Au 1er trimestre 2022: Près de 48 millions d'abonnés à la téléphonie mobile    Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences    Sonatrach: 11 milliards de $ affectés aux Industries pétrochimiques    Ghannouchi sur le départ ?    FAF-LFP-CNRL: Clubs endettés, décision le 16 août    Le football oranais en deuil: Khedim «Abrouk» n'est plus    Jusqu'à 46 degrés sur l'Ouest et le Centre    Tiaret: Cinq morts dans une collision    Bouira: 14 blessés dans un carambolage    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Réalisations structurantes ?    Antony Blinken au Rwanda    Saïd Chanegriha supervise les derniers préparatifs    On s'organise comme on peut    La Série A démarre aujourd'hui    Vahid Halilhodzic limogé    Zefizef «corrige» Lekjaâ    Un fleuron pour l'excellence technologique    Le Makhzen affame son peuple    L'Autorité nationale installée    Un policier assassiné    En constante amélioration    À doses homéopathiques    «Tebboune accorde un grand intérêt à la diaspora»    Le pays confronté à l'insécurité persistante    L'édition du retour...    Fondateur du roman algérien moderne    Echanges multiples    Wanda Nara sort la sulfateuse et menace le PSG    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 / Athlétisme : deux nouvelles médailles de bronze pour l'Algérie    Annaba: jeux de plage et concerts créent une ambiance estivale bon enfant    Coronavirus: 148 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    Les enfumades de Sebih à Chlef, un crime colonial ancré dans la Mémoire collective    Téléphonie mobile: 47,67 millions d'abonnés au 1er trimestre 2022 en Algérie    Sahara occidental: Joe Biden appelé à soutenir le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Des températures caniculaires annoncées samedi et dimanche sur l'Ouest et le Centre du pays    Sonatrach: 11 milliards Usd affectés au développement des industries pétrochimiques pour 2022-2026    Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain    11e Festival de la chanson Chaâbi : prestations de quatre ténors confirmés du genre    L'Algérie condamne "énergiquement" les attaques terroristes au Mali (MAE)    Autorité de protection des données à caractère personnel: "parachever la construction institutionnelle"    Chanegriha examine les derniers préparatifs du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    L'heure de la convergence patriotique    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les journalistes sont appelés à être «un trait d'union» entre le ministère et les citoyens
Promouvoir l'économie verte
Publié dans La Nouvelle République le 30 - 05 - 2022

Le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Benattou Ziane, a appelé avant-hier à Alger, les journalistes à être «un trait d'union » entre le ministère et les citoyens, pour faciliter la communication et promouvoir l'économie verte et le développement durable.
Selon lui, le citoyen est un élément axial dans le processus de développement. Un processus qui vise, a-t-il ajouté, à améliorer le cadre de vie des citoyens, notamment dans le Grand Sud et les régions frontalières et éloignées.
S'exprimant à l'ouverture d'une réunion-débat qui a regroupé les cadres du secteur et des représentants de la presse nationale sur le thème «la transition énergétique citoyenne», M. Ziane a mis en avant l'importance de la participation des journalistes dans la vulgarisation des faits techniques et pratiques sur lesquels reposent les programmes, les projets et les plans stratégiques du secteur.
Selon le ministre, la transition énergétique, qui est un choix «axial» dans le Plan d'action du Gouvernement, est «une transition totale et globale, multidimensionnelle et multisectorielle, qui exige la mobilisation des différents éléments du système de fonctionnement».
Il s'agit également d'«une transformation substantielle et méthodique» du modèle national de production et de consommation de l'énergie, et, par conséquent, «une transformation structurelle et étendue» entre les secteurs.
Le premier responsable du secteur a estimé que cette transition énergétique est une transformation «systématique, exigeant plusieurs mutations, à l'instar de la transition numérique et industrielle et les systèmes de développement économiques et technologiques».
Il s'agit également d'«une mutation sociale du fait que cela entraîne des changements profonds et essentiels dans les modes de consommation positive et responsable, outre l'instauration de bonnes pratiques dans le mode de vie et la prospérité sociale et économique».
Cette transformation, a-t-il souligné, «doit garantir la sécurité énergétique, la sécurité alimentaire et la sécurité hydrique», estimant que ces éléments «touchent directement le citoyen». Il a ajouté, dans ce contexte, que les enjeux futurs dans le monde de l'énergie inciteront le secteur de la transition énergétique et des énergies renouvelables à «intensifier les activités dans les secteurs stratégiques, notamment l'agriculture, l'eau, le transport et la logistique». Intervenant à l'occasion, le directeur du Centre national d'études et d'analyses de la population et du développement (Ceneap), Mustapha Haddam, a mis en avant le rôle du citoyen en tant que partenaire «efficace» dans la transition énergétique, appelant à œuvrer à «inciter le citoyen à l'utilisation des énergies renouvelables, à travers des alternatives et la mise à disposition d'équipements de qualité».
Le Directeur général de l'Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l'utilisation de l'énergie (Aprue), Merouane Chabane, a mis en exergue l'importance de l'économie de la connaissance et la nécessité de changer les modes de consommation et d'exploiter les énergies renouvelables.
De son côté, le directeur des Energies renouvelables liées au réseau au ministère de la Transition énergétique, Fouzi Benzaid, a affirmé que l'économie de gaz naturel, est «l'un des axes principaux» du ministère, en vue de consolider et préserver cette ressource fossile et permettre la relance de l'économie nationale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.