Hydrocarbures: un régime fiscal propre au secteur encouragera l'investissement étranger    L'ex-député ‘'spécifique'' risque 6 mois de prison ferme    CAMPAGNE ELECTORALE : L'ANIE enquêtera sur la provenance des financements    POUR ATTEINTE A L'UNITE NATIONALE : Un an de prison à l'encontre de 21 détenus    Algérie - Gabon: vers la création d'un conseil économique pour les hommes d'affaires    ACCIDENTS DE LA ROUTE A OUARGLA : Trois morts et une quinzaine de blessés    L'OLP condamne l'assassinat d'un chef du Djihad islamique par Israël à Ghaza    SIDI BEL ABBES : Campagne de sensibilisation sur les risques du monoxyde de carbone    Les hauteurs de Bordj Bou-Arréridj revêtus de neige    Liverpool : Mauvaise nouvelle pour Salah ?    Belmadi évoque le retour de Soudani en sélection    Belmadi : «Cela fait un bon moment que je suis le parcours de Spano-Rahou, Halaïmia et Zorgane»    Crise en Bolivie: Morales se réfugie au Mexique, une présidentielle avant le 22 janvier    10e Fica : trois courts métrages projetés à Alger    FP: les recommandations comme feuille de route pour améliorer la performance des établissements    L'UE octroie 55 millions d'euros d'aide humanitaire    Les états de l'OCI saisissent la Cour internationale de justice    Le portrait du président Chadli parmi les objets jetés    Chlef: affectation d'un quota supplémentaire de 1.000 logements    65 projets agréés et financés par la Cnac depuis le début 2019    Le docteur Mohamed Boughlali de retour chez les Verts    Les Chipolopolo à pied d'œuvre à Alger    Où se jouera le derby MCA-CRB ?    Haddam plaide pour un contrôle plus rigoureux    Une femme se plaint d'y être inscrite à son insu    Présidentielle : les soutiens encombrants de Tebboune    La Turquie commence à renvoyer des terroristes étrangers    Les écoles primaires paralysées hier    Méli-mélo pomme-chocolat    L'UE prolonge les sanctions contre le gouvernement de Maduro    Réquisitoire imparable contre l'amnésie officialisée    Ateliers de formation cinématographique    De précieux manuscrits médiévaux divisent l'Islande et le Danemark    Festival international de danse contemporaine: l'Algérie, l'Egypte, le Maroc et la Tunisie à l'honneur    Le boulimique penchant de l'exécutif Bedoui à s'attaquer aux sensibles dossiers    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed: Ouverture du procès des 42 détenus du Hirak    DTN : nouveaux staffs des sélections nationales de jeunes: De surprenantes désignations    Vaccination contre la grippe : plus de 46.400 doses réceptionnées    Bouira: Une bouteille de gaz butane explose, un blessé grave    26 wilayas au salon des arts plastiques    Elections législatives : L'Espagne retourne aux urnes dans un climat crispé    Le courroux des producteurs    Marché pétrolier international Le panier de l'Opep établi à 61,98 dollars le baril    Para-athlétisme/Mondiaux-2019: L'Algérie provisoirement 5e au classement    Projet de loi sur les hydrocarbures Sonatrach continuera à développer le conventionnel    Les manifestations se poursuivent    Cinéma : 10e Fica: projection de "Fatwa", un film dénonçant la montée de l'extrémise en Tunisie    Oum El Bouaghi : signature d'accord pour la gestion de deux salles de cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Belles prestations des ensembles de Tchéquie, d'Egypte et de France
Publié dans La Nouvelle République le 15 - 10 - 2019

Des ensembles de Tchéquie, d'Egypte (invitée d'honneur) et de France ont animé dimanche soir à Alger, la scène du 11e Festival culturel international de musique symphonique (Fcims) avec des programmes qui ont mis à l'honneur de grandes œuvres des répertoires de la musique classique universelle.
