Espaces commerciaux: les directeurs régionaux tenus de durcir le contrôle    Accidents de la circulation: 17 morts et 1 263 blessés en une semaine au niveau national    Déchets organiques: l'AND tiendra son troisième webinaire de valorisation mercredi à Alger    Pertes brut    Nouveau round des négociations entre Londres et Bruxelles    Tensions autour de résultats non proclamés    La mouvance islamiste dans l'œil du cyclone en France    La fille des Aurès    Un ancien élu du FIS dissous pour représenter l'Anie    Priorité à la stabilisation du marché    Le rapport 2019-2020 soumis au gouvernement fin novembre prochain    Grève générale à Tala Ifacène    Les corps de deux harraga repêchés    Lâcher d'une centaine de faisans à El-Esnam    L'année sans Sila...    Une fresque poétique sur une Algérie de tolérance et de diversité    Un guide pratique sur les traditions anciennes    Doublé de Bendebka face à Al-Nassr    Le Raja Casablanca s'incline devant le Zamalek    Les Canaris en stage à Palm-Beach    Le plan stratégique national dévoilé    «L'équilibre entre l'offre et la demande est nécessaire»    Les partisans du «non» se plaignent de l'interdiction de leurs activités    Talaie el-Hourriyet appelle à la participation    Un deuxième report au 9 novembre prochain    Luis Arce, le dauphin d'Evo Morales, remporte la présidentielle    Tarte aux pommes, amandes et chocolat    Début d'une réunion de la commission militaire conjointe à Genève    Guterres estime «possible» le dialogue avec certains groupes extrémistes    Réserves de change, la dégringolade    «Un crime colonial» peu présent dans le cinéma algérien    «La littérature algérienne en exil», thème d'une conférence tenue à Alger    Banksy revendique une œuvre murale à Nottingham    Culture-PLF 2021: proposition de clôture de 3 comptes spéciaux pour le secteur    La presse nationale relève une forte mobilisation des partis politiques pour expliquer la nouvelle constitution    Des subventions allouées aux deux équipes de foot à Constantine    Campagne référendaire: le vote en faveur du projet d'amendement constitutionnel permettra l'éclosion des énergies (presse régionale)    Gestion de l'après Covid-19: appel à un nouveau modèle de soutien à la Culture    Présomptions condamnables ?    USM Bel-Abbès: Reprise sur place en attendant les stages    JSM Béjaïa: Le bon sens a prévalu    Ligue des champions d'Europe: PSG - United, de la revanche dans l'air !    Un destroyer américain fait escale au port d'Alger    Marché de Aïn El Turck: Retour en force des étals de vente de viande de l'abattage clandestin    L'ex-commissaire: Kaddour Benkhira n'est plus    Vers la reconduction de l'enseignement à distance    Comparution de l'ex-wali zoukh    "La révision constitutionnelle consacre et préserve les constantes de l'identité nationale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le domaine forestier saccagé par des exploitants véreux
Publié dans La Nouvelle République le 29 - 12 - 2019

Sur la base d'informations obtenues par la Brigade de protection de l'environnement, selon lesquelles certaines personnes ont abattu des arbres forestiers dans le but de préparer le terrain à des constructions illicites.
Après avoir exploité ces informations, les membres de la brigade ont fait une descente dans la municipalité forestière de Si al Djilali de Tipaza où ils ont trouvé un bulldozer coupant des arbres, après l'arrestation du conducteur du bulldozer, ce dernier a déclaré que le propriétaire du terrain, nommé B.G,, l'a appelé pour niveler le terrain moyennant une somme d'argent pour le travail réalisé. À travers la déclaration du suspect nommé B.G., il a assuré les enquêteurs qu'il ne possédait aucun document concernant la propriété du terrain et qu'il avait enfreint de sa propre initiative, et qu'il n'avait aucun permis lui permettant d'effectuer les travaux mentionnés, en plus de cela, il a mis le feu aux arbres coupés pour éliminer les traces de preuves. Après avoir contacté les services forestiers de la wilaya de Tipasa et inspecté l'endroit, ils ont confirmé que ces travaux se déroulaient sur le domaine national forestier. Les suspects ont été traduits devant les autorités judiciaires régionales compétentes pour un crime mettant intentionnellement le feu à des forêts ou des champs plantés d'arbres ou de bois empilés.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.