Le processus de paix au Sahara occidental n'a pas atteint ses objectifs à cause des alliés du Maroc    Covid-19 : aménagement de l'horaire de confinement partiel à domicile dans 9 wilayas    "La majorité" des contrôleurs de commerce sont sur le terrain en dépit de la grève    Législatives du 12 juin : Les délais pour le dépôt des dossiers de candidatures prorogés    Décès de la militante Annie Steiner : Zitouni présente ses condoléances à sa famille    Coronavirus: 189 nouveaux cas, 135 guérisons et 9 décès    Tribunal Sidi M'hamed: Saïd Djabelkhir condamné à 3 ans de prison ferme pour offense à l'Islam    Le fils d'Idriss Déby intronisé président de la République    Que faire pour réguler le marché ?    La Super Ligue se déballonne, le foot européen doit recoller les morceaux    Le CRB enfonce le CABBA    La JSK y est presque, l'ESS rate le coche    Reprise à la hausse des activités du commerce extérieur    «Contrainte majeure» pour certains, «normale» pour d'autres    «10 000 patients sont en attente d'une greffe»    Tajine de kefta aux œufs    Ligue arabe, ONU, UE et UA réclament «un retrait immédiat» des troupes étrangères    La première édition du 2 au 5 juillet 2021 aux Ouacifs    Actuculte    ARAMA DE RETOUR, NEGHIZ CONTACTE    Création d'une société ENR mixte Sonatrach/Sonelgaz : Que deviendra le programme solaire des 1000 mégawatts ?    Lancement d'une étude macroéconomique    La Banque mondiale table sur un baril à 56 dollars en 2021    Grandiose marche nocturne à Akbou    Incendie au marché de gros des fruits et légumes    Cote d'alerte    Le lanceur d'alerte Noureddine Tounsi restera en prison    FAF : Zetchi passe la main à Amara    RC Kouba : Six mois de suspension pour Ghalem    7070 météorites algériennes filent illégalement à l'étranger    "Nous devons entretenir notre mémoire"    Ecoles primaires: Les appels au débrayage se multiplient    Des Algériens parmi eux: 18.000 enfants migrants non accompagnés disparus en Europe    Amnesty International: «Une nette baisse des condamnations à mort en Algérie»    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    768 Logements sociaux électrifiés    Des milliers de travailleurs investissent la rue    La nécessaire coordination    Le challenge de deux présidents    15 quintaux de kif marocain saisis    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    Brèves    La sanglante guerre d'usure des Houthis    L'Algérie ne tombera pas    Les islamistes rêvent de victoire    L'art comme oeuvre marchande    Promouvoir la diversité linguistique amazighe    «Les centres d'archives sont une vitrine»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Une éventuelle reprise fortement perturbée à cause des problèmes financiers»
Bouarifi (basket-ball) :
Publié dans La Nouvelle République le 02 - 01 - 2021

Une éventuelle reprise des compétitions de basket-ball (Super-Division messieurs et Nationale 1 dames) risque d'être « fortement perturbée » à cause des problèmes financiers que connaissent les clubs et la difficulté de la mise en place du protocole sanitaire de la Covid-19, a indiqué jeudi le président de la Fédération algérienne de basket, Rabah Bouarifi.
«Les clubs et différents acteurs de la discipline ont convenu d'appliquer, dans la mesure du possible, les mesures du protocole sanitaire de reprise des entraînements et compétitions. Les responsables des clubs ont, toutefois, souligné qu'il sera impossible d'appliquer le protocole à 100% à cause des frais», a déclaré Bouarifi à l'APS, à l'issue d'une réunion en visioconférence avec les différents acteurs de la discipline (clubs, ligues, médecins, arbitres). «Nous attendons le feu vert du ministère de la Jeunesse et des Sports pour la reprise des entraînements, mais la compétition risque d'être fortement perturbée à cause des problèmes financiers des clubs qui ne parviendront jamais à couvrir les frais du protocole sanitaire», a-t-il ajouté. Les responsables des clubs ont pointé du doigt notamment le prix élevé des tests PCR, dont le coût total, au bout de six mois de compétition, s'élèverait à 150 millions de centimes par équipe.
«Les présidents de club ont assuré qu'ils feraient le maximum pour appliquer le protocole sanitaire, mais ont soulevé qu'une aide financière s'imposait pour son application sur le terrain. Si nous ne trouvons pas de solution rapidement, nous allons vers un arrêt complet des compétitions», a-t-il averti. Pour remédier à ce dilemme, le président de la FABB a souhaité une aide financière du MJS, histoire de couvrir les frais d'hébergement, de transport et de restauration et ainsi soulager les finances des clubs. «Nous avons préparé un dossier de prise en charge au MJS, afin que les directions de la jeunesse et des sports au niveau des wilayas prennent en charge les frais HTR des clubs de leur région», a-t-indiqué. Concernant les dates de reprise des compétitions, Bouarifi a fait savoir que les clubs auront «30 à 45 jours» de préparation à partir de l'ouverture des salles omnisports. «Pour le système de compétition, nous avons préparé trois formules que nous allons proposer aux clubs. Le choix se fera en fonction des dates de reprise», a-t-il précisé. La FABB avait décrété en juillet dernier une saison blanche pour 2019-2020, «sans titre, accession, ni relégation», trois mois et demi après la suspension des compétitions en raison de la pandémie de nouveau coronavirus. La sélection algérienne en stage à partir de samedi Par ailleurs, la sélection algérienne de basket-ball, victime de plusieurs cas positifs à la Covid-19 en novembre dernier, reprendra du service à l'occasion d'un stage de dix jours (2-12 janvier) à Alger, en prévision des prochaines échéances, a-t-on appris auprès de Rabah Bouarifi.
«Nous avons programmé un stage de 10 jours à partir de samedi pour la sélection nationale, dont la préparation a été stoppée à cause de plusieurs cas positifs à la Covid-19 en novembre dernier», a déclaré Bouarifi à l'APS. «Nous avons fixé de nouveaux objectifs à la sélection masculine, à savoir rajeunir l'effectif en donnant la chance à la nouvelle génération pour renforcer les rangs de l'équipe lors des prochaines compétitions», a-t-il ajouté. Le «Cinq» algérien avait déclaré forfait, en novembre dernier, pour les éliminatoires de l'AfroBasket-2021, dont le premier tournoi s'était déroulé à Kigali (Rwanda). «Nous sommes touchés de plein fouet par le coronavirus. L'entraîneur national (Faïd Billel, ndlr) et quatre joueurs ont été contaminés, sans oublier l'impossibilité des éléments évoluant à l'étranger de rejoindre le pays en raison de la fermeture de l'espace aérien. Nous avons dû annuler le troisième stage prévu jusqu'au 10 novembre pour éviter toute propagation du virus. Tout ça nous a poussés à renoncer à notre participation au tournoi qualificatif de Kigali», avait justifié le premier responsable de la FABB. Bouarifi a également annoncé que la sélection nationale féminine, en hibernation depuis plus de deux ans, reprendra aussi du service à partir de février prochain avec un effectif composé essentiellement des joueuses des catégories U18 et U16.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.