La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    Beda sur le front    Débit minimum à 2 méga et baisse des prix    Air Algérie s'explique et appelle les grévistes «à la raison»    Plusieurs annonces au Sénat    Le trumpisme : entre ruptures et continuité    Les 4 samedis    Echauffourées à Bab-el-Oued    La succession du Nigeria est ouverte, l'Algérie en outsider    Les Aiglonnes renoncent au boycott    Le cancer de la thyroïde, le troisième cancer féminin en Algérie    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Blida : Réalisation future de locaux commerciaux pour les jeunes    Ornières et nids-de-poule à Aïn Beïda    L'ornière de la violence    Produits pyrotechniques : Les douaniers procèdent à d'importantes saisies    Nouvelles d'Oran    Blida : Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs anticipe la célébration du Mawlid Ennabaoui Charif    «Ce pays qui n'a jamais voulu de moi, je l'aime pourtant !»    La folie des sénatoriales    Des témoins gênants que Ryad va promptement éliminer    Europe - Brexit : pour le meilleur et pour le pire    Le projet de la loi de finances adopté par l'APN    Bouclé hier par les forces de l'ordre: Nuit de rares violences à Bab El-Oued    Oran: Un cadavre de migrant rejeté par la mer    Le service de maternité du CHUO saturé: 1.200 hospitalisations et 800 accouchements en un mois    Lunetterie: Plus de 700.000 articles contrefaits saisis en 2017    Ould Abbès dégagé ?    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    EN - Mohamed Farès forfait: Belmadi face aux aléas    Ligue 2: Gros chocs à Biskra et Chlef    Aïn Temouchent: Baba Aroudj a sa stèle    30e anniversaire de la proclamation de l'Etat de Palestine : M. Bouteflika réitère le soutien "indéfectible" de l'Algérie au peuple palestinien    France Football: Ahcène Lalmas au top des 10 icônes oubliées du foot africain    Prévention des risques d'inondations à Alger: Un plan préventif de la SEAAL pour contrôler plus de 60 points noirs    Il entamera sa rééducation dans quelques jours    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    Enigme et interrogations    Consolidation de la démocratie participative    92 commerces fermés    L'Onu lève ses sanctions    Partenaires pour un hommage à Alloula    Gabon : La Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade    En bref…    Tout un programme pour l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BOUMERDES: L'expropriation bloque des projets de route
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 28 - 01 - 2015

Deux projets phares censés redonner une nouvelle configuration et désengorger le chef-lieu de la wilaya accusent un retard sur leur date de livraison. Le premier concerne le dédoublement de la RN24, et le second l'évitement de la ville de Boumerdes. Inscrits en 2011 et lancés en 2012, les travaux du dédoublement de la RN24 sur un tronçon reliant la ville de Boumerdes à l'oued Issers (Cap Djinet) sur 15 km, pour une enveloppe de 1,6 milliard de DA devaient être achevés au premier trimestre 2014 afin de décongestionner le trafic routier sur cette route nationale du littoral jusqu'à Dellys et plus tard vers Azzefoun, mais 36 mois plus tard, hormis les deux couloirs opérationnels à la sortie Est de la ville au niveau du CRF jusqu'à la cité ‘Sablière', soit moins de trois kilomètres, le projet n'est toujours pas livré. En cette période de pluie, le tronçon Sghirate-Zemmouri dépourvu d'éclairage public devient très dangereux. Invité de la radio locale, le wali, M.Kamel Abbes avoue que le projet butte sur des contraintes d'ordre technique, mais aussi des entraves juridiques et administratives se rapportant particulièrement aux opérations d'expropriations et d'indemnisations. «En plus du relief accidenté, nous subissons d'autres contraintes. Cette partie de la wilaya, en plus du couloir de la fibre optique et l'existence de pylônes de haute tension est traversée par la conduite d'eau de Taksebt et, la conduite de gaz et le réseau électrique qui alimentent la capitale. A chaque fois, nous devons trouver des solutions techniques qui nécessitent du temps et de l'argent », explique M. Kamel Abbes. Concernant l'évitement du chef-lieu de la wilaya, le premier responsable de la wilaya précise qu'une deuxième étude a été lancée, pour une meilleure estimation du coût, en attente de la réalisation d'un grand ouvrage d'art, au niveau de la localité de Tidjelabine, là aussi le projet fait face à l'entêtement de certains propriétaires qui refusent l'indemnisation proposée.
Pour leur part, les services de la DTP actifs, ont bitumé plus de 300 km de CW (chemin de wilaya) et de CV (chemin vicinaux) en 2014. L'effort allégera à coup sûr le quotidien des usagers. Par ailleurs, le dédoublement de la voie reliant la RN 24 à la RN5 (Boumerdes-Tidjelabine-Thenia) sur une longueur de 6 km connaît un avancement appréciable et devrait être livrée définitivement avec son ouvrage d'art au premier semestre de cette année.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.