Cour d'Alger: début du procès en appel du général-major à la retraite Ali Ghediri    Maroc: le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    L'Algérie envoie une 4ème cargaison d'aides humanitaires au Mali    Covid-19: l'urgence de se faire vacciner réitérée par le Pr Rachid Belhadj    Les médicaments prescrits dans le protocole thérapeutique disponibles    Forte hausse des exportations algériennes en 2021    Une politique difficile à mettre en œuvre    L'information locale au centre des préoccupations    Quel avenir pour la force Takuba au Mali ?    JSK - Royal Leopards de nouveau annulé    Quid des nouveaux statuts de la FAF ?    Le Maroc et le Sénégal passent en quarts de finale    Le journaliste Tarek Aït Seddik n'est plus    Un casse-tête chinois    Quand les plans de l'AEP font défaut    Des enjeux plus grands qu'un sommet    Les secrets du président de la FIFA...    «On reviendra plus forts... Soyez en sûrs»    Le Chabab à une longueur du titre de champion de l'aller    Le gouvernement renonce à la suppression des subventions des carburants    Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Participation algérienne à la 53e édition    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    50 pièces de monnaie rares saisies à el Ogla    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Es-Sénia: Le service des cartes grises fermé à cause de la Covid-19    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Jungle/Pub sur Internet ?    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    Les APC sans majorité absolue débloquées    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    9 Tonnes de sucre stockées illicitement    Cinq éléments de soutien arrêtés    Un challenge au sommet de l'UA    Messi penserait à un retour au Barça    «Le pays est toujours ciblé»    Les preuves du complot    Le temps de l'efficacité    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les nouvelles technologies contribueront à sa généralisation
Utilisation de la langue arabe
Publié dans La Nouvelle République le 07 - 12 - 2021


Le président du Haut-Conseil de la langue arabe, Salah Belaïd a affirmé, lundi à Mostaganem, que les nouvelles technologies contribueront à la généralisation de l'utilisation de la langue arabe, à la réhabilitation de sa valeur sociale et scientifique et à la consécration de la citoyenneté linguistique. Dans une déclaration à l'APS en marge du colloque international consacré au linguiste M'hamed Safi Mosteghanemi, parcours et ses contributions, M. Belaïd a souligné que le véritable défi auquel la langue arabe fait face aujourd'hui est la généralisation de son utilisation dans les applications électroniques et les plateformes numériques et la mise à disposition gratuite de ces supports au profit des utilisateurs. A cet effet, le HCLA œuvre, en application du plan d'action 2021-2026, à la généralisation des usages de cette langue à travers une plateforme numérique, réalisée avec succès par des chercheurs algériens de diverses universités du pays, sans incidences financières, a-t-il indiqué, signalant que la possibilité d'accès gratuit et facile. Le même responsable a appelé les chercheurs à intensifier les efforts et redoubler les initiatives au service de la langue arabe, notamment à travers les institutions universitaires nationales et les laboratoires de recherche spécialisés dans les langues sur lesquels il faut s'appuyer pour donner à ce projet une valeur ajoutée de manière qualitative et volontaire. D'autre part, Salah Belaïd a annoncé que le HCLA adoptera, cette année en partenariat avec plusieurs universités nationales, ce qui est appelé le « volontariat linguistique » ou « servir gratuitement la langue arabe », appelant tous les acteurs à initier des idées et des projets qui valorisent la langue arabe et son rayonnement mondial. Au passage, il s'est félicité du haut patronage des autorités suprêmes du pays pour servir la langue arabe comme langue universelle, exhortant à bénéficier des outils techniques fournis par la plateforme électronique du HCLA lors du processus de généralisation de ses usages dans les services publics et les administrations. Après avoir valorisé le haut patronage du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, pour la manifestation «mois de la langue arabe», qui a débuté le 28 novembre, il a indiqué que le colloque international sur les contributions du linguiste algérien, M'hamed Safi Mosteghanemi, vise à rendre hommage à une personnalité savante qui a fait un excellent travail pour la nation arabe à travers l'encyclopédie historique de la langue arabe, dont 17 volumes ont été publiés à ce jour. M. Belaïd a souligné que ce dictionnaire, auquel contribue le groupe algérien en tant que «plus grande équipe arabe», contribuera à faire face à de nombreux problèmes et à soulever de nombreuses difficultés techniques auxquelles la langue arabe est aujourd'hui confrontée. Organisée par le HCLA en coordination avec l'Université «Abdelhamid Ibn Badis» de Mostaganem et la participation de 56 chercheurs et linguistes de sept pays arabes, cette rencontre est la troisième étape dans le cadre de la manifestation du «mois de la langue arabe» après les wilayas de Chlef et de M'sila et sera suivie par des étapes similaires à Tiaret, Ghardaïa, Mila et d'autres wilayas (21 étapes), a-t-il ajouté.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.