Premier League : Pas de reprise début mai et réduction de salaire pour les joueurs    Trois journalistes du quotidien Sawt El Akher sous contrôle judiciaire !    Bengrina dénonce l'attaque d'une chaîne tv française contre l'Algérie    LUTTE CONTRE LE COVID 19 : Le ministre Chitour appelle les enseignants à s'impliquer    DISPONIBILITE DES PRODUITS ALIMENTAIRES : Le ministre du Commerce rassure    Mines antipersonnel: l'Algérie marque le journée internationale de sensibilisation au problème    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    RAPATRIEMENT DES ALGERIENS BLOQUES EN TURQUIE : Plusieurs hôtels affectés à l'accueil    CORONAVIRUS EN ALGERIE : 1171 cas confirmés et 105 morts    MOSTAGANEM : Des TPE livrés gratuitement aux commerçants dans deux mois    Coronavirus: le ministre de la jeunesse et des sports rassure les athlètes    185 nouveaux cas confirmés et 22 nouveaux décès enregistrés    Décès de Kheddad: l'Organisation américaine des juristes rend hommage à un défenseur incontestable et un négociateur assidu    Adrar: large élan de solidarité de la société face aux risques du Covid-19    Quelles alternatives à la crise sanitaire, économique et financière ?    Mines antipersonnel: Tahar Salhi, une des victimes de la barbarie du colonisateur français    Secousse tellurique de 3,2 degrés dans la wilaya de Batna    Covid19-compte spécial de solidarité: la LFP fait don de 10 millions de dinars    Recul de l'activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars    Ligue 1-USM Alger: "les discussions avec Anthar Yahia ont bien avancé"    Covid-19: fermeture, dès vendredi, du marché quotidien de Réghaia    Des pluies, parfois orageuses, annoncées ce vendredi, au Centre du pays    Coronavirus: l'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Le numérique au secours de la culture à l'heure du confinement sanitaire    Covid-19: un couloir vert pour les produits médicaux et les équipements de protection    FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement    Man United : Solskjaer fait une demandes aux épouses des joueurs    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Appel à la libération des détenus d'opinion    Vers une plus forte chute de la demande    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Condoléances    La suspension prolongée jusqu'au 19 avril    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Le temps à l'émergence des start-up ?    Rafael Gómez, le dernier survivant de ces Espagnols qui ont libéré Paris    Vous ne détruirez pas notre maison pour construire la vôtre !    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Adrar: Les aveux du ministre de l'Agriculture et des promesses
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 17 - 04 - 2017

La campagne de moissons-battages a été lancée ce samedi par le ministre de l'Agriculture, Abdesselam Chelghoum, dans la ferme agricole de Moulay Najem en présence du wali d'Adrar et des agriculteurs de la région. La surface concerne cette année 5.600 hectares de blé dans toute la wilaya. Une production de 210.000 quintaux est attendue, a-t-on appris des services agricoles. Au lancement de cette campagne, le ministre a insisté sur la culture du blé tendre dans le sud afin de réduire la facture d'importation de l'Algérie. Dans une rencontre avec les agriculteurs de la wilaya, le ministre s'est engagé à lever toutes les entraves auxquelles font face les agriculteurs, avouant que la bureaucratie existe toujours dans le secteur. L'octroi des terrains agricoles pour investissement ou pour les petits projets agricoles sera facilité. Des instructions fermes ont été données pour faciliter l'octroi des terrains surtout aux jeunes, parce que l'avenir de l'Algérie est dans l'agriculture.
La commune d'Adrar à elle seule enregistre plus de 8.000 demandes de petites fermes agricoles, qui dorment dans les tiroirs de l'administration depuis plus cinq ans, a-t-on appris d'un élu de la commune. Le ministre de l'Agriculture a pris connaissance des préoccupations des agriculteurs, notamment le transport des aliments de bétail ainsi que l'écoulement du produit qui est un grand problème pour les producteurs. Il s'est engagé à prendre en charge ces problèmes, avant de mettre en exergue l'intérêt de la constitution de coopératives pour consolider la coordination entre les services responsables, les producteurs et les éleveurs, à la faveur du cadre réglementaire existant relatif à la création des coopératives.
Dans la commune de Fenoughil, le ministre a visité une exploitation spécialisée dans la culture du maïs. Des orientations ont été données pour adapter la production du maïs à la culture fourragère pour le développement de la filière du lait à l'échelle nationale. Une orientation qui s'inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère pour le développement de la production du lait. Le programme du ministère pour le développement de la filière ne peut aboutir que par l'extension des surfaces dédiées aux cultures fourragères, surtout que la wilaya d'Adrar renferme un sol fertile qui s'adapte à une production rentable de ces cultures. Le ministre a convié, à ce titre, les maïsiculteurs à opter pour la production du maïs d'ensilage, au détriment du maïs en grain, par l'utilisation de l'irrigation sous pivot, car la maïsiculture requiert une importante irrigation, comparativement à la culture de maïs d'ensilage. L'exploitation agricole visitée par le ministre consacre une superficie de 300 hectares à la maïsiculture, irrigués sous 10 pivots, pour une production de 12.000 tonnes de maïs au titre de l'actuelle campagne, soit un rendement de 40 tonnes/ha, selon les données fournies à la délégation ministérielle.
L'usine privée de transformation de la tomate constituait un véritable partenariat entre investisseurs et producteurs sur lequel de larges espoirs sont fondés pour développer cette filière, fierté de la wilaya d'Adrar surtout durant les années 80. Des décisions ont été prises en faveur de cette unité implantée à Reggane, pour l'octroi d'un prêt bancaire pour étendre ses activités, et l'attribution d'une superficie de 2.000 hectares pour contribuer à développer sa chaîne de production et accroître les capacités de production de conserves de tomate (concentrée et ordinaire). M. Chelghoum a appelé, à cette occasion, à l'encouragement et l'accompagnement de toute production nationale susceptible d'avoir un impact positif sur le consommateur et réduire la facture d'importation des produits de consommation, conformément à la nouvelle orientation du gouvernement dans le cadre du nouveau modèle économique national. La dernière étape de la visite du ministre était une exploitation agricole privée, développant une activité aquacole, dans la localité de Meraguène à 13 km d'Adrar. Un investissement de 14 milliards de centimes a été engagé pour réussir cette activité.
Des assurances contre la fièvre aphteuse
Pendant sa visite, le ministre a confirmé la découverte de quatre foyers de fièvre aphteuse dans quatre wilayas du pays. L'existence d'autres cas n'est pas écartée. Les wilayas concernées sont Médéa, Relizane, Bordj Bou-Arréridj et Sétif. C'est une souche très présente dans certains pays africains comme le Niger, selon le ministre. L'apparition de cette épidémie est liée aux mouvements de cheptel, ce qui explique l'instruction donnée par le ministère de suspendre tout mouvement de cheptel entre les wilayas, notamment du sud vers le nord. L'instruction est transmise aux walis et aux services de sécurité. Une campagne de vaccination sera entamée dès lundi 17 avril. Toutes les mesures préventives ont été prises pour circonscrire et empêcher la propagation de la fièvre aphteuse.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.