Le Président Mahmoud Abbas achève sa visite en Algérie    Foot: les dettes des clubs professionnels dépassent les 1.000 milliards de centimes    FC Barcelone : Une première offre en vue pour Renato Sanches    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Légère baisse de la production d'agrumes    Les Benhamadi condamnés    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    Une Association sahraouie tient l'ONU pour responsable des crimes marocains    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le dossier sera traité jeudi prochain    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    En souvenir d'Omdurman    Belmadi quatrième    Plusieurs routes bloquées dans l'est du pays    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Tout dépendra encore des recours    Le RND remporte la présidence de l'APW    L'armée d'occupation israélienne assiège une ville dans le Nord de la Cisjordanie    Le détail qui échappe à Charfi    Séminaire des chefs de mission et des délégués techniques    Purée de courgettes à la menthe    Du gluten dans votre shampooing    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    A Tierra met le cap sur Annaba    Et la relance socio-économique ?    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Aziza Oussedik en paisible retraite    Les points à retenir du Conseil des ministres    L'axe incontournable de la relance    Le bras de fer continue !    L'interaction Tamazight et l'informatique    Un riche parcours et des réalisations    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Pour renforcer la collecte et préserver l'environnement: 40 milliards de cts pour six EPIC
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 17 - 09 - 2016



La wilaya d'Oran vient de débloquer une subvention de 40 milliards de centimes au profit de six entreprises publiques chargées de l'entretien de l'environnement. Ces aides financières ont été distribuées à EPIC Oran-Propreté, Oran-vert, ERMESO, Tlétat-Propreté, Gdyel Propreté et Bir El-Djir Propreté. Elles permettront l'acquisition de matériels roulants notamment des camions à bennes et autres équipements pour le ramassage et la collecte des ordures ménagères. Cette acquisition va nettement répondre aux doléances de la population notamment dans les zones ayant connu de grandes opérations de relogement dans le cadre de la résorption de l'habitat précaire. Selon des sources responsables à l'EPIC Oran-Propreté, ces subventions sont destinées à l'équipement et non au fonctionnement. En effet, l'entreprise a mis en place un important plan d'action avec l'acquisition de kits lavage destiné au toilettage sur place des bacs à ordures. L'opération a débuté et sera généralisée à plusieurs zones relevant de la gestion de cette EPIC. Il est également question d'acquérir 500 bacs à ordures pour renforcer les capacités de collecte surtout après les vols de bacs signalés dans plusieurs quartiers de la ville. L'entreprise doit également s'équiper de camions bennes et autres matériels pour garantir une meilleure collecte des ordures ménagères et surtout parvenir à une meilleure gestion des déchets. Malheureusement, en dépit des subventions annuelles accordées par les autorités locales, le problème de la collecte dans certains quartiers demeure toujours présent. Il est triste de constater que la deuxième ville du pays n'arrive même pas à régler définitivement le problème de la collecte des déchets domestiques en dépit des aides de l'Etat. El Bahia reste en effet impuissante devant l'amoncellement des ordures ménagères dans certaines rues. Certes, la situation s'est améliorée par rapport aux années précédentes mais, dans certaines communes périphériques, la collecte des déchets reste une tâche des plus ardues en raison des pannes récurrentes et prolongées du parc roulant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.