Enseignement supérieur: renforcer la contribution des étudiants à leur formation universitaire à la faveur d'un modèle national en 5 phases    Sommet arabe: Guterres confirme sa présence, salue la contribution "exceptionnelle" de l'Algérie à la diplomatie mondiale multilatérale    D'importantes réalisations socio-économiques et des indicateurs prometteurs    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Sommet arabe: les dirigeants arabes confirment leur participation    Triathlon/Championnat d'Afrique: l'Algérie décroche deux médailles    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Tlemcen: une encontre sur la société civile, la promotion du tourisme et la protection du legs culturel    Tenue mercredi à Alger de la 10e session de la Commission intergouvernementale mixte algéro-russe de coopération    Le développement sportif et les performances des JM d'Oran mis en relief    La Côte d'Ivoire veut récupérer Fofana    La tension monte d'un cran au Maroc    Rage: onze décès enregistrés en 2021    Foot (amical) Algérie-Nigeria: les Verts pour vaincre et convaincre    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    La chine donne son quitus    Un Palestinien assassiné par les forces d'occupation sionistes    L'Algérie soutient la candidature de la Palestine    Borne et les préoccupations de l'heure    Absurdité    «L'Algérie doit être construite par les algériens»    Que va faire l'Opep+?    Développement régional: La décentralisation comme clé de voûte    Industries: Priorité aux filières de substitution des importations    L'ESS sombre    Grosse inquiétude au Barça    On a évité le pire à El Bayadh    ASO Chlef: Des ambitions à la hausse    Efficacité des ressources et réduction de coûts de production: L'expertise allemande pour les PME algériennes    Démarrage timide dans la capitale    El Bayadh: Des tablettes pour 900 élèves du primaire    Cap Falcon : une femme morte et deux blessés graves dans une collision entre deux voitures    Campagne de dépistage à El Flay    El-Bayadh: Trois morts et un blessé grave dans un accident de la route    Onze ans de retard    De la marijuana à Zéralda    Le président Tebboune présente ses condoléances    Presse, amour et pouvoir    La pièce « Hna ou Lhih » participe    «C'est formidable d'échanger avec les lecteurs»    Des cadeaux attendrissants    Festival du théâtre amateur de Mostaganem: 35 troupes à la 53e édition    Il y a 60 ans était proclamée la République algérienne    Corruption: 10 ans de prison requis contre l'ex-wali de Skikda Fouzi Belhacine    «Gros» mots : les contre-chocs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle
El-Oued
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 08 - 2022

,Des laboratoires de recherche à l'université «Chahid Hamma Lakhdar» d'El-Oued, se sont engagés à assurer l'accompagnement technique du projet de coopération internationale visant à améliorer la transformation et la commercialisation du lait de chamelle, a-t-on appris lundi auprès de cet établissement de l'enseignement supérieur.Intitulé «Camel Milk», le projet en question s'inscrit dans le cadre du Programme de partenariat pour la recherche et l'innovation dans la région méditerranéenne (PRIMA), concernant les systèmes alimentaires et les ressources en eau dans le bassin méditerranéen, a précisé le chef du département d'information et de communication à l'université d'El-Oued, Dr. Khalifa Gaïd.
Il réunit un groupe d'experts et d'enseignants-chercheurs spécialisés dans des domaines ayant un rapport avec l'élevage de bétail laitiers, issus de sept (7) pays méditerranéens, à savoir l'Espagne, l'Allemagne, l'Italie, la France, la Croatie, la Turquie, en plus de l'Algérie qui recèle une richesse cameline apte à contribuer à la croissance économique, poursuit-il.
Les membres du projet s'impliquent dans la recherche de solutions permettant de promouvoir la chaîne de production et d'obtenir des résultats scientifiques pour valoriser et améliorer la qualité des produits à base de lait de chamelle, ajoute le même responsable. Les modalités réglementaires qui permettraient de commercialiser les produits laitiers dans les pays membres de l'Union européenne, la Turquie et l'Algérie, la création des fermes spécialisées dans la production du lait de chamelle, l'obtention du label de qualité, en plus de faire une étude sur l'acceptation du consommateur de produits laitiers à base de lait de chamelle, sont d'autres thèmes retenus dans le cadre du projet, a-t-il encore fait savoir.
Sur le plan économique, un investissement privé (ferme et laiterie Tidjane) basé à El-Oued, a été créé afin de concrétiser les résultats de ce projet sur le terrain, notamment en ce qui concerne les questions relatives aux causes de la mortalité, les zoonoses, les pathologies camélines, le suivi vétérinaire nécessaire, l'offre nutritionnelle, l'augmentation de la production de lait de chamelle et la modernisation des appareils de traite, selon la source.
Dans la wilaya de Bechar, l'élevage camelin représente l'une des activités assumant un rôle important dans la culture et l'économie de plusieurs zones de la wilaya de Bechar.
Avec un cheptel de plus de 28.000 têtes, la filière cameline offre plusieurs possibilités de valorisation de ses produits, comme la viande, le lait ou la laine (Oubar), pouvant répondre aux besoins des consommateurs et de l'artisanat dans le domaine de la confection de produits dérivés, notamment la Djellaba et le Burnous traditionnels, a affirmé à l'APS Abderabbi Hamal, responsable du service de la production et du soutien technique à la Direction des services agricoles (DSA).
Plusieurs actions de développement et de valorisation de cette espèce ont été projetées ou lancées par la DSA, dans la perspective de l'augmentation du cheptel et le suivi de son élevage selon les normes requises, a indiqué M. Hamal.
Les opérations entamées ont porté sur la réhabilitation de 24 puits de parcours, la réalisation de 2.400 mètres linéaires de nouveaux forages et de 50 bassins et abreuvoirs ainsi que la dotation de 150 kits solaires, pour répondre aux besoins en ressources hydriques du cheptel des 851 éleveurs de camelins répartis sur plusieurs communes de la wilaya, notamment Bechar, Taghit, Abadla et les ksour du nord de la wilaya, a-t-il expliqué.
En plus de la mise en place de cette offre en ressources en eau indispensables pour l'élevage camelin dans des zones sahariennes éloignées, ces opérations visent la préservation et la valorisation des races camelines locales, à savoir Aftouh, Chaâmbi, Ouled Sidi-Cheikh, Reguibi, Targui et Ait-Khabach, a-t-on ajouté


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.