La main de l'étranger à géométrie variable    ANSEJ: Les créances des startups en difficulté rééchelonnées    Délire    Suppression de visas pour les Emirats: Le ministère des Affaires étrangères dément    Le foot est mort    Ligue des champions: Buffles du Borgou - MCA, aujourd'hui à 15h00: Mettre fin à un syndrome africain    LFP - Licence professionnelle: Un dossier disciplinaire à l'encontre de 15 clubs    SE VOILER LA FACE    Acquisition du vaccin anti-Covid: L'Algérie prudente    Tlemcen: Deux personnes succombent après un incendie    Le ministre des Finances: Le problème de liquidités réglé dès décembre    Covid-19: réception prochaine d'une quantité de "Lovenox"    Agression marocaine à El Guerguerat: un parti mexicain exprime sa solidarité avec le peuple sahraoui    1re journée de Ligue 1 : Quatre matchs nuls, un coup d'épée dans l'eau    Décès du Moudjahid Said Bouhadja: l'Amenokal de l'Ahaggar présente ses condoléances    Elections du Conseil de la Fifa : Zetchi s'attend à "une rude concurrence"    Pluies orageuses sur plusieurs wilayas à partir de vendredi en fin de journée    Coronavirus: 1058 nouveaux cas, 612 guérisons et 20 décès ces dernières 24 en Algérie    Le RND condamne vigoureusement la résolution du Parlement européen sur les droits de l'homme en Algérie    France. Les archives cadenassées de la guerre d'Algérie.    SITUATION POLITIQUE EN ALGERIE : Goudjil dénonce une "campagne" contre l'Algérie    LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS : Conversion de l'hôtel militaire en structure sanitaire    MANQUE D'EAU A SIDI BEL ABBES : Ain Témouchent appelée à la rescousse    ORAN : Explosion d'un transformateur électrique 60/30 kV à El Kerma    Moulay El Hassan sera-t-il roi du Maroc ?    TIARET : Remise des clés à 2322 bénéficiaires de logements    OUED LILI (TIARET) : 2 voleurs de cheptel arrêtés après un accident de la route    ABANDONNES PAR L'ENTREPRENEUR : Des bénéficiaires de LPA crient à l'injustice à Mascara    Ligue 1: ouverture d'un dossier disciplinaire à l'encontre de 15 clubs    Lyon: Aouar sanctionné, Garcia approuve    L'APLS poursuit ses attaques contre des positions de l'armée d'occupation marocaine    Le secteur de la communication a amorcé "des changements profonds" adaptés aux différentes évolutions    Conseil des MAE de l'OCI: Boukadoum conduira la délégation algérienne    Europa League: Ghoulam dans l'équipe type de la 4e journée !    Maladie de Boukharouba.Extrait du livre de Pierre Accoce Dr Pierre Rentchnick « Ces malades qui nous gouvernent » Stock – 1993    Résolution du Parlement Européen concernant les graves atteintes aux Droits Humains en Algérie.    Electricité et de gaz : les citoyens d'Alger inviter à régler leurs factures    Saïd Bouhadja n'est plus    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    L'ONU confirme la poursuite des affrontements avec le Maroc    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Benflis : «Les conditions sont loin d'être idéales»
Publié dans La Nouvelle République le 13 - 11 - 2019

Ali Benflis, candidat à l'élection présidentielle du 12 décembre 2019, a participé, hier, à un forum de dialogue, au cours duquel il a déclaré, que les conditions dans lesquelles se déroulent les élections sont «loin d'être idéales». S'exprimant au Forum de dialogue, Ali Benflis, a révélé les démarches qu'il entreprendrait s'il est élu, afin de récupérer l'argent pillé que ce soit en Algérie ou à l'étranger.
Il a dit que «je ne joue pas l'hypocrite pour convaincre le peuple algérien». Le candidat à l'élection présidentielle du 12 décembre prochain, et président du parti Talaie El Houriyet, Ali Benflis a, durant la même rencontre, déploré le fait que l'Algérie ne dispose pas d'un président qui la représente devant les ambassades et les dirigeants du Maghreb et du monde. «Comment peut-on laisser l'Algérie sans un président qui puisse parler au peuple, aux institutions, au monde», observe-t-il en précisant que celui qui veut voter qu'il vote et celui qui veut boycotter qu'il boycotte, le dernier mot doit revenir au peuple algérien souverain», a-t-il ajouté. Par ailleurs, Ali Benflis a affirmé qu'après la chute des prix du pétrole en juin 2014, le gouvernement a publié une déclaration selon laquelle l'Algérie n'est pas en crise. Il a ajouté que «le président et son gouvernement avaient des réserves de 190 milliards de dollars, dont 140 milliards ont été dilapidés en cinq ans ». Selon Benflis, la situation de l'économie algérienne actuelle nécessite des efforts communs et un dialogue entre toutes les parties. Le même interlocuteur a indiqué que «les revenus annuels de l'Algérie ne dépassent pas les 30 milliards de dollars alors que ses dépenses avoisinent les 50 milliards de dollars», tout en la qualifiant que la situation reste difficile. Il est utile de rappeler que le candidat Ali Benflis avait présenté son programme électoral, dimanche passé, sous le slogan «Notre serment pour l'Algérie». Selon lui, son programme électoral se veut «une transition globale visant la modernisation politique, économique et sociale du pays»". Lors de cette présentation, Ali Benflis avait affirmé qu'il visait à «opérer un changement global dans la perspective de réaliser la modernisation politique, économique et sociale du pays», conformément aux demandes et aux aspirations justes et légitimes» du Hirak pacifique et «à poser les fondations sur la base desquelles la République et l'Etat de Droit devront être construits». M. Benflis conçoit son programme comme un ensemble de priorités pour cette conjoncture notamment «en remettant au plus tôt les institutions l'Etat en ordre de marche avec des institutions légitimes du sommet à la base, en enrayant l'effondrement économique et en mobilisant notre peuple autour d'un projet national dans lequel, il pourra, enfin, voir une traduction fidèle de ses ambitions, de ses aspirations et de ses espoirs.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.