mohamed Bedjaoui inculpé dans l'affaire de l'autoroute est-ouest    Justice: le verdict du procès de Mourad Oulmi reporté au 10 octobre prochain    DECES DU CHEIKH SABAH AL AHMED : Le président Tebboune présente ses condoléances    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : Un groupe de travail pour renforcer la numérisation    ORAN : La mer rejette un corps à Ain Turck    SURETE NATIONALE (DGSN) : Saisie d'une quantité de cannabis traité et de psychotropes    Sud : accroissement du nombre de cas importés de paludisme    Sportifs d'élite et de haut niveau: des accès à l'emploi et études envisagés par le MJS    Le projet de révision de la Constitution garantit aux juges une large indépendance dans l'exercice de leurs fonctions    Accidents de la route: 5 morts et 153 blessés en une journée    Laghouat: un bouquet d'activités artistiques en ouverture de la saison culturelle    La question fait l'objet d'une profonde réflexion    Bakou et Erevan affirment s'infliger de lourdes pertes    Benkhemassa dans l'équipe-type de la semaine    Le stage de Mostaganem a commencé    Aziz Benabdi signe pour 3 saisons    Mokka change de look    Labiodh Sidi Cheikh, une généalogie berbéro-arabe    Actucult    Véronique Cayla, ex-patronne d'Arte et du CNC, bientôt à la tête des César    Tazmalt marche pour la libération de son fils    Signature de huit conventions entre l'ADE et des microentreprises    À contre-"courant"    "Il est temps de restituer l'Etat à la nation"    L'Anie définit les contours de la campagne    Relogement de 138 familles    Le ministre promet d'ouvrir le dossier du secteur touristique    Moyen-Orient : Décès de l'émir du Koweït    Amnesty dénonce un acharnement judiciaire contre les manifestants    Les Etats arabes n'ont pas respecté leur engagement    L'ONU appelle à préserver la paix    La collection Tin Hinan de retour avant la fin de l'année    Leur reportage et nos anémies citoyennes    À l'abandon depuis des années    Deux ou trois réflexions après l'attaque au couteau de Paris    Le syndrome libanais    HUMEURS PREFABRIQUEES    Les délais de dépôt des comptes sociaux prorogés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Belles prestations des ensembles de Tchéquie, d'Egypte et de France
Publié dans La Nouvelle République le 15 - 10 - 2019

Des ensembles de Tchéquie, d'Egypte (invitée d'honneur) et de France ont animé dimanche soir à Alger, la scène du 11e Festival culturel international de musique symphonique (Fcims) avec des programmes qui ont mis à l'honneur de grandes œuvres des répertoires de la musique classique universelle.
Une soirée aux atmosphères relevées a marqué le festival, ouvert samedi à l'Opéra d'Alger Boualem-Bessaïh, conduite par trois ensembles qui se sont succédés deux heures durant, avec des programmes globalement dédiés aux œuvres des célèbres compositeurs Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), et Antonin Leopold Dvorak (1841-1904). Dirigé par Jakub Skampa au piano, «Apertus Ansamble», un trio tchèque, présent pour la première fois à Alger et composé également par la cantatrice soprano, Teresa Stépankova et le violoncelliste Vilem Vlcek, a rendu une dizaine de pièces, dont quatre de leur compatriote et grand compositeur, A. Dvorak, exécutées avec virtuosité et grande maîtrise technique.
Dans une prestation livrée en duos, Jakub Skampa a accompagné à tour de rôle, Teresa Stépankova et Vilem Vlcek, qui ont fait montre de toute l'étendue de leurs talents respectifs, au grand plaisir d'un public déjà conquis. Outre les reprises de Dvorak, les musiciens ont interprété, entre autres pièces, «Adagio and Allegro» de Robert Schumann (1810-1856), «Capriccio No 7» de Carlo Alfredo Piatti (1822-1901) et deux extraits des opéras, «Le baiser» et «Les deux veuves» de Bedrich Smetana (1824-1884). Représentant l'Egypte, invité d'honneur de ce 11e festival, la quinzaine d'instrumentistes à cordes -dont neuf musiciennes- et le pianiste virtuose, Yasser Ali Mokhtar de l' «Orchestre symphonique du Caire», sous la direction du maestro Ahmed El Saedi, a présenté au public, deux pièces pleines, «Concerto pour piano et orchestre en La Majeur» en trois mouvements de W.A.Mozart et «Sérénade pour cordes en Mi Majeur», en cinq mouvements de A.Dvorak.
Pour la première fois en Algérie, l'ensemble égyptien, faisant part de son «bonheur de se produire devant le public algérois» a livré une prestation de haute facture, empreinte de grande maîtrise technique, le pianiste Yasser Ali Mokhtar notamment, que le public a longtemps applaudi. «Ravi de revenir à Alger», le chef d'orchestre François Maugrenier, à la tête de l'ensemble français, «Koechel 440» est venu prendre part au festival avec, cette fois-ci, un orchestre de cordes et d'instruments à vent d'une trentaine d'instrumentistes, et la voix lyrique à la tessiture large de la soprane Géraldine Casey qui a interprété une des quatre pièces restituant une partie de l'œuvre de W.A.Mozart, seul compositeur inscrit au programme proposé par l'ensemble français.
La cantatrice a notamment entonné avec une voix empreinte d'une puissance et d'un vibrato époustouflants, «Mozart, Airs de concerts», atteignant des octaves très aigues et bien supérieures aux normes ordinaires d'une voix féminine. Les pièces proposées par les ensembles des trois pays ont permis au public d'apprécier le génie créatifs des compositeurs et la virtuosité des musiciens qui se sont produit dans des atmosphères empreintes de solennité et de rigueur académique. En présence des ambassadeurs et des représentants des missions diplomatiques accréditées à Alger des pays qui ont animé le deuxième soir du festival, le public a longtemps applaudi les trois ensembles, savourant «le génie et la magie de la musique symphonique», de l'avis d'une spectatrice, qui a estimé que celle-ci, «fait désormais partie de l'univers culturel algérien».
Outre l'Algérie, seize pays dont l'Allemagne, la Tunisie et la Chine, participent à ce festival, organisé sous l'égide du ministère de la Culture, en collaboration avec l'Opéra d'Alger et l'Office national des droits d'auteurs et droits voisins (Onda). Le 11e festival culturel international de musique symphonique se poursuit jusqu'au 17 octobre à l'Opéra d'Alger, avec au programme de la soirée du lundi, les ensembles de Corée du Sud, d'Italie, de Turquie et d'Autriche.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.