réunion président de la FAF- membres des différents staffs des Verts pour préparer le Cameroun    Man United : Martial très proche de ce club    L'UE interpellée sur l'illégalité des activités économiques au Sahara occidental    Le Président Tebboune rencontre des représentants de la communauté nationale en Egypte    Burkina Faso: incertitude autour du sort du président Kaboré, appels au dialogue    Comores : Un défenseur pour garder les buts face au Cameroun    Covid-19: le dispositif de protection reconduit pour 10 jours à compter de mardi    Handi-basket / Championnat d'Afrique : l'Algérie s'impose devant l'Afrique    Affaire Metidji: 5 ans de prison ferme pour Sellal et 8 ans à l'encontre de Metidji    Coupe de la CAF: JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    Du fleuve de sang et de larmes... au rayonnant Hirak    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    Covid: malgré sa contamination, le personnel médical continue de braverla pandémie et assurer le service    Le dinar poursuit sa baisse face au dollar    Les voies de la résilience    Des reports de procès en cascade    Les notaires emboîtent le pas aux avocats    Le dernier délai de la Cnas d'Alger aux employeurs    Les Verts n'ont jamais raté les matches barrages    MSF accuse la coalition menée par l'Arabie saoudite    L'Amérique livre le premier Super Hercules à l'Algérie    Le ras-le-bol des Oranais    "La physionomie des couples algériens a beaucoup évolué"    Farès Babouri veut nous faire sortir de notre zone de confort    Le prix "Halli-Ali" décerné à Mohamed Yadadène    Colloque sur l'engagement intellectuel durant la Guerre d'Algérie    Quelque 4 millions d'euros et 1 million d'USD d'exportations hors hydrocarbures en 2021    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    Un soldat français tué à Gao    De l'ecstasy et du kif traité saisis par la police    «La hausse des prix n'est pas à l'ordre du jour»    La FAF suspend momentanément les compétitions    La grève des boulangers massivement suivie    L'association culturelle «Saharienne», un outil de valorisation des artistes et des arts    Coups de théâtre à répétition !    Bouira - Université : suspension des cours jusqu'à début février    RC Kouba: Est-ce la bonne saison ?    La solution des autotests    «50% des centres inaptes à accueillir l'examen»    La junte nomme les membres du Conseil national de transition    Quel crédit accorder à l'initiative?    Le rapport déposé incessamment sur le bureau de l'APN    Où en est la ruée vers l'or?    123 morts en 4 jours    Focus sur les intellectuels    L'ADN de la Nation algérienne    Pionnier de la musique kabyle    Les avocats prônent la prudence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le SG de l'ONU défend le droit international dans le conflit israélo-palestinien
Publié dans La Nouvelle République le 05 - 02 - 2020

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est posé mardi en «gardien» du droit international dans le conflit israélo-palestinien, trois jours avant une réunion à New York du conseiller américain Jared Kushner avec le Conseil de sécurité pour défendre le plan de paix de Donald Trump.
«Nous sommes les gardiens des résolutions de l'ONU et du droit international», a-t-il souligné lors d'une conférence de presse. «Nous sommes totalement engagés dans une solution à deux Etats (...) basée sur le droit international, les résolutions du Conseil de sécurité et de l'Assemblée générale de l'ONU, et les frontières de 1967», a-t-il ajouté. Le plan américain, réalisé par notamment Jared Kushner, gendre du président américain, s'écarte largement des résolutions adoptées jusqu'à présent par l'ONU. Il accorde de nombreuses concessions à l'entité sioniste en proposant notamment de créer la capitale de l'Etat palestinien à Abou Dis, un faubourg d'Al Qods occupée. Les Palestiniens ont confirmé formellement, via la Tunisie et l'Indonésie, deux membres non permanents, leur demande d'une session du Conseil de sécurité le mardi 11 février avec le président palestinien Mahmoud Abbas, afin de marquer leur rejet du plan américain, selon des diplomates. A l'occasion de cette visite, les Palestiniens ont indiqué avoir l'intention de soumettre un projet de résolution au Conseil de sécurité au risque de le voir rejeté par un veto des Etats-Unis, selon les mêmes sources. Les Palestiniens pourraient dans ce cas vouloir un vote de l'Assemblée générale de l'ONU où le veto n'existe pas. En ouvrant ultérieurement les travaux d'une commission de l'ONU chargée des «droits inaliénables du peuple palestinien», Antonio Guterres a rappelé que l'ONU avait régulièrement dans le passé «mis en garde contre les actions qui éroderaient la possibilité d'un Etat palestinien viable et contigu». Le projet américain prévoit de relier les entités palestiniennes via notamment un tunnel avec Gaza. Parmi ces actions contreproductives, le secrétaire général a cité «le développement et l'accélération de colonies illégales en Cisjordanie occupée». «Nous avons souligné à plusieurs reprises que l'avenir d'Al Qoids (...) ne pouvait être résolu que sur la base du droit international et via des négociations entre les parties», a-t-il rappelé. Antonio Guterres a enfin fait valoir que «des élections générales palestiniennes, incluant Al Qods, représentaient une étape cruciale pour la légitimité des institutions nationales et la réunification du peuple palestinien sous un gouvernement unique et démocratique». «Nous espérons que le président palestinien va très bientôt prendre un décret pour fixer des élections législatives et présidentielle et qu'Israël permettra un vote aussi dans Jérusalem-Est (Al Qods)», a précisé le chef de l'ONU.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.