Qui a gagné au "grand oral" ?    Le vote commence chez la communauté algérienne à l'étranger    Programme du 21e jour de la campagne électorale    Marches de soutien au scrutin du 12 décembre    Saïd Bouteflika se mure dans le silence    LPA: Les communes d'Alger procéderont à la convocation des souscripteurs fin décembre    Petrole : La Libye va maintenir sa production autour de 1,25 million de barils par jour    Projet de loi relative à l'organisation territoriale du pays Un acquis pour la redynamisation du développement dans le Sud    Entre saut qualitatif et lacunes    France : Plus de 800 000 manifestants contre la réforme des retraites selon l'Intérieur    Syrie : Erdogan annonce un nouveau sommet Turquie-France-Allemagne-Grande-Bretagne en février    En réplique à la taxation des GAFA : "L'attaque de Trump est en dessous de la ceinture"    Les parlementaires rappellent Trump à l'ordre sur la solution à deux Etats    Chine : l'achat d'un téléphone conditionné au scan du visage    Ligue des champions (2e J) Défaite de la JS Kabylie face à l'ES Tunis    Incendie du centre d'entraînement Flamengo condamné à indemniser les familles des victimes    Les femmes plus touchées que les hommes    Cinéma : Trois films algériens primés au festival d'Al Qods    "L'Algérie contemporaine, cultures et identités" : Un nouvel essai en ligne de Ahmed Cheniki    Théâtre : La pièce "Ez'Zaouèche" présentée à Alger    Vote des Algériens à l'étranger à la présidentielle : l'ANIE en appelle au respect de l'opinion de l'autre    Les candidats réitèrent leur appel à la consolidation du front interne pour préserver l'Algérie    Affaires montage automobile-financement de la campagne Bouteflika : Saïd Bouteflika renvoyé de l'audience    L'USM Alger tient en échec le Petro Atletico    Man United : Solskjaer fracasse Manchester City !    EL TARF : Saisie de 20 millions de cts en faux billets à Aïn Assel    ACCIDENTS DE LA ROUTE : 9 morts et 39 blessés en 48 heures    Energies renouvelables: bientôt une stratégie globale pour donner une vision claire aux investisseurs    La Cnac de Aïn Témouchent signe cinq conventions de partenariat    Les producteurs sous forte pression    Boulettes de crevettes au gingembre    Des fauteuils et des tricycles distribués à Médéa    13 ateliers d'accompagnement organisés    Appel à une nouvelle journée de grève et des manifestations mardi    Au moins 7 000 personnes auraient été arrêtées    ACTUCULT    Générale de la pièce "Ez'zaouèche" au TNA    Mohamed Attaf : "L'histoire des rois berbères doit être enseignée"    Chouiten, Laceb et Belkheir, lauréats de la 5e édition    Les balances et cette odeur insupportable …    CSC: Redjradj annonce sa démission et met les propriétaires dans l'embarras    Athènes expulse l'ambassadeur libyen    Skikda : Le cadavre d'un pêcheur repêché    Le MJS l'a déclaré jeudi à Oran : «Le processus de partenariat clubs-entreprises est enclenché»    EN (U21) féminine : Alger abritera le tournoi de l'UNAF    Galatasaray : Feghouli indisponible pour quelques jours    Une «petite victoire» au goût d'inachevé: «Concessions» du ministère, insatisfaction chez les instituteurs    Mostaganem: Près de 100 mandats de dépôt en un mois    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Charfi avertit contre les violences qui «nuisent au pacifisme du Hirak»
Publié dans La Nouvelle République le 20 - 11 - 2019

«Les violences qui émaillent les mouvements de protestations et marches en opposition à l'élection présidentielle prochaine seraient une atteinte au «pacifisme» du mouvement populaire ainsi qu'à la sincérité des revendications du peuple depuis le début du «Hirak», a indiqué, hier, le président de l'Autorité nationale indépendante des élections, Mohamed Charfi. Une réponse limpide et expéditive aux questions des journalistes sur les arrestations qui touchent en grande «pompe» certains activistes et manifestants.
Il a profité de l'occasion pour rappeler l'importance de maintenir le caractère pacifique des marches populaires qui ont permis de démystifier «la bande» et d'anticiper le pas pour résoudre la crise politique qui ronge le pays à travers l'organisation des élections présidentielles qui sont «l'unique issue pour éviter d'aller vers l'impasse», a-t-il prévenu, en évoquant les manœuvres de certaines parties qui œuvrent dans l'ombre. Le président de l'ANIE a réitéré, par conséquent, l'engagement de l'Etat pour venir à bout de tout acte obscure qui tend à nuire au citoyen ou à l'Algérie, notamment, en cette période électorale, expliquant que ces «personnes» profitent de l'instabilité politique pour propager ses idéologies et tenter d'avorter le déroulement de la campagne électorale qui jusqu'à maintenant est dans la bonne voie, a-t-il laissé comprendre, reconnaissant toutefois, la constatation de quelques incidents qui restent isolés comparé à l'ampleur de la volonté et de l'intérêt des Algériens à voter pour reconstruire une nouvelle Algérie.
Concernant, les manifestations qui s'organisent quotidiennement, en parallèle, des sorties électorales des candidats en lice pour les présidentielles du 12 décembre prochain, l'ancien ministre de la Justice a mis en garde contre les effets pervers de certaines parties qui mènent des «campagnes de propagandes agressives à l'égard des candidats», tout en appelant à la vigilance et à la prudence, sans pour autant discréditer l'opinion ou la position de ceux qui s'opposent à l'élection présidentielle étant dans leur droit. «Celui qui veut boycotter est libre mais attention à la violence» a-t-il averti, en saluant le rôle des médias dans l'éclairage de l'opinion publique, de manière objective et sans diffamation.
Commentant les trois jours de la campagne électorale et le comportement des candidats, Mohamed Charfi a révélé qu' «aucun dépassement flagrant n'a été enregistré lors des trois premiers jours de la campagne. Tout se déroule dans la conformité». Il a au passage rappelé la mission de l'instance de surveillance des élections qui œuvre pour garantir toutes les conditions nécessaires au bon déroulement du rendez-vous électoral et surtout menace de sanctionner tous ceux qui «transgressent et enfreignent» les règles. Le président de l'ANIE a annoncé, à l'occasion, la création d'une page facebook officielle de l'Autorité, et ce, dans l'objectif de lutter contre la prolifération des «fake news» sur les réseaux sociaux et qui ont eu raison de plusieurs opinions en raison du manque d'authenticité et de véracité des informations diffusées ou relayées sur les réseaux sociaux.
Questionné sur la véracité de l'information sur l'implication d'hommes d'affaires suspectés dans des dossiers de corruption de financer la campagne électorale de certains candidats, Mohamed Charfi a affirmé ne pas «être au courant de cette situation», expliquant que «les enquêtes dans ce genre de dossiers sont assez complexes». Il a estimé que le plus important à l'heure actuelle est de voter, évoquant un nombre de 24 millions d'électeurs enregistrés dans le fichier électoral.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.