Une légende du Milan AC encense Bennacer    Burkina Faso - Malo : "Je ne vois pas pourquoi je devrais trembler face à l'Algérie"    Coupe de la CAF : Ca passe pour la JS Saoura et la JS Kabylie    La Libye organise son premier forum sur la sécurisation des élections    "Notre monde est loin d'être parfait"    Cour de Blida : le verdict final dans l'affaire Hamel et Berrachedi rendu le 7 novembre    Détention provisoire prolongée pour Fethi Ghares    "LE MAROC EST ALLE TROP LOIN..."    Nadjib Amari rejoint officiellement le CR Belouizdad    Les syndicats de l'Education sceptiques    Un sujet d'une brûlante actualité    Deux ouvrages sur le 17 Octobre 1961 réédités en France    Tribunal de Sidi M'hamed : report au 15 novembre du procès de l'ancien ministre Mohamed Hattab    Salon national des arts plastiques Tikjda de Bouira : Un carrefour de rencontres intergénérationnelles    L'éthiopienne Gidey pulvérise le record du monde    L'Algérien Yacine Chalel 24e sur l'Omnium    «Empêcher les tenants de l'argent sale d'infiltrer les élections»    Le Royaume-Uni bat en brèche les thèses marocaines    Les deux vaccins recommandés par les spécialistes    Volaille et légumes en terrine    Cours de soutien : un phénomène qui prend de l'ampleur    Le Maroc menace le journal français l'Humanité    L'ALC demande que la présidence du Conseil souverain soit confiée à des civils    Intempéries dans la capitale : Une femme emportée par les crues, et une autre portée disparue    AG de l'UNAF : Amara élu vice-président    Projet de loi de finances 2022 : Le prix référentiel du baril fixé à 45 dollars    Pain et imaginaire populaire    Suppression des modalités de retard de paiement des cotisations: La CNAS lance une campagne de sensibilisation    Chlef: Les assurances du directeur de l'ANADE    Tebboune préside l'ouverture de l'année judiciaire: Accorder au pouvoir judiciairela place qui lui sied    L'escalade du ciel et les contradictions    Du pain en temps de paix...    Il sera présenté les 16 et 17 novembre à l'institut Cervantès d'Oran: Un annuaire sur l'évolution de l'espagnol en Algérie durant les 30 dernières années    L'ambassadeur Sofiane Mimouni reçu par Antonio Guterres    "Nous ne parlons du salaire que par rapport au pouvoir d'achat"    115 Listes de candidatures déposées    Le FLN a 67 ans    La faillite des agendas d'outre-mer    Chasse aux dealers    Ce que risque le maire    «Startupeurs, nous sommes avec vous»    Et si l'Algérie s'y mettait?    Plus d'une quinzaine de conférences et workshops y seront organisés.    Feu vert pour le projet fou de Laporta    Le jour où la Chine retrouva l'ONU    La riposte de la rue...    Concert de musique chaâbie avec Hakim Bouzourene    Concours de la langue coréenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Ferhat, le meilleur atout du club»
Jérôme Arpinon (Nîmes)
Publié dans La Nouvelle République le 04 - 12 - 2020

L'international algérien Zinedine Ferhat, meilleur buteur et meilleur passeur de Nîmes cette saison, est le meilleur atout des «Crocos».
Arrivé l'an dernier du Havre sur la pointe des pieds pour découvrir l'élite, le milieu de terrain international (11 sélections avec les Fennecs), natif de Bordj Menaïel et passé par l'USM Alger (2011-2016), n'a pas déçu. Après une première saison statistiquement modeste mais déjà satisfaisante, il a encore franchi un palier cette année, où il est dans tous les bons coups nîmois. En neuf titularisations, le milieu offensif droit a ainsi déjà signé trois buts (face à Nantes, Rennes et Lens) et donné trois passes décisives (face à Brest, Montpellier et Angers). On peut aussi y ajouter un penalty obtenu contre Reims et noter que ses trois absences pour une blessure à l'adducteur gauche ont coïncidé avec trois défaites des Gardois. «Avec lui, Nîmes ne s'est pas trompé. Il s'est très vite adapté.
Il ne lui a manqué, la première saison, qu'un peu de stats et de pouvoir s'inscrire davantage encore dans le collectif», explique son entraîneur Jérôme Arpinon. «Mais avec Birger (Meling) et Andrés (Cubas), il est l'une de nos meilleures recrues de ces deux dernières saisons. S'il reste sur ses statistiques là, c'est un régal», se réjouit le technicien nîmois. «Ce n'est plus un joueur de Ligue 2, il est devenu, en une saison, un véritable joueur de Ligue 1 capable quand il est bien d'emmener avec lui tout l'effectif.» Il faut dire que Ferhat avait déjà fait ses preuves à l'étage du dessous avec 29 passes décisives lors de ses deux dernières saisons au Havre et un titre de meilleur passeur de L2. Sensible «au style de jeu nîmois où le collectif fait la force et où tout le monde fait les efforts défensifs comme offensifs», l'Algérien est désormais, à 27 ans, à sa place en L1.
Nîmes bafouille pourtant en championnat avec cinq revers en six matches. Son artillerie fait triste mine (deux buts sur ses six derniers matches) et la défense est singulièrement chahutée. Jérôme Arpinon refuse pourtant de montrer de l'inquiétude. «On n'est pas affecté par nos résultats actuels et on est capable de retrouver les filets. Je n'ai pas encore trouvé le bon système offensif dans l'axe, mais avec Renaud (Ripart), Moussa (Koné) et Zinedine, on a des certitudes sur les côtés», a-t-il glissé, mercredi en conférence de presse.
Et pour son entraîneur, Ferhat est désormais un atout multi-cartes. «Zinedine, c'est une qualité de passe, de la vitesse, de très bons appuis, de la détente, un très bon jeu de tête, une qualité de dribbles et de percussion», décortique Arpinon. «Il aime jouer les un contre un et dans les petits espaces. C'est aussi un tireur de coups de pieds arrêtés et il a la capacité de répéter les efforts physiques avec la même intensité. C'est un joueur de caractère, un élément moteur, technique, athlétique, il ne triche pas, il s'inscrit tout le temps dans une volonté de progrès et il est aujourd'hui en confiance.» Et d'ajouter en forme de point final : «Marseille, c'est un grand match. J'ai un groupe qui ne baisse pas les bras. Il a un mental d'acier, un état d'esprit et (Zinou) va faire le taf.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.