Une soirée aux atmosphères relevées a marqué le festival, ouvert samedi à l'Opéra d'Alger Boualem-Bessaïh, conduite par trois ensembles qui se sont succédés deux heures durant, avec des programmes globalement dédiés aux œuvres des célèbres compositeurs Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), et Antonin Leopold Dvorak (1841-1904). Dirigé par Jakub Skampa au piano, «Apertus Ansamble», un trio tchèque, présent pour la première fois à Alger et composé également par la cantatrice soprano, Teresa Stépankova et le violoncelliste Vilem Vlcek, a rendu une dizaine de pièces, dont quatre de leur compatriote et grand compositeur, A. Dvorak, exécutées avec virtuosité et grande maîtrise technique.
Dans une prestation livrée en duos, Jakub Skampa a accompagné à tour de rôle, Teresa Stépankova et Vilem Vlcek, qui ont fait montre de toute l'étendue de leurs talents respectifs, au grand plaisir d'un public déjà conquis. Outre les reprises de Dvorak, les musiciens ont interprété, entre autres pièces, «Adagio and Allegro» de Robert Schumann (1810-1856), «Capriccio No 7» de Carlo Alfredo Piatti (1822-1901) et deux extraits des opéras, «Le baiser» et «Les deux veuves» de Bedrich Smetana (1824-1884). Représentant l'Egypte, invité d'honneur de ce 11e festival, la quinzaine d'instrumentistes à cordes -dont neuf musiciennes- et le pianiste virtuose, Yasser Ali Mokhtar de l' «Orchestre symphonique du Caire», sous la direction du maestro Ahmed El Saedi, a présenté au public, deux pièces pleines, «Concerto pour piano et orchestre en La Majeur» en trois mouvements de W.A.Mozart et «Sérénade pour cordes en Mi Majeur», en cinq mouvements de A.Dvorak.
Pour la première fois en Algérie, l'ensemble égyptien, faisant part de son «bonheur de se produire devant le public algérois» a livré une prestation de haute facture, empreinte de grande maîtrise technique, le pianiste Yasser Ali Mokhtar notamment, que le public a longtemps applaudi. «Ravi de revenir à Alger», le chef d'orchestre François Maugrenier, à la tête de l'ensemble français, «Koechel 440» est venu prendre part au festival avec, cette fois-ci, un orchestre de cordes et d'instruments à vent d'une trentaine d'instrumentistes, et la voix lyrique à la tessiture large de la soprane Géraldine Casey qui a interprété une des quatre pièces restituant une partie de l'œuvre de W.A.Mozart, seul compositeur inscrit au programme proposé par l'ensemble français.
La cantatrice a notamment entonné avec une voix empreinte d'une puissance et d'un vibrato époustouflants, «Mozart, Airs de concerts», atteignant des octaves très aigues et bien supérieures aux normes ordinaires d'une voix féminine. Les pièces proposées par les ensembles des trois pays ont permis au public d'apprécier le génie créatifs des compositeurs et la virtuosité des musiciens qui se sont produit dans des atmosphères empreintes de solennité et de rigueur académique. En présence des ambassadeurs et des représentants des missions diplomatiques accréditées à Alger des pays qui ont animé le deuxième soir du festival, le public a longtemps applaudi les trois ensembles, savourant «le génie et la magie de la musique symphonique», de l'avis d'une spectatrice, qui a estimé que celle-ci, «fait désormais partie de l'univers culturel algérien».
Outre l'Algérie, seize pays dont l'Allemagne, la Tunisie et la Chine, participent à ce festival, organisé sous l'égide du ministère de la Culture, en collaboration avec l'Opéra d'Alger et l'Office national des droits d'auteurs et droits voisins (Onda). Le 11e festival culturel international de musique symphonique se poursuit jusqu'au 17 octobre à l'Opéra d'Alger, avec au programme de la soirée du lundi, les ensembles de Corée du Sud, d'Italie, de Turquie et d'Autriche.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.