«Nous avons déjà collecté plus de signatures qu'en 2014»    Qu'est-ce qui fait courir Djaballah ?    Les 4 samedis    Deux pavillons pour 280 exposants    Les investisseurs déçus    Forte mobilisation, tension mais sans incidents    Macky Sall face à une concurrence allégée    Un millier d'écoles fermées en raison des menaces    La sélection algérienne en stage à Souidania    Atlético, l'inaltérable bloc    Autorisation    Echec des négociations avec la tutelle    Docteur Abdellah Fenni, Doctorat h. c. en Hypnothérapie, Praticien en techniques de libération des émotions, au Soirmagazine :    Ni gym ni régime : quelques gestes pour mincir à la paresseuse !    Le fonds documentaire de Djemaâ Djoghlal et Amar Nagadi remis aux bénéficiaires    Grande affluence à l'exposition de photos de la presse mondiale de 2018    Candidat unique ? La bonne blague !    Mostaganem : Le ministre satisfait de la production agricole    Salon du tourisme à Oran : Air Algérie accorde des réductions de 55% sur ses tarifs    Culture : Nadia Belarbi, une écrivaine talentueuse    Aïn Tagouraït (Tipasa) : La mainmise des réseaux maffieux sur la wilaya    Edition Chihab : La guerre d'Algérie dans le roman français    Bouteflika demain à Genève pour un contrôle médical    Tiaret: Deux officiers tués dans le crash d'un avion militaire    Ligue des champions d'Afrique : Al-Ismaïly - CSC aujourd'hui à 17 h 00: Le Chabab confiant malgré les obstacles    Otages de fausses promesses    USM El Harrach - RC Kouba reporté à mardi    Trois médailles, dont une en or pour l'Algérie    L'Algérie éliminée par la France    La viticulture dans la wilaya d'Aïn Témouchent    5 milliards de dinars pour la viabilisation du nouveau pôle urbain d'Ighzer Azarif    Contrôle de la qualité alimentaire dans les établissements scolaires à Relizane    Préavis d'un mouvement de contestation    Un enseignant en retraite tue sa fille de 17 ans    Al-Assad affirme que la guerre n'est pas terminée et que son pays se battra jusqu'au bout    Messahel met en exergue les cinq piliers de la politique algérienne    De l'aventurisme ou l'illusion d'une «révolution»    Manifestation pacifique    Situation financière difficile mais non insurmontable, partenariat public-privé et indispensables réformes    Redonner à «Radio des Oasis» son ancien lustre    Colloque international Abdelhamid Benhadouga    Pour une valorisation des pratiques innovantes dans le processus d'enseignement    La CAF rejette le recours de la FAF    Erdogan chercherait à "recréer l'Empire ottoman"    Le Conseil constitutionnel rappelle les conditions    13 communes d'Alger seront touchées    Plus de 11.000 infractions en 2018    Tayeb Belaiz prète serment    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BLIDA : DEBUT DE REHABILITATION DU LYCEE IBN ROCHD
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 13 - 11 - 2012

Véritable joyau architectural, situé au cœur de la ‘ville des roses', le lycée Ibn Rochd demeure un témoin essentiel des heures de gloire de la Mitidja. Ce lycée a été construit, au début du siècle dernier, et a vu passer par ses bancs des noms illustres tels Benyoucef Benkhedda, M'Hamed Yazid, Ali Boumendjel, Amara Youcef ou encore Abane Ramdane, des hommes qui ont laissé une empreinte indélébile dans l'histoire de la Révolution algérienne et de la lutte contre le colonialisme qui a essayé de les marginaliser dans leur propre pays. C'est lors de la dernière visite du Président Bouteflika, à Blida, que la décision de sa restauration a été prise. La restauration du lycée a été rendue obligatoire par l'état de délabrement dans lequel se sont retrouvées certaines classes ainsi que les dépendances. Pour entamer la restauration, il a fallu trouver un endroit où ‘caser' les élèves jusqu'à la fin des travaux et ce n'est que lors de la rentrée 2012/2013 que cela a été possible avec la réception d'un CEM au quartier Benboulaïd, mais les entreprises chargées de la restauration et de la réhabilitation du lycée doivent avoir terminé avant la prochaine année scolaire et c'est ce qui a été rappelé par M. Mohamed Ouchen, wali de Blida, lors de sa dernière visite sur le chantier. Il y a lieu de noter que le lycée gardera son aspect initial avec des matériaux comme ceux avec lesquels il a été construit.
DES INSTRUCTIONS FERMES ONT ETE DONNEES AUSSI BIEN A LA DLEP QU'AUX ENTREPRISES CHARGEES DE LA REALISATION ET AUX BUREAUX D'ETUDES AFIN QUE LE PROGRAMME DE REALISATION SOIT SUIVI A LA LETTRE DE MEME QUE POUR LE RESPECT DU CAHIER DES CHARGES.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.